mercredi 20 février 2019

Hier soir, comme nous l'écrivions, des habitants du quartier des Saugeraies ont lancé des cailloux sur les pompiers venus stopper des feux de poubelles : l'origine de la crise remonte à avant-hier soir. Explications.

Tout commence avant-hier soir quand la police va démonter une tente installée sauvagement, c’est-à-dire sans l’autorisation administrative nécessaire, derrière le n°4 du boulevard des Etats-Unis.

Cette installation de vente de saucisses, outre son illégalité, posait d’autres problèmes : l’entrée arrière de l’immeuble servait d’urinoir (problème de salubrité), les conditions d’hygiène de la vente d’aliments étaient plus qu’incertaines (problème de santé publique), la sono dérangeait tous les habitants de la tour (troubles de voisinage), il y a eu également des départs de feu contre la tour, une porte noircie, un encadrement de fenêtre fondu (mise en péril, sécurité).

La somme rendait l’intervention urgente, et la police a fait le nécessaire.

En réaction, c’est ce que pensent les autorités, « on » a mis le feu à trois poubelles, qui furent placées en trois endroits différents du boulevard des Etats-Unis, et c’est à ce moment là que les pompiers sont victimes de jets de pierres.

La police aurait pu intervenir, mais pour contenir la situation sans risquer de l’augmenter (pour ne donner aucun prétexte au moindre geste supplémentaire), elle décide de laisser les poubelles se consumer puisqu’elles étaient placées loin des habitations, de leurs abords et de toute population, donc personne n’était en danger.

Le lendemain on constatait une tentative de feu contre l’espace Galilée, dont une fenêtre avait été brisée.
Pour le commandant de la police de Mâcon, il y a une grosse incompréhension qui attise les braises : « Certaines personnes peuvent avoir un sentiment de persécution, à ne pas pouvoir faire comme elles ont envie de faire, sans comprendre qu’il y a des règles à suivre pour, par exemple, obtenir l’autorisation d’installer un stand, dans un cadre précis. »

 

FSA

MÂCON-LOCHÉ : Suicide sur les voies du TGV

L'accident est survenu ce début d'après-midi sur les voies de la ligne TGV, allant de Mâcon à Lyon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Contrôlé deux fois en une semaine au volant alors qu’il n’avait pas le permis

TGI_MACON.jpg
A 64 ans, Patrick est bien connu des services de police : 24 mentions au casier judiciaire !

TRIBUNAL DE MÂCON : Fou de jalousie, il frappe, insulte et crache sur tout ce qui passe

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Kevin C., 31 ans, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences commis le 10 décembre à Mâcon.

PONT-DE-VEYLE : Une maison en feu dans la grande rue

Feu_habitation_Pdv_161218 (5).jpg
ACTUALISÉ LUNDI 14H : Un appel urgent à une aide vestimentaire est lancé.

MÂCON : Une blessée grave dans une collision avec délit de fuite

ACCIDENT MACON RUE BIGONNET 0912 - 5.jpg
ACTUALISÉ : Un appel à témoins est lancé.

SAÔNE-ET-LOIRE : 3 morts dans un crash d'avion près de Charolles

Crash avion.jpg
Après des recherches par hélicoptère, l'avion a été localisé vers 14h dans le bois de Beaubery. Les trois occupants, pilote et passagers, sont morts carbonisés. ACTUALISÉ : Le procureur Eric Jaillet, qui s'est rendu place, a donné les 1eres informations en milieu d'après-midi.

TRIBUNAL DE MÂCON – Violences conjugales : jusqu'à la plaie et l'hématome au visage

VIOLENCE CONJUGALE MACON.jpg
Elle était là, assise en face de la juge, le visage marqué par les blessures. Son homme était à quelques mètres, dans le box des accusés, escortés par les gendarmes. Le couple s'est battu dans la nuit de mercredi à jeudi...

CHARNAY : Ivre au volant, il provoque un accident et fait 2 blessés

ALCOOL AUVOLANT A CHARNAY.jpg
ACTUALISÉ : Le verdict du tribunal de Mâcon

MÂCON : Embardées sur la route, sous l'emprise de la drogue et de l'alcool, et plus encore...

C'est au volant, peu après 21h, et pourtant interdit de séjour en Saône-et-Loire (sauf pour travailler) que Frédéric, 47 ans, commet cet acte délictueux ce dimanche soir place Gardon. ACTUALISÉ : La juge a décidé de son incarcération.

TRIBUNAL DE MÂCON : Ivre au volant, il avait percuté la voiture des gendarmes

TGI_MACON.jpg
Les faits se sont déroulés samedi à 00h40 à Tournus.