mardi 2 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Après les réunions publiques sur la circulation et le PLU, Jean-Louis Andrès, Maire de Charnay, proposait le 20 avril dernier une réunion publique portant sur le budget de la ville afin de présenter les axes de perspectives budgétaires. A la suite, un communiqué a été transmis à Mâcon-Infos ce vendredi, expliquant ce budget.


« Nous considérons que ce budget est fondé sur nos choix stratégiques, compte tenu des contraintes, et dans la perspective de l’apurement de nos finances ou en bonne voie à la fin de notre mandat.
Pour 2016, des efforts équivalents à l’année 2015 sont d’ores et déjà engagés, et le budget a été construit sur les axes suivants :

- la maîtrise de l’évolution de la masse salariale,

- la baisse des charges à caractère général,

- la restructuration des services,

- la sécurisation des emprunts.

Cela a été proposé puis voté par le conseil municipal le 21 mars 2016.

Par ailleurs, le budget subit diverses contraintes incontournables d’ordre externe et interne.
Des contraintes externes, c’est à dire impactant toutes les collectivités :

- La réduction continue de la Dotation Globale de Fonctionnement de l’Etat Pour notre commune, au terme du mandat cela devrait représenter 600 000 € et une moyenne annuelle de 100 000€ /an

- Le coût récent de l’instruction des permis de construire du fait du désengagement de l’Etat (depuis Juillet 2015) : 32 000€ /an

- L’aménagement des rythmes scolaires : 70 000€ /an

- L’actualisation du fonds de péréquation intercommunale : 9 000€ /an

- L’actualisation de la contribution au SDIS : 11 000€ /an

Soit environ + 222 000€ /an

Total équivalent à une augmentation de près de 5 points du taux de la fiscalité communale.

Des contraintes internes :

- Les pénalités pour insuffisance de logements sociaux ramenée à 30 000€/an par l’Etat

- Le Prêt toxique

Des 1 075 000 € de pénalités initialement dues, la commune rembourse après négociation 532 000€ auxquels s’ajoutent les 818 000 € de capital. Ces 532 000€ auraient pu être réinjecté dans l’économie via nos investissements, augmentés de la récupération de TVA de 16,5%.

 

Les conséquences ? Plusieurs éléments négatifs :

- L’encours de la dette, déjà trop important, s’accroît encore brutalement du fait de cet emprunt toxique qui coûte très cher à notre commune

- La capacité de désendettement est très importante : 17 ans à compter de 2016

- La capacité d’autofinancement nette est négative

- Le fonds de roulement très faible

 

Malgré ces difficultés, il nous faut apporter à la commune :

- Un volant d’investissements qui nécessitera un emprunt de 250 000€. Comme je l’ai précisé en Conseil Municipal notamment, il s’est agit d’un emprunt en 2015, à un taux fixe de 1,60%, auprès de la Caisse d’Epargne.

- La sécurité avec le recrutement d’un second policier municipal,

- L’accueil des associations avec, enfin, un lieu de rencontres et d’échanges, pour la dynamique de la vie en communauté : c’est la restauration et l’extension de l’immeuble Genetier,

- La quiétude à retrouver dans les flux de transport : aménagement du sens de circulation et projet de voie d’agglomération,

- La maîtrise de l’aménagement urbain afin de limiter la consommation de l’espace,

- La valorisation de nos atouts avec la réalisation du pôle santé, source de nombreux emplois nouveaux et diversifiés.

 

« Pour conclure cette réunion, certes, notre situation financière est délicate. Charnay est doublement pénalisée en raison des contraintes héritées et incontournables, la commune étant par ailleurs sous réseau d’alerte par la Préfecture depuis 2013. Pour autant, nous préparons l’avenir de notre commune et une dynamique de remise à niveau, de préservation de ses espaces et de ses atouts, de développement de ses spécificités économiques et paysagères. L’assainissement de nos finances constitue la condition prioritaire de notre action. Nous nous y employons. »

 Jean-Louis Andrès

SAÔNE-ET-LOIRE : Près de 6 500 tests covid effectués depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé : 130 personnes sont toujours hospitalisées en Sâone-et-Loire.

TRAMAYES : Le Gaec Pardon, le goût de l’authentique

GAEC PARDON TRAMAYES - 2.jpg
Le cadre est bucolique, le paysage magnifique et l’ambiance sereine. C’est dans cet univers privilégié que la famille Pardon élève ses animaux pour proposer une viande goûteuse à souhait et des fromages aux séduisantes saveurs.

MÂCON : La messe de Pentecôte célébrée en mode covid

MESSE PENTECOTE MACON STPIERRE - 26.jpg
La communauté catholique a fêté sa première grande célébration ce dimanche en l'église Saint-Pierre.

PHOTOS : Jolis masques sur le marché de Mâcon !

MASQUES MARCHE MACON 3005 - 19.jpg
C'est indéniable, il devient un accessoire de mode. Ce matin sur le marché, l'occasion était belle de mettre en valeur quelques jolies pièces qui cassent la monotonie des masques standards.

MÂCON : Les Restos du cœur, en mode dé-confinement, voient leur fréquentation augmenter

dé-confinement restos coeur Mâcon 2020.jpg
De retour aux horaires habituels d’accueil du public, l’équipe des « Restos du cœur » a dû appliquer elle aussi le protocole de sécurité sanitaire.

COVID EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Rester prudents dans la durée pour éviter la reprise de l’épidémie

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
2 638 tests ont été réalisés cette semaine en Saône-et-Loire. 26 se sont révélés positifs.

