• OCTOBRE ROSE 2019 MACONNAIS SUD BOURGOGNE 2019 PGM.jpg

anne-sophie_girollet_ASSISES.jpg

 

Ce mardi est le 1er jour d'un procès qui va durer jusqu'au 28 septembre : celui du prévenu Jacky Martin, assassin présumé de la jeune Anne-Sophie Girollet, Mâconnaise retrouvée morte dans la Saône en 2005.

 

Jacky Martin, 54 ans, comparait pour séquestration suivie de la mort de cette jeune danseuse et étudiante en médecine qui sortait d'un gala de danse à Mâcon avant de trouver la mort.

Ce mardi matin, ce mardi matin la Cour d'Assises de Saône-et-Loire, basée à Chalon, prenait place et organisait la comparution des 52 témoins et 13 experts qui vont alimenter les débats au cours des jours à venir. Béatrice Saggio est l'avocate de la famille Girollet. Elle annonçait la constitution en parties civiles du frère de la victime, Thibaut Girollet, ainsi que ses parents et grands-parents.

Coté défense, Jacky Martin sera défendu par trois avocats : Bruno Nicolle, du barreau de Dijon, Damien Valet, du barreau de Chalon, et Philippe Scrève, du barreau de Lyon.

 

Fait marquant ce matin, le refus de comparaître d'un des experts, le psychiatre Lamotte. Une annonce qui a fait bien sûr réagir toute la cour, exprimant la volonté de voir cet expert à la barre ou, au moins, en visio-conférence, chacun rappelant l'obligation déontologique de se présenter quand on a pris des engagements. "Nous sans doute des questions à lui poser sur son rapport, il faut donc qu'il soit là" ont insisté les avoctas des deux parties et la procureure Mme Karine Malara. La chose lui sera signifiée.

 

Rappel des faits :

Anne-Sophie Girollet a été étranglée. Le désordre vestimentaire laisse supposer qu'elle a été victime d'agression sexuelle.
De l'ADN est relevé non seulement dans l'habitacle mais aussi - on l'apprend aujourd'hui - sur le corps de la victime.Mais à l'époque, les analyses ne permettent pas de remonter jusqu'à l'auteur du meurtre.Les différentes traces sont trop ténues : le profil ADN cible un homme - c’est certain - mais il est incomplet.

L'enquête est au point mort malgré les nombreuses investigations (enquête de voisinage, interrogatoires, exploitation de données téléphoniques). Ce n'est qu'en 2012 que les progrès scientifiques rendent possibles de nouvelles expertises. Une concordance est alors trouvée avec Jacky Martin, une quinquagénaire déjà connu des services de police pour vols et violences. 

(France 3 Bourgogne)

MÂCON : Un train a percuté une personne, la ligne TER Paris-Marseille fermée dans les 2 sens

TRAIN SANCE 9OCT.jpg
Actualisé à 12:31 - La thèse de l'homicide a été envisagée.

MÂCON : Deux mineurs revendaient des iPhone XS achetés "une bouchée de pain" sur internet

Deux affaires de vente de produits contrefaits ont été mises à jour en deux jours par les policiers de la brigade anti-criminalité de Mâcon. La seconde a concerné un individu majeur revendant des contrefaçons de chaussures et de sacs de marque.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Un blessé dans un carambolage en chaîne route de Juliénas

ACCIDENT ROUTE DE JULIENAS1.jpg
L'accident s'est produit ce samedi matin avant 11 heures, entre les communes de La Chapelle et de Juliénas.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Un blessé dans une collision entre un véhicule et un poids lourd

CRECHES faits divers 1er aout.jpg
Toutes les photos de l'accident. Actualisé : les circonstances de l'accident.

REPLONGES : Un chauffeur de poids-lourd en arrêt cardio-respiratoire sur l'autoroute

ACTUALISÉ à 17h45 : Le chauffeur, originaire de Saône-et-Loire, est décédé.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un mort à Montceau et un blessé à Chalon, après la soirée de victoire de l'Algérie

60618_1_news.jpg
Le jeune cyclomotoriste n'a pas survécu à ses graves blessures. Le conducteur de la voiture est en garde à vue. A Chalon-sur-Saône, un homme a été blessé par un fumigène tiré dans un appartement.

MACON : Un bus en feu provoque l’évacuation d’une école

incendie bus trema.jpg
Un incendie provoqué par un problème technique a consumé la moitié d’un bus à l'arrêt et sans passagers ce vendredi matin près du magasin Auchan.