vendredi 19 avril 2019

BOULANGERIEBERNOLLINMACON.jpg

2 personnes ont été blessées, l'une d'entre elle est à l'hôpital. Une vendeuse a été fortement choquée. Actualisé : le témoignage des gérants de la boulangerie

Selon les 1ers éléments, 3 jeunes hommes de 20 à 25 ans ont demandé à être servis juste avant l'ouverture de la boulangerie du boulevard Henri Dunant, à 5h45, mettant des coup de pieds dans la vitrine. L'affaire s'est envenimée et les trois hommes ont fini par briser la vitrine et insulter le personnel.

Une rixe s'en est suvie. Le gérant a pris coup de pied dans le visage le blessant au nez. Un pâtissier a été blessé aux thorax et hospitalisé. Une vendeuse a été fortement choquée.

Trois policières sont intervenues pour tenter de limiter les dégâts, employant les gaz lacrymogène. Elles ont eu le renfort des policiers de Chalon. Mais les auteurs ont pu prendre la fuite.

Une enquête est en cours. Les caméras de surveillance devraient faciliter la résolution de l'enquête dans les plus brefs délais, car les agresseurs ont agit à visage découvert.

Le sénateur-maire s'est rendu sur place et a indiqué que le nouveau préfet serait saisi de cette affaire dès demain matin.

Au lever du jour, l'équipe était évidemment sous le choc. M. Bernollin, touché au nez, a précisé les circonstances de l'agression : "Ils ont fait un 1er passage et sont revenus cinq minutes après. J'ai proposé à deux d'entre eux d'entrer, l'état du 3eme ne permettait pas de le laisser entrer. Et puis les choses ont dégénéré, ils ont onsulté une de mes vendeuses.

Les trois policières présentes nous ont demandé de rester dans la boutique et fait usage des gaz lacrymogènes. Mais nous n'avons pas eu le choix d'en venir aux mains. Les renforts de police de Chalon sont arrivés une demie-heure après. Nos agresseurs étaient partis."

"Nous sommes excédés par les incivilités du dimanche matin" précisait l'épouse du responsable. "Cela fait 4 ans que nous sommes là et ce n'est pas comme si il ne se passait jamais rien !... Il y a des bagarres quasiment un week end sur deux. Mais là, nous sommes montés d'un cran dans la violence. La police doit être plus rapide et efficace, car nous avons peur q'un drame survienne un jour."

Rodolphe Bretin

DSC02701.jpg

DSC02702.jpg

DSC02703.jpg

DSC02705.jpg

Photos R.B.

 

BERNOLLIN3.jpg

 BERNOLLIN1.jpg

 Photos D.R.

BERNOLLIN8.jpg

BERNOLLIN9.jpg

THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.

MÂCON-LOCHÉ : Suicide sur les voies du TGV

L'accident est survenu ce début d'après-midi sur les voies de la ligne TGV, allant de Mâcon à Lyon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Contrôlé deux fois en une semaine au volant alors qu’il n’avait pas le permis

TGI_MACON.jpg
A 64 ans, Patrick est bien connu des services de police : 24 mentions au casier judiciaire !

TRIBUNAL DE MÂCON : Fou de jalousie, il frappe, insulte et crache sur tout ce qui passe

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Kevin C., 31 ans, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences commis le 10 décembre à Mâcon.