mercredi 17 juillet 2019

TRANSPARENCE_VIANDE.jpg

 

Vivement réclamée par la profession, l’indication de l’origine des viandes et du lait dans les produits transformés vient de franchir une nouvelle étape. Après le feu vert du Conseil d’Etat, un décret sera publié en septembre pour une entrée en vigueur au 1er janvier 2017. Reste à en fixer les modalités d’application…

 

Le 26 juillet, le Conseil d’État a rendu un avis favorable au projet de décret du gouvernement relatif à l’étiquetage de l’origine de "la viande dans les plats préparés" et du "lait dans les produits laitiers". Cette décision ouvre la voie à la mise en place de cette obligation dès le 1er janvier 2017 de manière expérimentale et pour deux ans.
Une réunion de concertation s’est tenue dès le 27 juillet au ministère de l’Agriculture avec les représentants des filières concernées et ceux des associations de consommateurs. Elle portait sur les modalités concrètes d’application de ce texte. Une prochaine réunion est d’ores et déjà prévue le 30 août, et le décret est attendu pour début septembre.
Lors de cette première réunion, les débats se sont concentrés sur trois points de discussion, dont le plus important a indéniablement été la définition des taux de viande à partir desquels l’étiquetage sera obligatoire.

 

Un seuil à 3 ou 5 %, pas plus !


Le seuil proposé pour les produits laitiers (50 %) n’a pas fait grand débat, car ils contiennent par définition largement plus de 50 % de lait. Ainsi, des produits de grande consommation, comme les crèmes desserts ou les riz au lait, ne seront pas concernés par le décret, car ils sont pas considérés comme des "produits laitiers".
Les débats ont donc surtout porté sur le seuil à imposer à la viande : certains industriels ont proposé le taux de 50 %, tandis que l’UFC Que Choisir plaidait pour un taux de 5 %.
De fait, le seuil proposé par l’UFC permettrait notamment d’intégrer des produits élaborés comme les lasagnes (en moyenne 8 % de viande) au dispositif, produit hautement symbolique dans ce dossier puisqu’il en est à l’origine depuis l’affaire du "horse gate"… L’UFC a alerté contre le scénario d’un seuil à 10 %, mettant en avant le grand nombre de produits contenant entre 11 et 12 % de viande et pour lesquels les industriels seraient tentés d’abaisser le taux de viande en deçà du taux seuil… Dans un communiqué paru le 28 juillet, Familles rurales propose même un taux de 3 %, pour intégrer un maximum de produits transformés. Et ce ne sont pas les producteurs qui iront à l’encontre de ces analyses…
Les débats ont également porté sur la possibilité d’établissement de seuils différents en fonction des types de produits à base de viande, notamment pour certaines spécialités charcutières.

 

Quid des lardons dans les pizzas ?


Par ailleurs, le ministère a précisé aux participants quels types de produits seront concernés par le texte.
De fait, les produits transformés à base de viande (des lardons par exemple) devront-ils déclarer leur provenance s’ils apparaissent dans des produits cuisinés comme une pizza ?
Dans l’état actuel du texte, ils échapperaient à l’obligation (contrairement à la viande séparée mécaniquement par exemple), mais leur sort n’a toutefois pas été définitivement tranché.
Les représentants des consommateurs se sont prononcés en faveur de l’identification. Quant aux industriels de Culture Viande, s’ils se sont dits favorables à l’étiquetage de ces produits, ils n’en feront toutefois pas leur cheval de bataille au regard des faibles volumes concernés.
Enfin, les participants ont débattu de l’octroi d’éventuels délais dans l’application de la loi, qui pourraient être accordés à certains produits emballés, jusqu’au printemps, pour permettre l’écoulement des stocks de ces produits mais aussi ceux des stocks d’étiquettes. Un sujet particulièrement sensible chez les industriels de la conserve et du surgelé.

Notre partenaire

L'Exploitant agricole de Saône-et-Loire

 Ça vient d'arriver !

MÂCON : Pleins feux sur les vacances au centre de loisirs

vacances centre loisirs Pillet.jpg
A Mâcon, le centre de loisirs municipal de la rue Pillet accueille quelque 80 enfants âgés de 3 à 5 ans cet été.

RUGBY : C’est l'heure de la reprise pour l’AS Mâcon

ASM reprise .jpg
24 joueurs étaient présents ce mardi au stade Champlevert pour la première réunion de l’équipe première. Parmi eux, 5 des vainqueurs du challenge Yves du Manoir.

MÂCON : Glisse et sensation sur la Saône avec le club de ski nautique !

