1er adjoint au maire de Charnay-lès-Mâcon, vice-président de la Camval, animateur territorial nommé par Alain Juppé le 6 juin, il dit tout le bien quil pense du candidat. — Réunion de soutien le 20 octobre.

Pourquoi ai-je porté mon choix sur Alain Juppé ?

 

C’est un homme d’état avec une grande expérience gouvernementale – plusieurs fois ministres et 1er ministre. « Il rendra à la fonction présidentielle sa dimension, son exigence, sa dignité trop souvent mises à mal ces dernières années ».
C’est un homme extrêmement brillant, mais je crois que personne ne le conteste.
C’est un homme d’une grande fidélité. Au point de se sacrifier pour son mentor, Jacques Chirac, à une époque où ce dernier était en grande difficulté.
C’est un homme qui n’a jamais trahi ses idées.
C’est un homme calme, réfléchi, pragmatique, un gestionnaire. Il l’a démontré dans sa ville de Bordeaux.

 

Président de la République, il ne fera qu’un mandat. Il se consacrera totalement à son pays sans penser à 2022. Son âge n’est pas un point faible mais un point fort.
La force qui le portera à la Présidence : une volonté inébranlable de rassembler enfin les français dans un contexte difficile. Le peuple l’a compris.
Alain Juppé rétablira la confiance qui nous manque tant. Sans la confiance, la France, malgré ses nombreux atouts, ne retrouvera pas sa grandeur.

 

Ce qui a emporté mon adhésion, Alain Juppé se réclame du Gaullisme, à la fois libéral et social, tout en prônant un état fort. Je le cite :
« En politique je me suis défini comme gaulliste. Avec une certaine idée de l’homme et une certaine idée de la France » Novembre 2015.
Si nous voulons qu’Alain Juppé sorte vainqueur des urnes le 27 novembre au soir, il nous faut voter en grand nombre. Je rappelle que toute personne inscrite sur les listes électorale, encartée ou non, munie de sa carte nationale d’identité et de 2€ (frais d’organisation) peut voter.

 

Une réunion « AJ pour la France » animée par Arnaud DANJEAN, porte-parole d’Alain JUPPE, aura lieu le jeudi 20 octobre à la St Jean-le-Priche, salle du Bourg.