dimanche 18 août 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

Réponse au communiqué « Démocratie quand tu nous tiens »

NOUS SOMMES TOUS DES CITOYENS DU MONDE

Le collectif «Les Amigrants de Chardonnay », dont certains membres sont présents auprès des demandeurs d’asile du CAO depuis le 13 juillet, tient à rétablir quelques vérités.

Un demandeur d’asile est un étranger inscrit dans une procédure visant à obtenir la reconnaissance du statut de réfugié, statut qui répond à l’article 1 er de la Convention de Genève signée par la France  et s’applique à tout individu « craignant avec raison d’être persécuté du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques ». En cela, les migrants présents ne sont en rien illégaux et les accueillir ne répond qu'aux engagements que la France a signés en 1951.

Non, les demandeurs d’asile «ne changent pas de lieu tous les six mois » mais ils suivent le parcours officiel institué par la France pour leur demande d’asile (CAO puis CADA). C’est le cas des 41 migrants dont les dossiers ont été traités successivement cet été par la Préfecture.

Non, tous les migrants de Calais ne bénéficient pas du même traitement dont «l’allocation de demandeur d’asile » qui n’est attribuée qu’aux demandeurs d’asile. Le chiffre avancé de 12000 demandeurs d’asile est purement inventé et les sommes qui en découlent aussi.

Non, il n’y a pas de scandale se préparant dans le domaine de la gestion des finances publiques en matière d’accueil des migrants. En revanche, il existe un réel problème de précarité d’une partie de la population française et étrangère en France, et la réponse à ce problème ne réside pas dans la mise dos à dos de ces précarités mais dans la résolution de toutes ces précarités.

Oui, tous les demandeurs d’asile se ruinent pour fuir la mort et les persécutions dont ils sont l’objet dans leur pays (Syrie, Irak, Soudan, Afghanistan, Erythrée etc.…). Ils abandonnent tout, famille, amis, professions et tentent de sauver leur vie coûte que coûte.

Oui, le statut de demandeurs d’asile est un parcours long et difficile. Durant le traitement de leur demande d’asile en France, il leur est interdit de travailler. Les cours de français et autres activités proposées visent non seulement à les occuper mais aussi à les rapprocher et à les préparer à leur asile en France. Ils y répondent tous avec assiduité voire enthousiasme.

Le collectif « Les Amigrants de Chardonnay » composé de 20 personnes habitants de Chardonnay et des alentours, tient, dans le cadre «  ressentis divers et variés », à affirmer la grande richesse des rencontres avec ces jeunes dont le comportement sur place a toujours été respectueux et solidaire.

Notre liberté de circulation est protégée par des lois pour tous ceux qui cherchent asile et refuge partout dans le monde. C’est pourquoi nous redisons : « Non à la haine et au refus de l’autre, Non aux amalgames, Oui à l’accueil et à la solidarité. Nous sommes tous des citoyens du monde et des demandeurs d’asile potentiels »

Collectif «  Les Amigrants de Chardonnay », le 24 octobre 2016

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.