mercredi 18 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

Apprentissage : ayons le courage d’expérimenter !


Notre pays traverse une crise profonde et durable marquée par un fort taux de chômage. Pour les jeunes de moins de 25 ans, il est près de 2,5 fois plus élevé que la moyenne nationale.
L’apprentissage est un outil d’excellence pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes qui rencontrent de réelles difficultés à entrer sur le marché du travail en France.

 

Les décisions prisent, depuis 2012, par les gouvernements successifs ont, parallèlement à la crise, entrainé une baisse des jeunes entrants dans ces dispositifs (-8% en 2013, -3% en 2014). Outre les mesures financières, la suppression en 2013 du dispositif d'initiation aux métiers en alternance a donné un très mauvais signal pour le développement de l’apprentissage.
Conscient de ces erreurs, l’Etat expérimente de nouveaux outils de développement de l’apprentissage à l’image du relèvement à 30 ans de l’âge limite d’entrée en apprentissage. La Région Bourgogne Franche Comté se porte volontaire dans ce cadre.
L’âge limite n’est pourtant pas le seul frein à son développement et la question de l’âge d’entrée dans l’apprentissage est aussi posée par nombreux acteurs de l’apprentissage.

 

Le groupe URDC  demande au gouvernement d’autoriser l’expérimentation de l’apprentissage dès 14 ans afin que la Région Bourgogne Franche Comté soit territoire d’expérimentation. 
La mise en place d’une politique d’apprentissage de 14 à 30 ans serait une belle opportunité et une façon de saluer le travail accompli par les Centres de Formations d’Apprentis.
Cette demande ne dépassera malheureusement pas l’hémicycle régional puisque la majorité socialiste régionale s’est opposée à notre vœu lors de la dernière session plénière.

 
Marie-Claude Jarrot,
Maire de Montceau-Les-Mines,
Vice-Présidente de la commission apprentissage
à la région Bourgogne Franche Comté

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.