MICHELLE_JUGNET_ALICE_MORAND.jpg

 

La journée de travail que nous avons évoquée dans un article précédent (cliquez ici pour lire l'article) a débouché sur une présentation des 1ers choix qui feront la future grande intercommunalité du Val de Saône-Mâconnais-Beaujolais. macon-infos vous en propose un résumé.

 

 

JEAN_CLAUDE_LAPIERRE_SOLUTRE.jpg

C'est Jean-Claude Lapierre, maire de Solutré, rapporteur de l'atelier Tourisme, qui a ouvert le compte rendu des réflexions de la matinée. Il a souligné les atouts exceptionnels du territoire et évoqué une nécessaire collaboration avec les voisins de l'Ain, du Clunisois, du Beaujolais et avec l'ensemble du Département.

En terme d'organisation, il est souhaité que l'Office du Trourisme de Mâcon conserve sa centralité mais que la gouvernance soit plus équilibrée. Les élus souhaitent conserver la maîtrise de l'organisation touristique. « L'organisation de la CAMVAL ne répond pas aux enjeux du territoire mais plutôt à du lobbying » a-til été dit. Pour autant, le travail collaboratif avec les acteurs socio-économiques est reconnu et sera conservé. Il n'a pas été souhaité de gestion de site touristique. Mais la volonté de commercialiser des produits est intacte.

Sur le plan économique et l'aménagement de l'espace, le travail d'inventaire engagé avec la CCI sera poursuivi pour déterminer les zones d'activité qui seront transférées.

 

DOMINIQUE_DHEYNOUX.jpg

Dominique Deynoux (maire d'Hurigny) a enchainé sur la fiscalité, posant la durée de 6 à 8 ans pour l'hamonisation des taux. Pour la CFE (Contribution des entreprises), le maintien des exonérations, étendues à la CCMB est souhaité.

 

MICHELLE_JUGNET_ALICE_MORAND.jpg

Deux dames ont pris la suite pour la compétence Petite Enfance : Michelle Jugnet (CAMVAL - maire de Sologny) et Aline Morand (CCMB - adjointe à Crêches). Et c'est un oui à l'unanimité que l'atelier a prononcé pour l'élargissement de la compétence à tout le territoire. La compétence sera étendue en septembre 2017. Les réseaux d'assistantes maternelles seront unifiés en une seule entité avec coordination d'antennes locales.

 

MICHEL_ROSI_ROGER_MOREAU.jpg

Michel Rosi (maire de Crêches) et Roger Moreau (maire de Sancé) ont présenté la réflexion de l'atelier mobilité. Le transport scolaire est laissé au Département jusqu'en septembre 2017.

Sur le plan environnemental, la collecte des ordures ménagères devrait rester en régie à la CAMVAL et avec prestataire à la CCMB.

Quant à la compétence assainissement, les élus ont souhaité qu'elle deviennent communautaire en 2019, avant l'obligation en 2020.

Rodolphe Bretin