mercredi 24 avril 2019

CAMVAL_RENTREE_ETUDIANTE.JPG

Pour la 3ème année, une soirée d’accueil spéciale était organisée par la CAMVAL pour les étudiants, le 27 septembre, sur le site du campus universitaire de Mâcon.

Des stands des diverses associations et institutions culturelles et sociales ont présenté leur activité aux étudiants : Point Information Jeunesse Mâcon, MJC Héritan, le club de jazz Crescent, La Cave à Musique, Scène Nationale de Mâcon, l'association des Etudiants Infirmiers en Soins Infirmiers de Mâcon etc.

Cette manifestation de rentrée est révélatrice des ambitions de Florence Battard, vice-présidente de la CAMVAL en charge de l’enseignement supérieur, en matière de développement de celui-ci, ainsi que de sa préoccupation pour la qualité de la vie étudiante et de la structuration de l’espace universitaire.

Le président Jean Patrick Courtois abondait dans ce sens hier soir, en souligannt la nécessité de cette manifestation : « C'est la meilleure manière de montrer aux étudiants qu'on peut étudier et se former dans de très bonnes conditions à Mâcon. Ils voient ainsi que, maintenant, nous avons une université qui fonctionne à Mâcon et que de nombreuses associations sont là pour enrichir et faciliter leur vie étudiante. La vie étudiante peut être très riche à Mâcon. Elle est la garantie d'un enseignement supérieur attractif sur notre agglomération. »

Quant aux nouveaux étudiants, ils sont 1300 étudiants cette année dans les 13 centres d’enseignement de la communauté d’agglomération du Mâconnais Val de Saône : dans des lycées qui accueillent les études BTS, BTSA et Bac Pro, dans des centres de formation, à la chambre de commerce, au centre hospitalier (l'IFSI) et sur le campus de Mâcon avec les antennes de l’Université de Bourgogne Franche Comté, l’Université Lumière Lyon 2 et l’Université Jean Moulin Lyon 3.

Les nouveaux sont à l'heure de la découverte : « C’est quand même assez agréable à Mâcon, il y a pas mal de magasins autour, des restaurants etc. Tout ce qu'il faut. Les propositions culturelles sont nombreuses. » (Stéphane, première année en BTS comptabilité gestion) ; « On vient de commencer, donc on découvre la ville. Mâcon a l’air d’être une ville plutôt calme. J’espère qu’ils font quand même la fête ! » (Clément, en Master 1 Sciences de l’eau) ; « On était à Dijon. Vu l’année qu’on va passer, le calme d'une ville moyenne comme Mâcon est une bonne chose. (Manon, en Master 1 Outils de l’éducation et de la formation pour les professeurs des écoles).

Le campus de Mâcon s’est développé à partir du dernier site créé par l’Université de Bourgogne autour de l’Ecole supérieure du professorat et d’éducation, à laquelle se sont ajoutés le master en droit rural, deux licences professionnelles et le master de l’université Lumière Lyon 2 autour de l’eau et de l’environnement. 

Ce sont les fruits d’une stratégie à long terme comme l’explique Florence Battard : « La CAMVAL accompagne à divers égards l’enrichissement de l’enseignement supérieur sur ce territoire. Nous participons à travers des subventions, à travers des diverses organisations à la présence de l’enseignement supérieur et de la recherche en Mâconnais. »

Pour la rentrée 2017, ce développement de l’enseignement supérieur devrait continuer avec une licence du tertiaire, une licence autour du vin et une formation autour du numérique avec un « FabLab ».

Cristian Todea

soir_etudiants_1.JPG

soir_etudiants_4.JPG

soir_etudiants_18.JPG

soir_etudiants_16.JPG

soir_etudiants_9.JPG

soir_etudiants_7.JPG

soir_etudiants_8.JPG

soir_etudiants_3.JPG

La soirée d’accueil a été animée par des élèves du  Big Band du conservatoire de Mâcon