jeudi 22 août 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

présidente_telethon_1.JPG

Laurence Tiennot-Herment est présidente de l'AFM-Téléthon depuis 13 ans. Elle parcourt en ce moment la France pour rendre compte des actions du téléthon. Elle s'est arrêtée hier soir à la salle de la Verchère à Charnay les Mâcon pour nous parler de ce combat.

Laurence Tiennot-Herment est elle-même concernée, son fils unique, Charles-Henri, était atteint de myopathie de duchenne et il est décédé à 20 ans le 30 octobre 2003. « Le diagnostic a été établi avant le premier téléthon, dit-elle, mais mon fils allait bien et j'avoue que je n'ai pas regardé ni le premier ni le second téléthon. » Laurence Tiennot-Herment a été élue présidente le 4 juillet 2003.

« Si je raconte mon histoire, c'est que c'est celle de tous les membres du conseil d'administration (une vingtaine) qui sont soit des malades, soit des parents de malades. Ceci explique notre rage à nous engager dans le combat associatif. »

La transparence des comptes

« C'était une valeur fondatrice de l'association. La cour des comptes a effectué un quatrième contrôle depuis la création et nous avons obtenu une appréciation positive et une conformité soulignée par rapport aux objectifs poursuivis par l'appel à la générosité du public. »

Pourquoi faut-il se mobiliser ?

« Il fallait permettre de passer de l'ombre à la lumière les maladies rares. 6 à 8000 maladies rares ont été répertoriées, 3 millions de personnes en France sont concernées. Lors du premier téléthon, on ne parlait que des myopathies. 29 ans de combat ont permis de rendre visibles ces maladies. C'est un enjeu de santé publique. »

Le généthon

« Cette mise en avant des maladies rares a été un accélérateur dans le domaine de la génétique. Le laboratoire Généthon est à l'origine des premières cartes du génome humain. Le téléthon finance à 80 % le laboratoire généthon mais aussi des centaines d'équipe. Avant le premier téléthon on ne connaissait que 4 gènes, on n'en connait 4000 à l'heure actuelle. Tout ceci sert à mettre un nom sur les maladies et à proposer une prise médicale adaptée. »

L'évolution

« On a pu faire gagner 15 ans d'espérance de vie dans certaines maladies. Aujourd'hui avec une myopathie de duchenne on peut vivre jusqu'à 40 ans contre 15 auparavant. La prise en charge est meilleure mais nous accompagnons aussi dans la vie quotidienne les malades et leur famille. »

Organisation au niveau régional

A Quetigny, un service régional a été créé avec 6 référents parcours de santé. Ce sont des professionnels salariés par les fonds du téléthon. Il y en a 170 en France. Ils répondent à la sollicitation des familles sur les consultations, les rendez-vous médicaux, les aides techniques. Ils aident à trouver des solutions pour fluidifier le parcours de vie.

Et au niveau départemental

Sébastien Point est délégué de Saône et Loire. Il est rentré dans l'équipe en 2011 : « On intervient dans les familles pour rompre l'isolement, surtout dans le milieu rural. »

Jean-Claude Mejat est coordinateur départemental, il fait son trentième téléthon

Les deux référents recherchent des bénévoles :

Sébastien Point : spoint@afm-telethon.fr

Jean-Claude Mejat : 0385965938

Le rôle du téléthon

« On est là pour mener des actions, pour faire bouger la législation et les lois pour que les situations de handicap soient reconnues, que les maladies rares soient reconnues. Il y a eu deux plans 'maladie rare' et on pèse actuellement pour qu'il y en ait un troisième. 80 % des maladies rares sont d'origine génétique, mais on n'a pas encore tout trouvé.

Il y a eu une grande accélération dans le domaine thérapeutique : on est au stade des essais chez l'homme depuis 10 ans alors qu'il n'y avait rien il y a 30 ans. On teste des candidats-médicaments, 30 par exemple pour la myopathie dont 10 en France.

Une victoire sur une maladie c'est une victoire sur beaucoup d'autres. Ca permet d'aller plus vite sur des maladies similaires, les maladies rares sont des maladies modèles pour des maladies courantes. L'enjeu est de transformer ces candidats-médicament en médicaments. Il faut 10 ans de recherche fondamentale, 10 à 15 ans de modèle souris et depuis les 5 dernières années le traitement est testé sur l'homme. Il faudra encore attendre de nombreuses années avant que le traitement soit validé.

En déficit immunitaire, le traitement a marché et 80 enfants ont été guéris. Quelques résultats prometteurs ont été obtenus sur les maladies rare de la vision. La recherche est internationale et tous les chercheurs travaillent en connexion. Génération téléthon c'est un tremplin pour demain qui doit permettre à la génération qui nait aujourd'hui de connaître le sens du mot guérir. »

Les Français peuvent être fiers

« Cette association fait des choses magnifiques, 10 000 communes participent, on est le plus important dans le monde. On fait la fête au moment du téléthon pour faire avancer la recherche. on est toujours aussi bluffé de voir que la population est fidèle.

A un mois du téléthon, on se demande toujours quel temps il va faire, si les manifestations vont marcher. Un coup de frein au téléthon c'est un coup de frein sur la recherche. Le premier téléthon a rapporté 183 millions de francs, en 2015 le compteur s'était arrêté à 82 millions sur l'écran mais ce sont près de 94 millions qui ont été collectés.

