mercredi 20 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

CHIENS_GUIDES_SANCE_MACON80916.jpg

Philippe, Sylvie et Camille ont deux chiens particuliers : destinés à guider des aveugles ou des déficients visuels. « Nous voulions faire du bien aux autres. » Histoire d'une chaîne, de celles qui, à pas discrets, font l'humanité.


Passe à ton voisin (quand on reçoit du bon, et qu'on le transmet)


Tout commence lorsque Sylvie met au monde Camille, leur fille, née grande prématurée et dont les 9 premiers mois se passent à l'hôpital. Sylvie, très reconnaissante envers le personnel hospitalier et la médecine, a estimé avoir une "dette envers la société", une gratitude envers les bons soins que sa fille a reçus et dont elle veut à son tour transmettre quelque chose.

Quelques temps plus tard, Sylvie et son mari Philippe tombent sur la célèbre émission télévisée 30 millions d'amis dont le thème, ce jour-là, porte sur les chiens guide d'aveugle. Sylvie a alors le déclic : elle sait comment elle transmettra à son tour du don de soi, de son temps et de compétences, à l'image de ce qui a sauvé la vie de leur fille.

"En retour, nous voulions faire du bien aux autres." affirme Philippe, le couple allait donc devenir famille d'accueil pour élève chien guide d'aveugle. Ils n'avaient jamais eu de chiens avant cela seulement un chat, c'était une première pour toute la famille. Sylvie s'est donc muni d'un crayon et a rempli le dossier d'inscription et rédigé une lettre de motivation.

 

L'aventure commence le 18 août 2006 avec l'arrivée de Benji, "adorable petite boule au poil brun", petit chiot Labrador chocolat de 2 mois et demi. C'était une merveilleuse journée pour Sylvie, car ce premier chiot-élève arriva le jour de son anniversaire.

 

Une confiance à bâtir et à ne pas décevoir, une véritable éducation...

 

Ce fut un apprentissage que d'élever un chiot pour qu'ensuite il devienne un véritable héros.

La famille fut instruite et accompagnée par les éducateurs de l'association des chiens guides de Lyon centre-est. "On se sent investis d'une mission, c'est comme éduquer un enfant, parfois on a l'impression d'être trop sévère avec le chiot mais c'est dans son intérêt.", indique Sylvie.

 

...puis le jeune chien va à l'école de formation des chiens-guides

 

Au total le chiot devra assimiler 24 consignes, ainsi que la propreté. Fermeté, jeux et récompenses, avec beaucoup d'affection : une confiance à bâtir et à ne pas décevoir, soit une bonne éducation.

Benji a donc voyagé un peu partout avec la famille, afin de se familiariser avec un environnement où il serait amener à travailler au côté de son futur maître aveugle ou malvoyant. C'est ainsi que Benji est parti en vacances à la mer, qu'il se rend dans les magasins, dans les hôtels, les restaurants, il a même pris le train, le métro et le bus.
Ensuite à l'âge de 6 mois, Benji a reçu la visite d'un éducateur au domicile de sa famille d'accueil afin de contrôler sa bonne éducation et de le préparer à aller à l'école de formation du chien guide : de 6 à 12 mois Benji y a été conduit, une fois par mois.
Puis de ses 12 mois et jusqu'à ses 24 mois, Benji a commencé sa formation en tant que chien guide d'aveugle en allant chaque semaine à l'école pour apprendre son futur métier, et passer des contrôles à chaque fin de session pour confirmer son apprentissage de chien d'utilité et en rentrant chaque week-end chez sa famille d'accueil.

