jeudi 25 avril 2019

CAVALE_MACON.jpg

En décembre 2014, au moment des fêtes, Monsieur X, 44 ans, obtient une permission de sortie. Il est incarcéré à Caen, dont la maison d'arrêt connaissait alors un taux d'occupation de 160 %. Une prison vieillissante et surpeuplée, qui attendait néanmoins son retour, mais nada : l'homme s'était fait la belle, et cela fait 2 ans qu'il est en cavale.

Avant-hier il se trouvait à Mâcon, et voilà pas que la police veut contrôler son identité... Monsieur X n'a pas de carte d'identité à présenter, alors on l'emmène au poste : relevé de ses empreintes digitales, on les rentre dans le terminal, qui sort une identité, puis on rentre l'identité, l'ordinateur mouline et sort... un mandat d'arrêt.

L'évadé n'est plus un évadé, il est à nouveau prisonnier, à Varennes-le-Grand dans l'immédiat, il sera transféré à Caen, puis jugé, puis réincarcéré : il a grillé son droit aux sorties pour un moment.
Comme le disait Dédé la cavale, échappé à 6 reprises de prison, et qui avait acquis une solide expérience :
"Un simple contrôle peut tout faire capoter…"  

THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.

MÂCON-LOCHÉ : Suicide sur les voies du TGV

L'accident est survenu ce début d'après-midi sur les voies de la ligne TGV, allant de Mâcon à Lyon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Contrôlé deux fois en une semaine au volant alors qu’il n’avait pas le permis

TGI_MACON.jpg
A 64 ans, Patrick est bien connu des services de police : 24 mentions au casier judiciaire !

TRIBUNAL DE MÂCON : Fou de jalousie, il frappe, insulte et crache sur tout ce qui passe

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Kevin C., 31 ans, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences commis le 10 décembre à Mâcon.