Alors cette année le 36/37 attend vos promesses de dons. »

Laurence Tiennot-Herment a ensuite été accueillie par Jean-Patrick Courtois, Jean-Louis Andres et des membres du conseil municipal de Mâcon et de Charnay pour présenter aux organisateurs de manifestations, aux familles et au public le combat du téléthon.

Danièle Vadot

(photo : Laurence Tiennot-Herment, présidente de l'AFM Téléthon)


présidente_telethon_2.JPG L. Tiennot-Herlebt entourée par S. Point et JC Pejat

présidente_telethon_3.JPG

Les élus de Mâcon et de Charnay accueillent la président de l'AFM Téléthon

MÂCON : Voyage à Genève avec le CCAS

CCAS _ Voyage à Genève2.jpg
Le Centre Communal d’Action Sociale de Mâcon a foulé le sol suisse, en organisant une journée à Genève dans le cadre des animations proposées aux séniors.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'Armée recrute 15 000 personnes, prenez contact avec le CIRFA

ARMEE RECRUTE CIRFA MACON 2019.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DÉPARTEMENT

VISITE - Mâcon Insolite : Un voyage dans le temps très original !

MaconInsolite.jpg
Anaïs Baronnat, guide conférencière à l'office de tourisme de Mâcon, a conduit ce mardi, un groupe de touristes curieux de découvrir la ville autrement.

MÂCON : Des Gilets jaunes ont bloqué les accès à la plate-forme Logidis

Les forces de l'ordre sont intervenues. Le préfet condamne "des agissements délictueux" dans un communiqué.

MÂCON - Été frappé : Des voiles sous le nez de Lamartine

karting voile Macon.jpg
C’est parti pour le circuit des kartings à voile, une des dernières animations estivales proposées par la Ville de Mâcon sur l’esplanade.

PERIPLE : Deux Crêchois en route pour la Vélodyssée, de Morlaix à Hendaye !

CHRISTINE ALAIN _ PERIPLE VELO.jpg
Christine et Alain partent lundi matin de Mâcon, en train, pour rejoindre le Finistère et sillonner, à vélo, la côte atlantique

MÂCON - ÉTÉ FRAPPÉ : Ted Sanders a enflammé l'Esplanade Lamartine

TedSanders.jpg
Plus de 2 000 personnes ont investi l'Esplanade ce samedi soir pour venir écouter le concert de Ted Sanders, chanteur mythique des Vagabonds, et de Maureen, chanteuse au répertoire des années 70.

PÉRIPLE : Péronne-Clairvaux-les-Lacs… en mobylette !

MOBYLETTE periple jura 6.JPG
Parcourir 200 km (aller-retour) avec des deux roues d’époque… C’est le pari fun (ou fou ?) de trois amis. Ce dimanche matin à 7 h, ils sont partis de Péronne en direction du Jura, pour une escapade qui leur laissera de sacrés souvenirs…

HÔPITAL DE MÂCON - Grève aux urgences : Toujours au combat, car "rien n'a changé" !

URGENCES EN GREVE 15AOUT2.jpg
Les personnels en grève nous ont adressé un communiqué pour faire le point de la situation et informer les usagers. Pour l'heure, les revendications sont très loin d'être satisfaites expriment-ils, et les engagements de la direction pas encore respectés. Détails.

JULLIÉ : La Fontaine, Arts & Vins, futur spot culturel et convivial dans le Haut-Beaujolais !

DSC03564.jpg
Suite à un appel à projets lancé par la commune de Jullié, Sylvie et Franck Boyat ont été choisis pour gérer et co-animer les anciens gîtes de la Fontaine. Ouverture prévue en octobre prochain.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Louis-Damien Bouchacourt, un vigneron qui prend le temps

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_04.jpg
Louis-Damien Bouchacourt est producteur de vins nature en Chénas et Beaujolais Villages. Portrait d’un vigneron à l’écoute de son terroir.

SANCÉ : Beau succès de la fête au château Lapalus

Lapalus19.jpg
Pleins feux sur la soirée qui a réuni plus de 500 personnes ce 14 août.

CLIN D'OEIL : Quand le Tour de France donne l'idée d'un séjour à Mâcon à des Allemands

MACON VISITE HISTOIRE DEGUSTATION - 4.jpg
C'est précisément ce qui s'est passé pour Lilianne et Thomas.

MÂCON – Été frappé : le concert Made in Mâcon annulé

MACON concert annule 2.jpg
À cause de l’orage et des fortes pluies qui ont touché Mâcon en début de soirée

MÂCON - Eté Frappé : Dernière Guinguette de l'été avec Nostalgia !

GUINGUETTE _ ETE FRAPPE1.jpg
Valse, tango, madison et disco au programme de cette dernière Guinguette de l'été au centre Paul Bert cet après-midi, emmenée par le groupe Nostalgia.

CLIN D’ŒIL : Les aéroglisseurs font étape au port de Fleurville à Pont-de-Vaux

AEROGLISSEUR raid 9.jpg
Pour son 30ème anniversaire, le raid des aéroglisseurs a fait étape dans l'Ain, en rive gauche de la Saône.