jeudi 28 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

L’émission La voix est Libre à laquelle j’ai participé samedi dernier sur France 3 Bourgogne Franche-Comté, était consacrée à la problématique d'organisation des transports dans notre Région.
En ce qui concerne l’organisation des transports scolaires, la compétence a été transférée des Départements aux Régions par la loi NOTRe. La majorité régionale socialiste a fait le choix de gérer elle-même ces transports à partir du 1er septembre 2017, plutôt que de conventionner avec les Conseils Départementaux qui le font actuellement.
L'argument du 1er Vice-Président de la Région Bourgogne-Franche-Comté pour justifier ce choix était qu’il fallait garantir l'égalité des usagers vis à vis du service sur l'ensemble du territoire.
 
Or, sur le plateau de France 3, à propos de la gratuité des transports scolaires, le même Michel Neugnot déclarait que « au moment du transfert rien ne sera changé pour les usagers ».
En 3 mois, elle aura fait long feu l’égalité des usagers !
Conformément aux engagements pris par la liste d'union de la droite et du centre à l’occasion des élections régionales de décembre dernier, nous défendrons en Assemblée la gratuité des transports scolaires pour tous dès le 1er septembre 2017.
 
Il n’est pas acceptable qu’une différence de traitement des usagers soit envisagée sur le territoire régional.
La majorité régionale aura eu 21 mois pour organiser la gratuité des transports scolaires. C’est amplement suffisant.
D’autant plus qu’il n'aura pas fallu tant de temps de réflexion à Mme Dufay et son équipe pour décider d’harmoniser à la hausse la taxe sur les cartes grises.
Quand il s’agit d’augmenter les impôts sans l’avoir annoncé,  les socialistes ne traînent pas !
Gérald GORDAT, 
Conseiller régional de Bourgogne Franche-Comté 
et Adjoint au Maire de Charolles

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.