L'ancien Premier ministre a vivement réagi sur Twitter aux propos de Manuel Valls tenus dans le Journal du dimanche au sujet du projet d'extension de la déchéance de nationalité. Quelques jours après l'avoir présenté en conseil des ministres, le chef du gouvernement a assuré qu'il irait «jusqu'au bout» pour faire adopter cette mesure car «la France est en péril de paix». «Si la France est en péril de paix, alors ne la divisons pas davantage !» a tweeté ce dimanche après-midi Jean-Marc Ayrault.

(Source Le Parisien)