lundi 18 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

TRANSHUBIQUE_DAVAYE.jpg

Pour la vingtaine de biquettes et les quatre boucs du domaine des Poncétys qui ont passé l'été en semi-liberté sur les hauts de Vergisson, l'heure d'hiver a sonné, annonçant le retour au bercail.

 

Evénement incontournable de la saison, cette transhumance automnale est ouverte au public depuis 2006. Dix ans plus tard, les quelque cinquante fans de la première Transhubique sont devenus cinq cents. Sous la houlette des chevriers chevronnés de l'exploitation caprine, les cinq cents bergers improvisés sont partis dimanche matin de la ferme du lycée Lucie-Aubrac de Davayé, après un déjeuner roboratif préparé par les organisateurs, à la recherche du troupeau sur la roche de Vergisson.

Depuis dix ans, c'est le même rituel, et l'on ne saurait dire qui est le plus étonné au moment de la rencontre, de l'homme ou de l'animal. De leur villégiature en plein air, les chevrettes reviennent plus fines, plus « bronzées » (les chevriers l'affirment), plus sauvages, et surtout plus résistantes aux maladies que leurs congénères sédentaires.

La redescente vers la chèvrerie s'effectue au galop pour les agiles biquettes, stars d'un jour quelque peu effarouchées devant tant d'admirateurs, plus tranquillement pour les humains qui ont tout loisir d'apprécier le paysage aux couleurs flamboyantes qui s'étale devant eux.

Pour clore cette matinée festive, dégustation est offerte pour (re)découvrir les produits du lycée : fromages (pur chèvre of course) et vins bio.

 

Démarche écologique

 

Si la Transhubique est publique depuis 2006, l'aventure en fait a commencé en 2003, avec l'idée de préserver les pelouses calcicoles de la roche de Vergisson. Ces pelouses calcaires, classées zone Natura 2000, abritent une flore et et une faune exceptionnelles menacées de disparition par la colonisation de buis. La présence des biquettes sur la roche freine significativement la progression de cette espèce envahissante.

Les bêtes choisies pour vivre cette expérience sont des chevrettes ne produisant pas encore de lait ou des chèvres « taries » n'en produisant plus. Elles montent en juin vers ce qui sera leur domaine pendant cinq mois. Les chevriers leur rendent visite tous les deux jours, vérifient l'état du troupeau, apportent de l'eau, un complément de nourriture si nécessaire.

La surveillance mise en place par le Conservatoire des sites naturels bourguignons afin d'étudier l'impact de la remise d'animaux domestiques sur les lieux a démontré l'efficacité des biquettes en matière de protection environnementale.

R.A.

 

TRANSHUBIQUE2.jpg

TRANSHUBIQUES.jpg

TRANSHUBIQUE3.jpg

SANTÉ - Valérie Nadal (Sancé) : « L'hypnose permet de changer de regard sur son traumatisme »

Valérie Nadal.JPG
Valérie Nadal a exercé comme acupuncteur pendant plusieurs années. Avec la loi de 2012, réglementant l'acupuncture comme acte strictement médical, elle s'est reconvertie.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un bolide à 232 km/h sur l'autoroute !

FERRARI 71.jpg
Un record de vitesse stoppé par les gendarmes de l'escadron départemental de Sécuirté routière.

MÂCON : C’est parti pour la vaccination anti-Covid au centre Omnisport !

centre vaccination Mâcon janvier 2021.jpg
Le centre de vaccination mis en place au centre Omnisport a ouvert ses portes ce matin à 9h, en présence des autorités. Les premières doses de vaccin Pfizer ont pu être injectées à des personnes qui les attendaient sans crainte, et même avec impatience.

MÂCON - Lycée René Cassin : Ils filment le métier qui leur plaît

FILM LYCEE RENE CASSIN MACON - 1.jpg
Pour un concours national présidé par Jean Réno !

MÂCON : Carole et Christophe veulent faire vivre l’esprit de la halle de marché avec biocoop

BIOCOOP MACON 2021 - 2.jpg
C’est un couple en reconversion qui s’apprête à ouvrir, jeudi prochain, un magasin biocoop à Mâcon, route de Lyon, en lieu et place de l’ancien magasin Aldi.

MÂCON : Lucie Perrin, étudiante, lance un tutorat virtuel pour aider les terminales dans leur orientation 

LPerrin (1).JPG
Lucie Perrin, une jeune étudiante de la région mâconnaise vient de développer un outil numérique de mise en relation entre jeunes étudiants et élèves de terminale du lycée Lamartine. Elle a été accueillie à l'hôtel de ville ce samedi, par Alexandre Vuillot, élu à l’innovation Jeunesse.