 

Mais il faut une condition physique parfaite elle aussi

 

Mais lors d'un examen de santé, le vétérinaire a détecté que Benji est sujet aux dysplasies de la hanche, il a donc été réformé de la formation. Sa famille d'accueil l'a alors l'adopté. "Nous étions contents de garder notre 1er chien, qui vit avec nous depuis déjà 10 ans"


Un nouveau chiot qui sera confié, mais le lien subsiste


Ensuite, en août 2013, la famille accueille à nouveau un chiot prénommé Inox, Labrador sable, il a passé avec succès l'ensemble des examens et contrôles nécessaires à sa formation ! Sylvie et Philippe sont fiers d'Inox qui rend désormais la vie plus facile à une personne déficiente visuelle installée à Chénas, la famille a tenu à garder contact avec le nouveau maître d'Inox : "C'est une gratification de voir l'osmose parfaite entre un chien que l'on a élevé et le maître malvoyant"
Enfin le 23 décembre 2015, un merveilleux cadeau de noël est arrivé dans la famille Sancéenne, elle se prénomme Lucky, une femelle labrador-retriever de 2 mois et demi. A ce jour, Lucky est encore auprès de Sylvie, Camille et Philippe et va 1 fois par mois à l'école, elle est très vive et joueuse et adore embêter son "frère de famille" Benji. Elle accompagne Philippe au bureau, c'est bénéfique autant pour Lucky que pour les collègues de Philippe, le chien est un vecteur de lien social très fort que ce soit pour les voyants ou malvoyants.


L'association des chiens guides d'aveugles de Lyon et du centre est à Misérieux


L'association qui a permis tout cela est l'association des chiens guides d'aveugles de Lyon et du centre est à Misérieux (01). Elle s'occupe de tout, le chiot est conduit dans la famille avec tout le matériel nécessaire, gamelle, laisse collier, jouets, panière. Les frais de nourriture et de vétérinaire sont pris en charge par l'association. Joël Souvy, lui-même malvoyant, est président de cette belle association. Si vous souhaitez offrir votre toit à un futur héros, n'hésitez pas à vous rendre sur leur site : http://lyon-chiensguides.fr

 

Chloé Marouby

 (photo d'accueil : Lucky, et son petit gilet, joue avec Benji)

 

20160916_184350.jpg

Sylvie, Camille, Philippe, Benji et Lucky
Prendre soin les uns des autres, comme les équipes soignantes l'ont fait pour Camille,
c'est non seulement sauver la vie, mais l'humanité en chacun de nous. Un choix.

DAVAYÉ - Lycée Lucie Aubrac : Les élèves de Terminale du Bac général à la rencontre d’éleveurs du Clunysois

DAVAYE viste fermes clunysois 2.jpg
Deux éleveurs de Tramayes ont accueilli la classe de Terminale dans le cadre de l’enseignement de l’agroécologie dans leur ferme.

DAVAYÉ - Lycée Lucie Aubrac : Stop aux violences sexuelles, ne plus se taire !

SVS LYCEE DAVAYE - 2.jpg
Mardi 12 janvier, les élèves du club solidarité ont reçu la présidente et une bénévole de l’association départementale Stop aux Violences Sexuelles.

COVID-19 - Vaccination : 5 419 personnes vaccinées à ce jour en Saône-et-Loire

Plus de 12 000 personnes ont pris rendez-vous ce mardi dans le département. Tous les chiffres de la vaccination en Saône-et-Loire

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région lance une nouvelle offre de formation pour les personnes très éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

SANTÉ - Valérie Nadal (Sancé) : « L'hypnose permet de changer de regard sur son traumatisme »

Valérie Nadal.JPG
Valérie Nadal a exercé comme acupuncteur pendant plusieurs années. Avec la loi de 2012, réglementant l'acupuncture comme acte strictement médical, elle s'est reconvertie.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un bolide à 232 km/h sur l'autoroute !

FERRARI 71.jpg
Un record de vitesse stoppé par les gendarmes de l'escadron départemental de Sécuirté routière.

MÂCON : C’est parti pour la vaccination anti-Covid au centre Omnisport !

centre vaccination Mâcon janvier 2021.jpg
Le centre de vaccination mis en place au Centre omnisport a ouvert ses portes ce matin à 9 h, en présence des autorités. Les premières doses de vaccin Pfizer ont pu être injectées à des personnes qui les attendaient sans crainte, et même avec impatience.

MÂCON - Lycée René Cassin : Ils filment le métier qui leur plaît

FILM LYCEE RENE CASSIN MACON - 1.jpg
Pour un concours national présidé par Jean Réno !

