mardi 17 septembre 2019
  • FANTASTIC 2019 PICNIC CHATEAU GREFFIERE - 1.jpg
  • Pub_CSI_Mâcon_infos_270x410px.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg
  • GRAND DEBALLAGE MACON 2019-1.jpg

Exercice d’autosatisfaction du Maire de Charnay

Réunion publique du 13 Juin 2016

 

Reconnaissons que l’exercice était bien préparé, comme la presse locale l’a relaté. L’Association BIEN VIVRE A CHARNAY 2020 veut souligner ce que n’a pas dit le Maire, et ce que n’acceptent pas les charnaysiens.

Comme à chaque occasion, la méthode consiste à affirmer que tous les problèmes ont leur source avant 2014, et que tout ce qui réussit est le fruit de l’actuelle équipe, le tout dans des envolées lyriques qui sont la marque de M. le Maire

Ces opérations de com. fatiguent les charnaysiens car ils préfèrent du concret !

 

Pour le chapitre financier, le public a dû écouter une nième fois le couplet habituel sur le prêt toxique, voté par M. le Maire à l’époque (ne l’oublions pas). Avec l’annonce d’un nouveau prêt (350 000 €) contracté par la commune, nous avons la confirmation que la situation financière est normale ! La municipalité tient cependant à dramatiser pour discréditer son prédécesseur.

Le thème le moins crédible fut « la commune à l’écoute ». L’organisation de réunions publiques en donne l’illusion, mais c’est au quotidien que les charnaysiens constatent la réelle écoute. Deux sujets contredisent les jolies déclarations.

 

Les Associations. Elles ne se sentent plus considérées, et ce ne sont pas les baisses de dotations qui sont en cause, mais l’absence d’un réel partenariat :

  • Quand la date des vœux du Maire est planifiée en même temps que le gala de la principale association de la commune, comment cela est-il perçu ?

  • Date de la fête des associations : elle a été fixée sans aucune concertation, puis imposée. 30 associations présentes sur 80, et avec si peu de participants que les enfants jouaient au foot devant la scène sans créer de problème. Comme à cette date, la majorité des associations ne peut pas prendre encore d’inscriptions, c’était une journée pour rien. Mais chut… c’est un succès pour la mairie !

 

Entretien des espaces verts. Il fait défaut, non pas à cause des salariés des services techniques, mais à cause du manque de suivi par les élus concernés. Prenons pour exemple la voie verte ; un élu y est-il allé récemment ? La surface est neuve, mais elle est entourée de végétation non fauchée depuis les travaux, parfois de plus d’un mètre de haut. La saison touristique est bien engagée, et pour ce qui est l’une des cartes postales de notre commune, cette situation n’est pas normale.

Concernant l’économie, le public a réalisé que la commune était « soulagée » de ne plus devoir s’occuper du développement économique. Ce n’est pas rassurant pour nos jeunes et nos entreprises.

Depuis 2014, 2 années ont été perdues ! Les charnaysiens sont très inquiets pour la suite.

En 2014, nous étions en droit d’attendre l’application d’un programme, d’un nouveau projet pour notre commune, en s’appuyant sur une nouvelle vision, mais en 2016, on l’attend toujours !

 

RP pour l’Association BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : http://bienvivreacharnay.com/

Notre profil facebook : https://www.facebook.com/bienvivre.acharnay?fref=ts

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.