MÂCON : 150 personnes dans la rue contre le projet de loi « Sécurité globale »

manif Mâcon.jpg
Une marche « des libertés » était organisée en centre-ville de Mâcon ce samedi par une coalition d’associations, syndicats et partis politiques qui demandent au gouvernement le retrait du projet de loi dite « Sécurité globale ». Des dizaines de manifestations similaires ont eu lieu partout en France aujourd’hui.

SENNECÉ-LES-MÂCON : Une retraite bien méritée pour André Chambard, infirmier !

AChambard (1).JPG
Monsieur André Chambard va commencer une nouvelle vie. Le temps est, enfin, venu pour lui de profiter de ses proches et de ses loisirs...

JUSTICE : Un étudiant chalonnais, addict à la pédopornographie depuis l'âge de 13 ans, condamné

Il aurait eu accès, par accident, à la pornographie dès l'âge de 8 ans et à la pédopornographie, toujours par accident, dès l'âge de 13 ans. Cet étudiant de 24 ans, devenu addict, vient d'être condamné par la justice.

MACONNAIS SUD BOURGOGNE : La santé mentale, toujours un enjeu pour le PETR

session sensibilisation santé mentale 2021.jpg
Le Pôle d’équilibre territorial et rural Mâconnais Sud Bourgogne organisait ce vendredi matin à l’espace La Verchère de Charnay la troisième session de sensibilisation sur la santé mentale avec la participation de professionnels du social et du médico-social.

METEO : La Saône-et-Loire placée en vigilance orange Neige et verglas

ligne blanche.JPG
L'alerte est valable ce samedi à partir de 14h.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région inaugure la mise en service des stations hydrogène dans 5 lycées, une 1ère en France

HYDROGENE LYCEES BFC.jpg
Les établissements participeront à former des techniciens, des monteurs et des maintenanciers de la filière hydrogène.

PHOTOS - Covid-19 : Le centre de vaccination à Mâcon, c'est là

COM CENTRE VACCINATION MACON - 7.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10h15. Rappelons que la vaccination se fait uniquement sur rendez-vous. Aucune prise de rendez-vous n'est possible sur place.

MÂCON - Lycée Lamartine : La crise sanitaire donne des idées écolo aux lycéens

gourde arbre lycée Lamartine Mâcon (64).JPG
Le Conseil de vie lycéenne de l'établissement s'est lancé le défi de vendre 200 gourdes recyclables aux lycéens pour financer la plantation d’arbres.

MÂCON - Lycée Lamartine : Un chèque de 1 500 € pour la petite Romy

don Romy lycée Lamartine.jpg
Les élèves du lycée ont remis ce jeudi le résultat de leur collecte à l’association qui œuvre pour la petite Romy, de Replonges, âgée de 5 ans et atteinte par une maladie neuro-atypique.

MÂCON - Covid-19 : Un centre de vaccination ouvert au centre omnisport à compter du 18 janvier

1ERS VACCINS COVID HOPITAL MACON - 2.jpg
10 centres de vaccinations seront ouvert en Saône-et-Loire. Actualisé : La préfecture lance un appel à volontaires pour les médecins et infirmiers qui souhaiteraient renforcer ces centres de vaccination.

MÂCON - Covid-19 : Confinement, couvre-feu, vaccination... Ils ont dit...

EnqueTCovid2021.jpg
macon-infos est allé à la rencontre des Mâconnaises et des Mâconnais en ce début d'année afin de recueillir leurs sentiments sur ce sujet d'actualité ô combien brûlant.

COVID-19 - Marie, infirmière : « Armons-nous donc de la richesse du “composer ensemble” ! »

mouth-guard-4929133_1920.jpg
Marie est infirmière libérale à Mâcon. Elle exerce depuis 17 ans. Malgré un quotidien bien occupé et souvent mouvementé, dédié au service à la personne et aux soins, elle a accepté de prendre de longues minutes pour livrer à macon-infos quelques réflexions. Entretien.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une armée de bons samaritains pour aider les pompiers et sauver des vies

bon samaritain convention SDIS 71.jpg
Le Service départemental d’incendie et de secours et le Fonds pour le développement du Bon Samaritain ont signé une convention ce lundi. Son objectif ? Intégrer un réseau de bénévoles formés aux gestes de premiers secours, les bons samaritains, dans le système actuel de gestion des urgences.