ACTUALISE : Le ressortissant bulgare refuse de parler. Son ADN n'a pas été trouvé sur les lieux de l'homicide à Autun.  

«Il refuse de s’expliquer et de parler». C’est ce que précise Christophe Rode, procureur de la République, au sujet de l’individu qui, vendredi, a été entendu au Parquet de Chalon-sur-Saône, par la juge en charge du dossier d’instruction relatif au meurtre de Jacques Vaude à Autun...

 

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LES DERNIERES INFOS SUR CREUSOT INFOS

 

Jacques Vaude, 74 ans, fut retrouvé mort chez lui en octobre 2013 à Autun, victime de coups ultra violents portés avec un objet du type marteau, masse ou pied de biche. Son meurtrier n'a pas encore été identifié, mais voilà que la France a demandé, et obtenu, l'extradition d'un Bulgare...

 

 

CLIQUEZ ICI POUR LIRE SUR AUTUN INFOS