lundi 22 avril 2019

59_Copier.jpg

ACTUALISÉ : Les chauffeurs débrayeront pendant une heure demain matin, de 9h à 10h, en soutien à leur collègue.

Au quartier de Marbé, ce matin, sur l’avenue Charles de Gaulle, deux jeunes hommes veulent monter dans le bus sans ticket ni carte de transport.
Le chauffeur, qui ne peut interrompre son trajet pour discuter à l’infini, s’apprête à redémarrer et leur demande de faire attention à la fermeture des portes. Un des hommes en empêche la fermeture en passant son épaule, monte vers le chauffeur pour lui donner des coups de ceinture, l’autre arrive et le frappe au visage d’un coup de poing.

Ils prennent la fuite.

La police visionne les images vidéo du bus, identifie les agresseurs, les interpelle. Ils sont en garde à vue, et y attendront la décision de poursuite du Procureur de la République pour ces violences en réunion. Les agresseurs sont âgés de 21 et 24 ans.

Le chauffeur du bus victime des coups a dû interrompre sa tournée, choqué.

THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.

MÂCON-LOCHÉ : Suicide sur les voies du TGV

L'accident est survenu ce début d'après-midi sur les voies de la ligne TGV, allant de Mâcon à Lyon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Contrôlé deux fois en une semaine au volant alors qu’il n’avait pas le permis

TGI_MACON.jpg
A 64 ans, Patrick est bien connu des services de police : 24 mentions au casier judiciaire !

TRIBUNAL DE MÂCON : Fou de jalousie, il frappe, insulte et crache sur tout ce qui passe

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Kevin C., 31 ans, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences commis le 10 décembre à Mâcon.