MÂCON : Carole et Christophe veulent faire vivre l’esprit de la halle de marché avec biocoop

BIOCOOP MACON 2021 - 2.jpg
C’est un couple en reconversion qui s’apprête à ouvrir, jeudi prochain, un magasin biocoop à Mâcon, route de Lyon, en lieu et place de l’ancien magasin Aldi.

MÂCON : Lucie Perrin, étudiante, lance un tutorat virtuel pour aider les terminales dans leur orientation 

LPerrin (1).JPG
Lucie Perrin, une jeune étudiante de la région mâconnaise vient de développer un outil numérique de mise en relation entre jeunes étudiants et élèves de terminale du lycée Lamartine. Elle a été accueillie à l'hôtel de ville ce samedi, par Alexandre Vuillot, élu à l’innovation Jeunesse.

MÂCON : 150 personnes dans la rue contre le projet de loi « Sécurité globale »

manif Mâcon.jpg
Une marche « des libertés » était organisée en centre-ville de Mâcon ce samedi par une coalition d’associations, syndicats et partis politiques qui demandent au gouvernement le retrait du projet de loi dite « Sécurité globale ». Des dizaines de manifestations similaires ont eu lieu partout en France aujourd’hui.

SENNECÉ-LES-MÂCON : Une retraite bien méritée pour André Chambard, infirmier !

AChambard (1).JPG
Monsieur André Chambard va commencer une nouvelle vie. Le temps est, enfin, venu pour lui de profiter de ses proches et de ses loisirs...

JUSTICE : Un étudiant chalonnais, addict à la pédopornographie depuis l'âge de 13 ans, condamné

Il aurait eu accès, par accident, à la pornographie dès l'âge de 8 ans et à la pédopornographie, toujours par accident, dès l'âge de 13 ans. Cet étudiant de 24 ans, devenu addict, vient d'être condamné par la justice.

MACONNAIS SUD BOURGOGNE : La santé mentale, toujours un enjeu pour le PETR

session sensibilisation santé mentale 2021.jpg
Le Pôle d’équilibre territorial et rural Mâconnais Sud Bourgogne organisait ce vendredi matin à l’espace La Verchère de Charnay la troisième session de sensibilisation sur la santé mentale avec la participation de professionnels du social et du médico-social.

METEO : La Saône-et-Loire placée en vigilance orange Neige et verglas

ligne blanche.JPG
L'alerte est valable ce samedi à partir de 14h.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région inaugure la mise en service des stations hydrogène dans 5 lycées, une 1ère en France

HYDROGENE LYCEES BFC.jpg
Les établissements participeront à former des techniciens, des monteurs et des maintenanciers de la filière hydrogène.

PHOTOS - Covid-19 : Le centre de vaccination à Mâcon, c'est là

COM CENTRE VACCINATION MACON - 7.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10h15. Rappelons que la vaccination se fait uniquement sur rendez-vous. Aucune prise de rendez-vous n'est possible sur place.

MÂCON - Lycée Lamartine : La crise sanitaire donne des idées écolo aux lycéens

gourde arbre lycée Lamartine Mâcon (64).JPG
Le Conseil de vie lycéenne de l'établissement s'est lancé le défi de vendre 200 gourdes recyclables aux lycéens pour financer la plantation d’arbres.

MÂCON - Lycée Lamartine : Un chèque de 1 500 € pour la petite Romy

don Romy lycée Lamartine.jpg
Les élèves du lycée ont remis ce jeudi le résultat de leur collecte à l’association qui œuvre pour la petite Romy, de Replonges, âgée de 5 ans et atteinte par une maladie neuro-atypique.

MÂCON - Covid-19 : Un centre de vaccination ouvert au centre omnisport à compter du 18 janvier

1ERS VACCINS COVID HOPITAL MACON - 2.jpg
10 centres de vaccinations seront ouvert en Saône-et-Loire. Actualisé : La préfecture lance un appel à volontaires pour les médecins et infirmiers qui souhaiteraient renforcer ces centres de vaccination.