dimanche 18 août 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

MATHILDE_CHALUMEAU.jpg

Mathilde Chalumeau répond à Evelyne Couillerot

 
Respecter la parole donnée et tenir nos engagements


Dans un point presse organisé le vendredi 1er avril, l’opposition départementale « gauche 71 » dénonce avec des contrevérités et de manière très caricaturale notre action depuis un an au service de la Saône-et-Loire et de ses habitants.
Rien de bien nouveau au final dans cette conférence de presse puisque l’opposition départementale se complait depuis plusieurs mois dans une opposition systématique, les invectives et les déclarations d’intentions.

Nous regrettons simplement ces postures d’un autre temps, que nos concitoyens ne supportent plus. Ils ne veulent plus des belles paroles mais attendent de leurs élus de l’action et des résultats concrets pour améliorer leur quotidien.
C’est dans cet esprit que, depuis avril 2015, sous l’impulsion du Président André ACCARY, et conformément aux  engagements pris devant les électeurs, la majorité départementale tient et respecte ses engagements. 

En seulement 12 mois, ont notamment été mis en place ou lancés : le nouveau schéma départemental pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées 2016-2018, le déploiement des maisons locales de l’autonomie, les nouveaux projets territoriaux de solidarités, le dispositif 100 projets pour l’emploi, la création de la cellule de contrôle à la fraude au RSA, le plan de soutien à l’agriculture et au développement rural, un  programme de rénovation énergétique et d’accessibilité des logements, la lutte contre la désertification médicale, notre programme d’investissement pour les routes et les transports, le développement des voies vertes, la mutualisation de services, etc.
Nous pourrions aussi évoquer notre dispositif de soutien aux territoires, qui est passé de 9 millions d’euros en 2014 à 16 millions d’euros dans ce budget 2016, avec toutes les retombées positives que cela engendre pour l’investissement local et donc l’emploi.

Sans parler bien évidemment de la nécessité de faire face au désengagement financier sans précédent de l’Etat. Cela nous impose de revoir certains de nos dispositifs, pour maintenir nos investissements, sans augmenter les impôts.
Alors naturellement, élus depuis seulement un an, il reste encore beaucoup à faire, et ce d’autant plus qu’il nous faut rattraper le retard pris par l’ancienne majorité.
Il est d’ailleurs assez cocasse de voir l’opposition départementale dénoncer aujourd’hui l’état des collèges dans notre département, ou regretter le retard pris sur le Très Haut Débit. 
C’est oublier sans doute un peu vite qu’elle a présidé elle-même aux destinées du département pendant 11 ans (2004-2015) et qu’elle ne peut s’exonérer de sa responsabilité aussi rapidement.

Sur les collèges, elle avait ainsi tout le loisir de prendre ce chantier à bras le corps pour offrir à nos collégiens des conditions de travail confortables. C’est ce que nous faisons en engageant dès 2016, 10 millions d’euros pour la modernisation de neuf collèges de Saône-et-Loire.

Sur le Très Haut Débit, il a fallu reprendre, dès notre arrivée, ce chantier qui était au point mort. Nous avons relancé ce dossier qui verra le département investir 60 millions d’euros pour le déploiement de la fibre optique d’ici à 2022 en Saône-et-Loire, respectant ainsi les délais prévus, avec le choix d’une mutualisation avec les départements limitrophes pour une plus grande efficacité et un coût maitrisé.
Il n’y a donc aucun « esprit de revanche », comme le prétend l’opposition départementale. Simplement une vision pour la Saône-et-Loire de demain,  la volonté d’œuvrer au service de l’intérêt général, et d’agir sans relâche pour améliorer le quotidien de nos concitoyens dans tous les territoires.
Respecter la parole donnée, tenir nos engagements, faire ce qui a été promis, telles sont nos ambitions depuis un an. Tels sont nos objectifs pour les années à venir.

 
Mathilde CHALUMEAU
Conseillère départementale 
Présidente du groupe de la majorité départementale
Union pour l’avenir de la Saône-et-Loire

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.