mardi 16 juillet 2019
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg
  • Pub-web_TDF_410x270px.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg

Hier soir, comme nous l'écrivions, des habitants du quartier des Saugeraies ont lancé des cailloux sur les pompiers venus stopper des feux de poubelles : l'origine de la crise remonte à avant-hier soir. Explications.

Tout commence avant-hier soir quand la police va démonter une tente installée sauvagement, c’est-à-dire sans l’autorisation administrative nécessaire, derrière le n°4 du boulevard des Etats-Unis.

Cette installation de vente de saucisses, outre son illégalité, posait d’autres problèmes : l’entrée arrière de l’immeuble servait d’urinoir (problème de salubrité), les conditions d’hygiène de la vente d’aliments étaient plus qu’incertaines (problème de santé publique), la sono dérangeait tous les habitants de la tour (troubles de voisinage), il y a eu également des départs de feu contre la tour, une porte noircie, un encadrement de fenêtre fondu (mise en péril, sécurité).

La somme rendait l’intervention urgente, et la police a fait le nécessaire.

En réaction, c’est ce que pensent les autorités, « on » a mis le feu à trois poubelles, qui furent placées en trois endroits différents du boulevard des Etats-Unis, et c’est à ce moment là que les pompiers sont victimes de jets de pierres.

La police aurait pu intervenir, mais pour contenir la situation sans risquer de l’augmenter (pour ne donner aucun prétexte au moindre geste supplémentaire), elle décide de laisser les poubelles se consumer puisqu’elles étaient placées loin des habitations, de leurs abords et de toute population, donc personne n’était en danger.

Le lendemain on constatait une tentative de feu contre l’espace Galilée, dont une fenêtre avait été brisée.
Pour le commandant de la police de Mâcon, il y a une grosse incompréhension qui attise les braises : « Certaines personnes peuvent avoir un sentiment de persécution, à ne pas pouvoir faire comme elles ont envie de faire, sans comprendre qu’il y a des règles à suivre pour, par exemple, obtenir l’autorisation d’installer un stand, dans un cadre précis. »

 

FSA

MACON : Un bus en feu provoque l’évacuation d’une école

incendie bus trema.jpg
Un incendie provoqué par un problème technique a consumé la moitié d’un bus à l'arrêt et sans passagers ce vendredi matin près du magasin Auchan.

CHAINTRÉ : Homicide volontaire dans un hôtel des Bouchardes

MEURTRE CRECHES SUR SAONE - 1.jpg
Actualisé à 10h10 : Le meurtrier présumé s'est rendu au commissariat. Actualisé à 12h30 : Il aurait étouffé sa femme. L'hôtel est situé sur la commune de Chaintré et non pas Crêches-sur-Saône.

ROMANECHE-THORINS : Le petit train de Touroparc fermé suite à un accident qui a blessé sept personnes

le-petit-train-du-touroparc-photo-anthony-levrot-flickr-1559409173.jpg
En début d'après-midi ce samedi, le petit train s'est renversé, avec à son bord une trentaine de personnes. Sept personnes ont été blessées, dont trois enfants.

SAÔNE-ET-LOIRE : Incident chimique à l’usine de traitement d’eau potable de Blanzy

La Sorme a été polluée. 80 pompiers de tout le département ont été mobilisés.

MÂCON : 3 blessés, dont 1 grave, dans un accident impliquant une dépanneuse

ACCIDENT MACON 28MAI RUECASSIN - 2.jpg
Actualisé : les jours de la passagère de la Peugeot, placée en urgence absolue par les pompiers, ne sont pas en danger.

FUISSÉ : Un viticulteur blessé dans un accident de tracteur

FUISSE TRACTEUR TONNEAUX - 3.jpg
ACTUALISÉ à 17h55 : C'est une vitesse qui s'est enclenchée et a provoqué l'accident sur un terrain à fort dévers. Le tracteur a fait un tonneau.

MÂCON : bizarre et surprenant... le fait du nettoyeur de la Saône

VELO SAONE MACON 222.jpg
ACTUALISÉ - Le fin mot de l'histoire, une histoire qui met au jour une chose que sans doute peu de gens savent : la Saône est considérée par quelques uns.es comme une poubelle !...

MÂCON : MacDonald's Nord (à Sancé) ravagé par les flammes cette nuit

MACDO MACON SANCE - 5.jpg
ACTUALISÉ : La police scientifique se rend sur place cet après-midi pour tenter de déterminer la cause de cet incendie dévastateur. Le gérant de l'établissement annonce d'ores et déjà la reconstruction du Mac Donald's d'ici 6 à 9 mois maximum.