MI ski nautique accueil.jpg
Le club de ski nautique et de wakeboard de Mâcon organisait ce dimanche ses traditionnelles portes ouvertes. Avec une eau à 25 °C et un grand ciel bleu, toutes les conditions étaient réunies pour des baptêmes et des initiations réussis.

NATATION : C’est parti pour les stages d’été avec Mâcon Natation

stages été natation.jpg
Les Défis Mâconnais terminés, Mâcon Natation enchaîne comme chaque année avec l’opération "j’apprends à nager" et les stages d’été.

VÉLO : Quand le cyclisme s’accorde au féminin en Mâconnais

CYCLISME femmes solidaires 25.jpg
Donnons des elles au vélo J-1 s’est arrêtée à Davayé une journée avant le passage du tour à Mâcon. Cette opération, qui emmène chaque jour treize cyclistes françaises, hollandaise et anglaise, sur les routes du Tour de France, est soutenue par l’association Femmes Solidaires.

MÂCON : La qualification de l'équipe d'Algérie fêtée sur les quais

MACON algerie quai 1.jpg
L'Algérie s'est qualifiée pour la finale de la CAN en l'emportant en toute fin de match (2-1) sur le Nigeria. Aussitôt le coup de sifflet final, les supporters des Fennecs sont descendus sur les quais à Mâcon pour saluer l'exploit de leur équipe.

PHOTOS : C'était le Tour de France à Mâcon

TOUR DE FRANCE 2019 MACON ALB61.jpg
Dernier volet de notre reportage sur le Tour de France à Mâcon.

TOUR DE FRANCE À MÂCON : Les jeunes espoirs du VS Mâcon aux côtés de Raymond Poulidor !

OPERATION CONTINENTAL VSMACON TDF201909.jpg
Ils l'ont rencontré sur le podium du Tour dans le cadre l'opération Continental.

SAINT-AMOUR - Tour de France : Le trio de tête est passé !

TOUR DE FRANCE _ SAINT-AMOUR38.jpg
La ronde des hélicoptères et l’arrivée des premières motos et véhicules aux galeries chargées de vélos signalèrent l’approche imminente du peloton parti de Mâcon...

SAINT-AMOUR - Tour de France : Lorsque la caravane passe...

TOUR DE FRANCE _ SAINT-AMOUR6.jpg
Ambiance familiale et bon enfant, ce matin, entre Le Plâtre-Durand et Saint-Amour, dans l’attente du passage de la caravane publicitaire. Prises de température et retour en images.

TOUR DE FRANCE A MÂCON : En attendant les coureurs…

TDF_Mâcon_13072019accueil_0001.jpg
Du côté de la Place de la Barre…

MÂCON WINE TOUR : Embarquez tous les lundi et les jeudis de l'été

WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
Publi-information - Découvrez vite le programme estival

TOUR DE FRANCE : Le parcours de l'étape Mâcon-Saint-Etienne ce samedi

Etape 8 Mâcon-Saint-Etienne.jpg
A voir aussi, les horaires de passage du peloton entre Mâcon et Villié-Morgon

TOUR DE FRANCE : Giulio Ciccone en jaune au départ de Mâcon demain

CICCONE GIULIO JAUNE MACON - 1.jpg
Le Français Julian Allaphilipe n'est qu'à 6 secondes derrière.

FOOTBALL : Une académie de football pour Mâcon

FOOTBALL ACADEMY MACON - 1.jpg
A l'initiative d'Emmanuel Lopes, la Mâcon Football académie a vu le jour récemment. A la recherche de club référents et après plusieurs contacts, le RC Flacé et Mâcon Football Club ont adhéré au projet.

MÂCON - Direction de la MJC de l'Héritan : Jean-Marc Dumas passe la main à Nathalie Canard

NATHALIE CANARD JEANMARC DUMAS.jpg
Jean-Marc Dumas, directeur pendant 21 ans, fait valoir ses droits à la retraite. Nathalie Canard, qui connaît parfaitement la maison, prend sa suite. Retour sur le parcours d'un homme d'éducation populaire.

MÂCON-SANCÉ : Une future Zone d’Aménagement Concertée aux Quatre Pilles

ZAC MACON SANCE - 8.jpg
L’Agglomération du Mâconnais-Beaujolais (MBA) souhaite développer le potentiel économique du Nord du territoire en accueillant des entreprises artisanales.

TOUR DE FRANCE À MÂCON : En expo, l'imposante maquette de Didier Bouillard en hommage à Bernard Thevenet

DBouillard.jpg
À admirer à l'espace Carnot, à côté de la mairie de Mâcon. Didier Bouillard raconte son amour pour le vélo, pour le Tour de France, et son admiration pour Bernard Thévenet. Témoignage.