HMONGMACON_12_Copier.jpg

Ne cessons pas de creuser la veine « le monde est grand, vivre ensemble ne va pas de soi, il est nécessaire d'aller à la rencontre de l'autre » et saluons les membres du peuple Hmong qui étaient réunis à Charnay samedi soir...

...à la Verchère, pour une fête de début d'année.

L’association « Peb Yog Hmong », présidée par Mme Vang Yang, s'est formée il y a 4 ans, pour assurer la transmission des traditions des Hmong, et garder le lien entre les familles dispersées à travers la France. Elle est constituée de 4 familles, et c'est une association nomade.

Hier soir la jeunesse était au rendez vous entre traditions et modernité, et beaucoup d’artistes étaient venus d’autres villes de France, notamment Bourges.

 

L’année des Hmongs se répartit comme suit : onze mois de dur labeur, et un mois de festivités pour la nouvelle année des Hmongs.

Ce mois de festivité permet aux familles Hmongs de se regrouper et de partager à travers la France.Il permet aussi aux jeunes de se rencontrer, d’instaurer un lien et de former des couples à cette occasion. Le lancer de balles permet d’échanger avec son partenaire sur fond musical de chansons traditionnellles. Ces festivités permettent aux anciens de transmettre leurs valeurs, leur patrimoine, leur langue et leur culture aux plus jeunes. Les couleurs des costumes richements brodés et la présence de nombreuses pièces d’argent sur les costumes traditionnels sont des signes extérieurs de richesses. Les chapeaux différents les uns des autres représentent des clans différents.

Ils nous ont réservé un accueil digne de ce nom, heureux de partager un peu de leur univers.

 

Jean-Luc Raquin

 

Brève histoire des Hmongs

Au troisème siècle avant JC,l e peuple Hmong vivait dans la région du lac Baïkal au nord de la Mongolie . Par la suite il entama une lente progression,étalée dans le temps,vers le sud de l’Asie. Le nombre total des Hmongs est estimé entre 4 à 5 millions de personnes dans le monde. Les Hmongs sont appelés Miaos en Chine et Méos au Tonkin. Littéralement : « provenant des rizières ». Loyaux, fiers et forts d’un riche passé militaire glorieux auprès de la France,les Hmongs ont commémoré le 19 octobre 2014 à Paris le soixante anniversaire de la fin de la guerre d’Incochine, pour rendre hommage aux combattants Hmongs tombés au champ d’honneur, morts pour la France. En effet, l'armée française en avait recruté un certain nombre pour leur efficacité à se déplacer en milieu hostile, lors de la bataille de Điện Biên Phủ. On estime à environ 10 000, le nombre de Hmong vivant en France métropolitaine.

 

 

DSC_7313.jpg

 

DSC_7279.jpg

 

DSC_7281.jpg

 

DSC_7289.jpg

 

DSC_7297.jpg

 

DSC_7301.jpg

 

DSC_7305.jpg

 

DSC_7316.jpg

 

DSC_7324.jpg

 

DSC_7329.jpg

 

DSC_7340.jpg

 

DSC_7361.jpg

 

DSC_7379.jpg

 

DSC_7390.jpg

 

DSC_7393.jpg

 

DSC_7398.jpg

 

DSC_7421.jpg

 

le_jeu_de_la_balle.jpg

 

Meme_les_plus_jeunes.jpg

 

Mr_et_Mme_Vang_Yang.jpg