mercredi 18 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

Une nouvelle taxe qui pèserait sur les ménages et les entreprises.

 

"Non, non, non rien n'a changé..."

 

François Asselin, Président de la CGPME, s'est entretenu hier soir avec Philippe Richert, Président de l'Association des Régions de France (ARF). Il lui a fait part de sa très forte opposition à la mise en place d'une nouvelle "Taxe Spéciale d'Equipement Régionale" (TESR) prélevée sur les ménages et les entreprises.

« Alors que la France croule sous les impôts, rappelle Gilles Penet – CGPME 71 -, inventer une nouvelle taxe est pour le moins stupéfiant. Les économies d'échelle que devaient générer les grandes régions vont donc, comme à l'accoutumée, se traduire par des surcoûts. »

« L'argument consistant à dire qu'il faut trouver de nouvelles recettes pour faire face à de nouvelles dépenses, explique-t-il, est à la fois irrecevable et irresponsable dans un pays qui consacre plus de 57% du PIB à la dépense publique. Plutôt que d'augmenter les impôts il serait plus raisonnable, pour une fois, de diminuer les dépenses ou de transférer des recettes déjà existantes. Quant à expliquer que ces sommes seront affectées au développement économique et à l'emploi, l'expérience nous porte à en douter. »

« Toutes tendances politiques confondues, la facilité reste de mise, note Gilles Penet. Si cette taxe devait effectivement être instaurée, il s'agirait pour les uns d'un manquement aux engagements passés, pour les autres d'un manquement aux engagements futurs. »

 

CGPME 71

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.