mercredi 18 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

Communiqué :

Prissé qui rit, Charnay qui pleure

Dans le bulletin municipal n°125, Monsieur le Maire claironnait son triomphe : il n’y aura pas de centre commercial ! Point final au principal sujet de la dernière campagne municipale.

La presse du dimanche 16 octobre a confirmé nos craintes de 2014 : ce que Charnay refuse par idéologie politique, d’autres en profiteront !

Grâce à l’autorisation d’agrandissement de son centre commercial, Prissé récupèrera d’importantes nouvelles recettes fiscales, et 30 salariés ! En 2013, cette demande d’agrandissement était bloquée, en attendant la décision pour Charnay, mais grâce à Monsieur Andrès et son équipe, tous les obstacles ont été levés pour Prissé. C’est irrémédiable, car en économie, les opportunités ne se présentent qu’une fois.

Chacun aura noté que dès maintenant, amplifié par les difficultés pour se déplacer par la rue de la Coupée, les habitants de l’ouest charnaysiens préfèrent Prissé pour leurs achats. Le développement des commerces de bouche au rond point de Prissé est très révélateur. Lorsque l’agrandissement à Prissé sera terminé, cette tendance sera encore plus marquée.

Résultats pour Charnay :

pertes pour les commerçants du centre

pertes pour le budget de la commune

pertes d’opportunités pour les sans-emplois et les jeunes de Charnay

l’actuel centre commercial de Charnay n’aura plus d’autorisation de développement

Torpiller le projet du centre commercial a été votre première action, Monsieur le maire, et vos administrés payent aujourd’hui les frais d’une stratégie électorale populiste. Vous n’avez rien proposé en compensation depuis votre élection, sinon des envolées lyriques et une augmentation des impôts locaux, mettant ainsi en évidence vos difficultés à tenir rigoureusement les dépenses. Le reconnaitrez-vous sur 4 pages dans le prochain bulletin municipal ? Vous pourriez ainsi vous remettre en cause une nouvelle fois, comme suite aux remarques des élus d’opposition sur l’entretien des espaces vert et les nombreux messages de mécontentement des charnaysiens.

En attendant, les charnaysiens ne vous disent pas merci, et les membres de BVC2020 préparent leurs projets pour l’avenir, afin de réparer vos erreurs politiques.

R.P. pour l’Association BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.