café_startup_10.JPG

Initié il y a plus de 3 ans, le café est devenu un lieu incontournable pour partager informellement autour de l’entreprenariat à Mâcon.

L’initiative des réunions hebdomadaires revient à Gérard Dirickx, conseiller d’entreprise à la Chambre de Commerce et Industrie de Mâcon : « Tous les matins j’avais des rendez-vous avec une ou deux start-up (jeune entreprise innovante, ndlr), tout simplement parce que le modèle économique d’une start-up nécessite un accompagnement permanent autour des besoins qu’on ne maîtrise pas totalement au début. Donc je me suis dit pourquoi pas initialiser ce café chaque semaine. C’est complètement informel, une rencontre autour d’un café, chaque jeudi matin, à la cité de l’entreprise, pour toutes les start-up et tous ceux qui gravitent autour de l’accompagnement des start-up. L’idée, c’est aussi de s’appuyer sur ceux qui ont dèja un parcours. Il y a des échanges, il y a ceux qui cherchent des compétences pour leur projet et les porteurs de projets ou celles et ceux qui sont déjà lancés. Chacun explique son expertise, son projet, et ça marche, les gens se revoient, font un bout de chemin ensemble, s'entraident. »

Pour cette 100ème rencontre, il y avait des participants fidèles, mais également celles et ceux qui venaient pour la première fois. Svetlana Samsonova, à la direction d'une société d’import-export, fréquente le café depuis un an : « Je participe au café parce qu’on peut échanger des opinions, des idées. Quand on travaille au bureau quotidiennement, il faut de temps en temps se changer les idées. »

Marc Alcantara, directeur d’une entreprise dans le domaine du matériel médical, était là pour la première fois : « C’est très sympathique de pouvoir échanger avec des créateurs qui viennent de tous les milieux, avec tous les profils. C’est enrichissant, ça permet d’avoir du recul sur son activité. En général on est toujours la tête dans le guidon et c’est là où on est le plus mal placés pour prendre les bonnes décisions. »

Première participation aussi pour Edouard Choplain, co-gérant d’une entreprise de gestion systèmes informatiques et télécom : « C’est une belle découverte. Chacun peut s’exprimer librement et est écouté. Les propos échangés rentraient dans le cœur de l’entreprise, des entrepreneurs. Et ça ce n’est pas mal. »

 

CAFE_START_UP_MACON_2016.jpg

Un nouvel outil pour aider les jeunes entreprises de Mâcon avec Stephan Marrocq et Fabian Humbert

L’édition centenaire était aussi l’occasion de présenter une nouvelle initiative, toujours dans l'esprit du soutien aux start-up : « Inobiz, accélérateur de start-up ». Stéphan Marrocq (Itelios) et Fabian Humbert (Kineti), deux entrepreneurs de succès de Mâcon, incarnent ce projet : « Nous voulons accompagner de façon bénévole les initiateurs de start-up qui ont déjà des projets pour les aider a contourner les murs en utilisant notre réseau, nos compétences, notre disponibilité. On va proposer des actions mutualisées, offrir nos canaux de recrutement. Ça va se passer sur des rendez-vous mensuels, justement pour éviter l’effet de solitude. On accompagnera jusqu’à 5 projets par an, des projets que nous allons choisir. Le but, à terme, est de compléter l’écosystème local avec des nouvelles compétences. Ainsi, on deviendra tous plus forts, ensemble. » L’accélérateur encadre déjà trois projets.

Cristian Todea

café_startup_3.JPG

Gérard Dirickx, initiateur du café des start-up, au centre

café_startup_8.JPG

 café_startup_9.JPG

café_startup_5.JPG

Edouard Choplain, co-gérant d’une entreprise de gestion systèmes informatiques et télécom

café_startup_2.JPG

Marc Alcantara, directeur d’une entreprise dans le domaine du matériel médical

CSU_2016.jpg

Svetlana Samsonova et Claude Houillon

sont à la direction d'une société d’import-export

café_startup_7.JPG