vendredi 23 août 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

THOMAS_THEVENOUD_TAIZE.jpg

 

La visite était prévue à l'agenda du député de la 1ere circonscriptionce vendredi soir. Ce seul fait pouvait mettre la puce à l'oreille...

Déchu de son adhésion au Parti socialiste suite aux révélations sur sa situation fiscale, le rendez-vous pouvait en effet étonner, surprendre, questionner. Et il n'a pas manqué de faire réagir une partie de la presse nationale. La présence de Jérôme Durain, sénateur PS, était également susceptible de jeter le trouble, avec cette question posée : une première tentative de réhabilitation du député déchu auprès des militants, de Cluny et de St-Gengoux-Le-National ?

 

Renseignements pris auprès du 1er secrétaire fédéral du PS, Stéphane Guiguet, pas de confusion aucune. La visite à Taizé a concerné le suivi du dossier de l'accueil des migrants. Information confirmée par le sénateur Durain : « Nous avons travaillé tout les deux sur ce dossier, que nous avons porté ensemble à la préfecture, voilà tout. Nous nous voyons régulièrement sur diverses manifestations. » En effet, Jérôme Durain était aux côtés du député pour la remise du label station verte à Azé, que Mâcon-Infos a relaté ; il était encore à ses côtés lors de la St-Vincent du Haut-Beaujolais à Azé tout récemment. « Thomas Thévenoud est député, il travaille, il est candidat et fait donc partie de l'équation politique que nous aurons à résoudre en 2017. De là à voir dans cette réunion de Taizé un début de réhabilitation au sein du PS, ce n'était ni l'objectif ni l'état d'esprit de ce rendez-vous. Oui, il y a eu une rencontre, avec des militants et de sympathisants, mais tout le monde se connaît là bas, rien d'exceptionnel donc à cette réunion. »

Rappelons aussi que le député était à Solutré pour les hommages à François Mitterrand ces derniers jours. Mais, disons-le, c'est vrai, il ne s'agissait pas d'une réunion de socialistes, donc moins susceptible d'éveiller la curiosité.

 

Quant aux investitures socialistes, Stéphane Guiguet a rappelé le calendrier : « C'est en décembre que tout se décidera. Thomas Thévenoud n'est plus au PS et rien n'est à l'ordre du jour le concernant. On n'est absolument pas le dedans aujourd'hui. Je parlerai de cela à Jean-Christophe Cambadélis en temps voulu si nécessaire. »

Même son de cloche au PS de Mâcon. Le secrétaire de section Rodolph Martin, très proche de lui avant la chute, contacté par nos soins, l'a redit : « Il n'est plus au PS, on se voit que très occasionnellement. Je le rappelle, il y a une plainte qui le concerne et l'idée d'une candidature exclusive de Thomas Thévenoud ne me séduit pas. Certes, ce n'est sans doute pas nous en section qui déciderons de quoi que ce soit, mais j'espère bien que nous serons consultés si cette idée devait se concrétiser. 

Quoi qu'il en soit, nous sommes ici préoccupés par l'augmentation des impôts que le maire avait pourtant promis qu'il ne ferait pas, plus que du cas Thévenoud. Les élections législatives sont loin, très loin. On n'est pas là dedans. » Le secrétaire de section nous a dit ne pas être au courant de cette réunion à Taizé au moment de notre appel, ni même des propos de Jean-Christophe Cambadélis à la radio.

A suivre.

Rodolphe Bretin

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.