dimanche 18 août 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

FRANCOIS_FILLON_MACON_LR2.jpg

 

Le candidat à la primaire des Républicains était en réunion publique ce vendredi soir à Sennecé-les-Mâcon. La salle était pleine. Les extraits de son intervention.

 

Introduit par Jean-Patrick Courtois, qui n'a évidemment pas caché son soutien à François Fillon, le candidat a décliné son ambition présidentielle en 3 points après avoir dit ce que la France est pour lui... « Ce n'est pas seulement la République, ce n'est pas la gauche et la droite, non, la France, c'est d'abord et avant tout 16 siècles d'histoire, qui ont débuté avec le baptême de Clovis. » Un avenir ne peut être dessiné qu'à partir de ses racines historiques a soutenue le candidat, en évoquant encore Vercingétorix, Louis XIV et Louis XVI, Bonaparte, les révolutionnaires de 1789, Napoléon III, De Gaulle bien sûr, mais aussi, pêle-mêle, le Front populaire,, les philosophes des lumières et la France fille aînée de l'église.

« La France, c'est une langue et une culture qui inspirent dans le monde entier. Il faut simplement accepter notre histoire. Aucun redressement possible si on ne respecte pas notre passé. »

Et de dresser la liste, avec passion, des héros de cette France qu'il aime. « Les héros de la France, ce ne sont pas les gens de la télé-réalité, ce ne sont pas non plus les footballeurs, malgré leurs talents, les Nabila et que sais-je encore. Non, les vrais héros français sont les paysans qui ont fait notre histoire, les scientifiques et les inventeurs qui ont fait notre renommée, l'église catholique, les philosophes, les soldats de l'an II, les poilus etc.

 

Dénonçant l'imposture, l'incompétence et le mensonge de François Hollande, François Fillon a tracé à grands traits son projet présidentiel après avoir précisé que ce projet s'est nourri de ses rencontres avec les Français pendant trois ans : « Ils m'ont dit une chose essentiel : 'foutez-nous la paix, laissez-nous travailler.' C'est un appel à la liberté que j'ai entendu. »

Son projet s'appuie donc sur trois engagements : libérer le travail, rétablir l'autorité de l'Etat, et élaborer un nouveau projet européen.

« J'ai travaillé sur le code du travail, et je me suis rendu compte que l'essentiel, les normes sociales fondamentales, représentent 150 pages. Voilà ce qu'il faut faire, écrire un code du travail qui n’excède pas 150 pages. Il faut aussi réformer en profondeur la fiscalité qui pèse sur le capital. Pourquoi ? Pour libérer l'investissement, tout simplement. Il n'y aura pas d'emploi si nous ne faisons pas cela tout de suite. Passer aussi de l'emploi aidé à l'alternance, en soulageant ce principe des contraintes qui pèsent sur lui, en facilitant les choses pour les entreprises. Ensuite, restaurer l'autorité de l'Etat, en sanctionnant les familles qui n'éduquent pas leurs enfants, en mettant l'uniforme à l'école, en donnant les moyens de leur action à nos policiers et gendarmes, en fixant des quotas d'immigration. La politique d'immigration doit être stricte, non pas inhumaine mais stricte. Quand le quota est atteint, plus d'entrée, même pour une regroupement familial. Enfin, oui, il nous faut un nouveau projet européen, basé sur le duo Franco-Allemand. Je craint beaucoup une crise si les Anglais choisissent de sortir de l'Union. Il nous faudra être très solides avec l'Allemagne. »

 

2 millions de jeunes dans la rue

On ne le dit pas assez, mais dans notre pays, 2 millions de jeunes français n'ont pas de formation ni de diplôme et ne vont pas à l'école. Ils sont dans la rue. Notre impérieuse responsabilité est de donner un avenir à ces jeunes. Et pour cela, c'est la bataille de l'emploi qu'il faut gagner. C'est ma priorité absolue. Rien ne sera résolu si nous ne retrouvons pas le plein emploi.

 

Rodolphe Bretin

 

FILLON_SENNECE.jpg

 

FILLON_SENNECE2.jpg

 

FILLON_SENNECE6.jpg

 

FRANCOIS_FILLON_A_MACON_LR.jpg

 

FILLON_SENNECE3.jpg

 

FILLON_SENNECE7.jpg

 

FILLON_SENNECE4.jpg

 

FILLON_SENNECE8.jpg

 

FILLON_SENNECE91.jpg

 

FILLON_SENNECE92.jpg

 

FILLON_SENNECE94.jpg

 FILLON_SENNECE97.jpg

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.