mardi 31 mars 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

MACONINFOS_VOEUXCHARNAY91.jpg

 

C'était l'heure des voeux du maire Jean-Louis Andrès adressés aux chefs d'entreprise ce lundi matin à la salle Ballard.

 

« Le commencement de bien vivre, c'est de bien écouter. » Ainsi Claudine Gagneau, conseillère déléguée aux relations avec les entreprises, entamait son intervention. Une citation de Plutarque pour mieux dire que la Ville est évidemment à l'écoute des entrepreneurs charnaysiens. La Ville compte 650 entreprises et 3 000 salariés. Et pour mieux être à l'écoute, les élus vont reprendre les visites dans les entreprises, ainsi que les petits déjeuner de l'économie. Pas encore de date arrêtée, mais l'intention est bien là.

Après Claudine Gagneau, Christine Robin, vice-présidente de la CAMVAL en charge de l'économie, et Florence Battard, conseillère départementale, ont rappelé les enjeux économiques de l'année 2016. L'intercommunalité détient la compétence économique dans son aspect opérationnel. Le Pays assurera la promotion de l'attractivité territoriale. Quant à la commune, elle détient la compétence « universelle », le développement économique reste donc dans ses attributions. Chacun travaillera à la meilleure articulation de ses prérogatives.

« 80% des Français font confiance aux PME et PMI pour relancer l'emploi. Vous êtes visibles et à taille humaine. C'est une richesse inestimable que nous travaillons, nous élus, à préserver tous les jours. Et même si le Département n'a pas de compétence économique, notre volonté politique avec le président Accary a été de nous engager sur cette voie. Ainsi 96 000 prises de très haut débit seront installés en Saône-et-Loire. »

 

Et le maire de conclure ces interventions : « La Ville reste le 1er interlocuteur des entrepreneurs. Sachez que les projets existent. Ainsi de la création d'une zone d'activité consacrée à l'agriculture, sur 4 hectares, zone prévue dans le PLU. La création également d'un pôle santé près de la clinique, qui sera évidemment créateur d'emplois. Nous le définissons en ce moment. Il comprendra notamment un espace de restauration et une crèche. Trop de gens vont à Lyon pour se soigner. Nous devons régler ce problème.

Nous allons travailler à une meilleure distribution du réseau informatique et internet. La zone des Berthillier souffre de trop peu de réseau, nous travaillerons à régler cela aussi.

Je compte enfin développer l'attractivité du centre ville, qui doit rester une zone de démonstration commerciale. Nous nous appuierons sur le Carrefour Market pour ça.

500 000€ seront consacrés à l'assainissement, 350 000€ à la réhabilitation de l'immeuble Genetier, et 400 000€ iront sur le secteur de la rue Ambroise Paré pour la voirie.

Vous le voyez, malgré une situation financière plus que tendue, nous poursuivons nos investissements. »

R.B.

 

MACONINFOS_VOEUXCHARNAY5.jpg

des voeux en présence du maire de Mâcon Jean-Patrick Courtois. Jean-Louis Andrès

a souligné les très bonnes relations de Charnay avec la CAMVAL,

la Ville de Mâcon, le Conseil départemental et,

a-t-il souhaité, avec la nouvelle Région.

 

MACONINFOS_VOEUXCHARNAY94.jpg

 

MACONINFOS_VOEUXCHARNAY9.jpg

Coronavirus - Covid-19 : 43 décès en Saône-et-Loire ; 167 personnes sorties d'hospitalisation

7 personnes sont décédées en 24h dans les hôpitaux de Saône-et-Loire

CORONAVIRUS : 164 décès en Bourgogne-Franche-Comté, 605 personnes sorties d'hospitalisation

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé ce 30 mars - Ce sont 23 morts de plus en 24h dans les hôpitaux de la région. Plus de 5 300 web consultations ont été réalisées par les médecins et les sages-femmes en une semaine.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Comment ça se passe pour les soignants.es ? Ce que rapporte Force Ouvrière

« Ce 27 mars 2020 se tenait une réunion d’étape entre la direction et les organisations syndicales représentatives au Centre Hospitalier de Mâcon », indique le syndicat FO, qui précise que « plus de 50 agents ont été contaminés, avec 2 hospitalisations ».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid -19 : Des entreprises artisanales contribuent à la solidarité nationale

La Chambre des métiers et de l'artisnat recense les artisans en capacité de produire du matériel sanitaire

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis-à-vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.

MACON : Les Restos du cœur rouvrent leurs portes

restos du coeur Mâcon covid 19 (1).jpg
Rappelons qu'ils ont été cambriolés le 17 mars, au tout début du confinement.

CORONAVIRUS : La vague de l'épidémie progresse en Saône-et-Loire

28 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du covid-19 ; 42 personnes sont sorties d'hospitalisation. L'hôpital de Mâcon est l'établissement qui accueille le plus de malade du coronavirus.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les policiers municipaux peuvent aussi verbaliser

Des dérogations pour les marchés alimentaires sont accordées par le préfet. Azé, Igé, Leynes etc. sont concernés.

TRAVAUX PUBLICS EN BFC - Vincent Martin : « Je persiste à dire que les chantiers doivent rester strictement à l’arrêt »

TRAVAUX PUBLICS BFC.jpg
Le président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté s'exprime sur les conditions de la reprise d'activité dans un communiqué.

EXPRESSION CITOYENNE - Sans-abris et coronavirus : « Pour ne pas les oublier, NON ! »

Plusieurs associations mâconnaises s'alarment des conditions de vie des personnes à la rue, Migrants et SDF. Elles lancent un cri d'alerte.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région met en place la gratuité des TER pour les soignants...

et suspend les prélèvements pour tous les abonnés TER annuels.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les attestations de déplacements dérogatoires évoluent

NOUVELLES ATTESTATIONS.jpg
Elles entrent en vigueur dès aujourd'hui. Le document intègre la participation à une mission d'intérêt général et la convocation judiciaire ou administrative.

VIDÉO : Confiné mais sportif et, surtout, bien rigolo !

RIONS UN PEU - 1.jpg
Mais que s'apprête-t'il donc à faire avec son bidon d'huile ou de liquide vaisselle ?.... La réponse dans la vidéo.

MÂCON : Le portage des repas à domicile facilité par le CCAS

PORTAGE REPAS.jpg
3 commerces en lien avec la stucture assurent également des livraisons aux personnes âgées dépendantes.

Covid-19 : L'UMIH 71 insiste pour une reconnaissance en catastrophe sanitaire par les assurances

Le président du syndicat des hôteliers de Saône-et-Loire s'adresse aux députés.