lundi 16 septembre 2019
  • FANTASTIC 2019 PICNIC CHATEAU GREFFIERE - 1.jpg
  • Pub_CSI_Mâcon_infos_270x410px.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg
  • GRAND DEBALLAGE MACON 2019-1.jpg

 
Communiqué de presse :
 
Non-démission de Sauvadet : 
la soupe servie à l’Assemblée nationale est décidément trop bonne !
Hier, le Conseil d’État a rejeté tous les recours contre le scrutin des élections régionales 2015 de Bourgogne-Franche Comté, validant définitivement l’élection de décembre dernier.
Cette décision - qui intervient 7 mois après l’élection - confirme donc les scores exceptionnels enregistrés par le Front National le 13 décembre 2015 et l’arrivée de 24 conseillers patriotes au sein du Conseil régional de BFC. Mais cette décision permet également au député-président-du-conseil-départemental-conseiller-régional Sauvadet de conserver s’il le souhaite son mandat de député, son indemnité et son immunité parlementaires.
En effet, la loi anti-cumul autorise Sauvadet à choisir les mandats qu’il conserve dans la limite de deux mandats. En laissant un de ses colistiers déposer un recours qui suspendrait l’application de cette loi, le cumulard Sauvadet a finalement joué la montre pour retarder l’abandon d’un de ses trois mandats.
François Sauvadet a donc trahi ses engagements de campagne puisqu’il déclarait en septembre dernier « qu’être député ne sert plus à rien » et que  « [sa] décision était prise, [qu’il] quitterait [ses] fonctions parlementaires dès janvier, [qu’il soit] élu ou non président du Conseil régional en décembre ».
Les élus du groupe « Les Patriotes - Front National » de Bourgogne-Franche Comté demandent donc une nouvelle fois à François Sauvadet de démissionner immédiatement de son mandat de député et lui rappellent qu’une pétition exigeant cette démission a déjà rassemblé des centaines de signatures. À défaut, nul doute que l’élection déjà bien engagée d’un député patriote en Côté d’Or sera confirmée dans les urnes !

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.