fouillehaut_Copier.jpg

 Daniel Barthélémy, archéologue mâconnais, en parlait ici : l'archéologie préventive, qui peut rallonger éventuellement les plannings des promoteurs, permet de belles découvertes, et autant de questions associées.

 

Rue Berlier à Dijon, sur un terrain acheté par un promoteur immobilier, les sondages diligentés par l'INRAP ont mis à jour deux types de vestiges, les premiers à 40 cm de profondeur : les fondations de l'Institut Bon Pasteur, du 18ème siècle ; les seconds à 70 cm de profondeur : l’endroit, situé juste à l’orée des remparts de Dijon - le castrum -, a été occupé dès le 12ème siècle, après l’incendie de 1137, le duc de Bourgogne décida alors d’ériger une enceinte plus large.

 

LIRE LA SUITE SUR TRACES ECRITES