MÂCON : Le collège Schuman fin prêt pour le retour des élèves

RENTREE SCHUMANN MACON COVID - 20.jpg
Le président du Conseil départemental André Accary, accompagné, du Dasen Fabien Ben, des conseillers départementaux Hervé Reynaud et Jacques Tourny, était au collège ce vendredi pour se rendre compte de la mise en place du protocole sanitaire qui sera appliqué dès mardi.

SANCÉ : Gilles Jondet a revêtu son écharpe de maire

GILLES JONDET SANCE 2 - 1.jpg
Mercredi 27 mai, les élus du conseil municipal ont élu le maire et ses 4 adjoints. Gilles Jondet succède en tant que maire à Roger Moreau. A voir aussi, la composition complète du conseil municipal.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Des changements dans les transports à partir du 02 juin

Suites aux mesures annoncées hier par le Premier ministre, de nombreux changements vont s’opérer dès le 2 juin 2020, notamment pour les transports.

MÂCON : Appel à candidature pour le conseil d'administration du CCAS

Les listes doivent être déposées au plus tard le 09 juin

CHARNAY - EREA Claude Brosse : L’inspection académique veut supprimer son poste à un an de la retraite et après 29 ans à l’EREA...

EREA CLAUDE BROSSE 2705  - 1.jpg
Forcément, ça fait réagir. Les collègues d'Alain Cornu, le professeur en question, se sont mobilisés pour tenter d'empêcher ça. A lire aussi, les explications du principal intéressé ainsi que celles de Fabien Ben, IEN-DASEN (directeur académique des services de l'Education nationale).

La Bourgogne-Franche-Comté repasse en vert : « Une décision majeure pour l’économie régionale »

Le Premier ministre a annoncé que la région Bourgogne-Franche-Comté sera classée parmi les zones “vertes” à partir du 2 juin.

SAÔNE-ET-LOIRE : L’Assurance Maladie, les médecins et l’Agence Régionale de Santé au cœur du « contact tracing »

contact tracing covid 71 - 1.jpg
La stratégie de déconfinement s’appuie sur un dispositif en 3 volets : « protéger / tester / isoler ». Son enjeu : identifier toutes les personnes dépistées positives au covid-19 et les personnes contacts pour casser les chaînes de contamination. Il s’agit ainsi de limiter les risques de propagation de l’épidémie et d’éviter un reconfinement. Tout sur le « contact tracing ».

CHARNAY - EREA Claude Brosse : « Non à la suppression du poste de notre collègue M. Alain Cornu » protestent-ils

Une lettre adressée au DASEN est restée sans réponse à ce jour. Une manifestation est prévue cet après-midi sur le parvis de la cité adminsitrative à Mâcon.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid-19 : L'ARS accompagne la reprise d'activité dans les piscines

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
1.001 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Le dépistage a permis de détecter 18 nouveaux cas en une journée.

MUNICIPALES 2020 : Le 2ème tour aura bien lieu le 28 juin

Les candidats.es sont invités.es à déposer leur candidature entre le 29 mai et le 02 juin

SAÔNE-ET-LOIRE : Avec les Francas, des Ados confinés mais des ados qui s’expriment !

ADOS FRANCAS71.jpg
Les Francas de Saône-et-Loire proposent aux jeunes du département de s'exprimer sur leur condition de vie durant cette période de crise sanitaire, soit directement, soit par l'intermédiaire des accueils de jeunes.

SAÔNE-ET-LOIRE : La directrice départementale de la Sécurité Publique Myriam Akkari sur le départ

MYRIAM AKKARI DEPART.jpg
Ne pouvant organiser une cérémonie de départ, Myriam Akkari, commissaire divisionnaire à Mâcon depuis 5 ans, a posté un message sur la page facebook de la police. Elle avait reçu récemment le secrétaire d'Etat auprès du ministère de l'Intérieur Laurent Nuñes fin janvier, lui montrant des photos réalisées par Emilie Fontaine au sein du commissariat, commandées par elle-même.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Emilie Clerc et Maxim Plat, nouveaux adjoints et benjamins de l'assemblée municipale

MAXIME PLAT EMILIE CLERC ADJOINTS CM MACON - 1.jpg
À 28 et 27 ans, ils ont été élus hier soir respectivement 11ème et 4ème adjoints.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Hervé Carreau installé dans sa fonction de maire

HERVE CARREAU MAIRE LACHAPELLE GUINCHAY2 - 1.jpg
Actualisé - « Nous débutons ce mandat sans prétention mais avec la volonté de favoriser la mise en place projets ayant pour but le bien-être des Chapelloises et Chapellois » annonce le nouveau maire dans un communiqué

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Roger Thévenot installé dans sa fonction de maire

CRECHES conseil et ses adjoints.JPG
Réuni ce lundi soir, le conseil municipal a élu Roger Thévenot, nouveau maire de Crêches, et ses six adjoints.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Jean-Patrick Courtois a revêtu l'écharpe de maire

ELECTION CONSEIL MUNICIPAL MACON 25 MAI JPC - 4.jpg
A lire aussi, les noms et attributions des tous les adjoints.es. Actualisé : le discours intégral du maire lors de ce conseil municipal d'installation.

THÉÂTRE DE MÂCON - Laurence Terk : « La saison 2020-2021 est prête depuis mars ! »

LAURENCE TERK THEATRE MACON MAI2020.jpg
La directrice du théâtre - Mâcon Scène nationale s'est confiée à macon-infos sur le confinement, l'intervention du chef de l'état pour soutenir la culture et ses acteurs, ainsi que sur l'état de santé du théâtre. 5 questions à Laurence Terk.