mardi 17 septembre 2019
  • FANTASTIC 2019 PICNIC CHATEAU GREFFIERE - 1.jpg
  • Pub_CSI_Mâcon_infos_270x410px.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg
  • GRAND DEBALLAGE MACON 2019-1.jpg

L’émission La voix est Libre à laquelle j’ai participé samedi dernier sur France 3 Bourgogne Franche-Comté, était consacrée à la problématique d'organisation des transports dans notre Région.
En ce qui concerne l’organisation des transports scolaires, la compétence a été transférée des Départements aux Régions par la loi NOTRe. La majorité régionale socialiste a fait le choix de gérer elle-même ces transports à partir du 1er septembre 2017, plutôt que de conventionner avec les Conseils Départementaux qui le font actuellement.
L'argument du 1er Vice-Président de la Région Bourgogne-Franche-Comté pour justifier ce choix était qu’il fallait garantir l'égalité des usagers vis à vis du service sur l'ensemble du territoire.
 
Or, sur le plateau de France 3, à propos de la gratuité des transports scolaires, le même Michel Neugnot déclarait que « au moment du transfert rien ne sera changé pour les usagers ».
En 3 mois, elle aura fait long feu l’égalité des usagers !
Conformément aux engagements pris par la liste d'union de la droite et du centre à l’occasion des élections régionales de décembre dernier, nous défendrons en Assemblée la gratuité des transports scolaires pour tous dès le 1er septembre 2017.
 
Il n’est pas acceptable qu’une différence de traitement des usagers soit envisagée sur le territoire régional.
La majorité régionale aura eu 21 mois pour organiser la gratuité des transports scolaires. C’est amplement suffisant.
D’autant plus qu’il n'aura pas fallu tant de temps de réflexion à Mme Dufay et son équipe pour décider d’harmoniser à la hausse la taxe sur les cartes grises.
Quand il s’agit d’augmenter les impôts sans l’avoir annoncé,  les socialistes ne traînent pas !
Gérald GORDAT, 
Conseiller régional de Bourgogne Franche-Comté 
et Adjoint au Maire de Charolles

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.