vendredi 18 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • JEPMACON SEPT2020 - 1.jpg

Marc P. ne respire ni la santé ni la joie de vivre. Il a 42 ans, il est donc jeune encore mais porte tous les signes physiques d’une vie de peine, vraisemblablement tabagique, et surtout alcoolisée.

Deux condamnations pour conduite sous l’empire de l’alcool, en 2002, et récemment en février 2015. A chaque fois du sursis, 3 mois de prison possiblement révocables en tout ou partie puisqu’il est aujourd’hui poursuivi pour avoir loué une voiture au service mobilité du PLIE de Mâcon, pour le prix de 5 € par jour, avec un contrat en bonne et due forme : c’était pour se rendre au travail, et le contrat de location s’arrêtait le 31 mai. Il n’a jamais rendu la Lancia, et fut contraint d’en restituer les clés aux policiers venus chez lui. Les relances par courriers et par téléphone du PLIE sont toujours restées vaines, sans réponse.

« Abus de confiance », voici la prévention. Dans la bouche de Marc cela s’appelle « n’être pas bien dans son état ».

 

A compter du 31 mai, il s’est trouvé sans travail, ses indemnités de retour à l’emploi passaient dans ses charges, il attendait d’avoir de l’argent pour payer la location de la voiture. C’est ce qu’il dit. En réalité, et il le dit aussi, il s’en servait au minimum pour aller chercher ses enfants un week-end sur deux. Oui parce que voilà, quand la Procureur lui demande où il en est avec l’alcool, pour savoir si des obligations de soins s’imposent, il explique : « J’ai arrêté parce que mon ex-concubine voulait m’enlever mes enfants, elle avait décidé de me faire passer pour un alcoolique, j’ai passé 8 mois sans les voir, mais le jugement est passé et c’est bon, je les vois un week end sur deux et aux vacances. »

Le Président lui demande si éventuellement il accepterait de faire des travaux d’intérêt général, en guise de peine. « Oh oui ! s’exclame Marc, je suis en train de tourner en rond chez moi, je suis enfermé chez moi. »

 

Le PLIE se constitue partie civile, et sa directrice vient demander 515 €, soit ce que Marc doit pour cette location prolongée abusivement, précisant toutefois que la somme peut être adaptée à ses ressources. Elle voudrait qu’il comprenne surtout qu’ « il a privé quelqu’un d’aussi en difficulté que lui ». C’est pas le tout de boire le bouillon, y compris corsé à quelques degrés, mais faudrait quand même penser aux autres.

Le Tribunal ne se soucie pas de moraliser, il se soucie des lois, et de la situation de Marc P.

Le Parquet requiert des heures de travaux d’intérêt général, « cela peut lui permettre de remettre le pied à l’étrier ».

Ce qui fut : 105 heures de TIG à exécuter dans un délai de 18 mois, assorties d’un nouveau sursis de 2 mois, ce qui maintient l’épée de Damoclès au dessus de Marc. Celui-ci a l’obligation de rechercher du travail et d’indemniser le PLIE, à hauteur du préjudice de 515 €, en fonction de ses ressources.

Marc est en fin de droit à Pôle emploi, et va basculer sur l’Allocation de Solidarité Spécifique dans un mois. L’ASS n’est versée qu’aux personnes dont les revenus, quand elles vivent seules, sont inférieurs à 1 137.50 €. Il y a peut-être des situations dans la vie où l’on ne peut penser qu’à soi même, avec discernement, ou pas.

 

Florence Saint-Arroman

FLEURVILLE : Coup de feu, fuite, accident, outrages et menaces de mort...

Un des protagonistes a comparu ce mercredi au tribunal correctionnel de Mâcon.

MÂCON - Violences sur l'esplanade Lamartine : Les policiers durement pris à partie, à 5 contre 40 !

BAGARRE MACON 30082020 - 1.jpg
Dans la nuit du 29 au 30 août dernier, vers 1h30, une rixe éclate entre plusieurs jeunes sur l’esplanade Lamartine à Mâcon. Lors de leur intervention pour calmer tout le monde, les forces de l’ordre sont confrontées à une quarantaine de personnes et essuient insultes et violences… Deux policiers sont blessés. Récit de l'audience au tribunal ce mercredi.

MÂCON : Il met le feu devant le commissariat et prend la fuite

COMMISSARIAT_MACON.jpg
Actualisé : L'incendiaire a été placé en détention provisoire dans l'attente de son jugement.

MÂCON : Violente bagarre sur l’esplanade, deux policiers blessés

BAGARRE MACON 30082020 - 1.jpg
La fin de soirée a sérieusement et fâcheusement dégénéré dans le centre-ville de Mâcon dans la nuit de samedi à dimanche. À voir, la vidéo d'une témoin de la scène. Deux individus ont été interpellés, placés en garde à vue et écroués. À l'origine, une tournée non réglée ? ACTUALISÉ : Prison ferme pour les deux prévenus.

MÂCONNAIS : L’OTV pour des vacances en toute tranquillité !

MACONNAIS OTV 2020 1.JPG
Vous partez quelques semaines de vacances, l’été ou tout au long de l’année ? Ou vous vous absentez juste le temps d’un long week-end ? Pensez à l’Opération tranquillité vacances (OTV). Parce que vacances c’est surtout synonyme de détente, pas de stress ni de crainte…

MÂCON : Violence envers un médecin urgentiste et menaces de mort avec un rasoir de barbier aux Charmilles

TGI_MACON.jpg
L'individu, polytoxicomane, et a été jugé ce mercredi en comparution immédiate.

CHARNAY : Choquant et scandaleux !

MOUSTIQUE TIGRE REPLONGES - 1 (1).jpg
Actualisé : une autre, pas mal non plus, à Mâcon...

VINZELLES : Il recule volontairement dans la foule en voiture et fait de nombreux blessés !

VINZELLES MYBEERS VOITURE FOLLE.jpg
RÉACTUALISÉ ce 11 août : Rétablissons la justesse de l'information.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : 15 infractions liées à l’alcoolémie et 2 aux stupéfiants dans le département

SECURITE ROUTIERE controle 0820 2.jpg
La nuit dernière, une vaste opération de contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants a été menée sur l’ensemble des routes du département.

SANCÉ : Il menace ses parents, insulte les policiers et retourne en prison

TGI_MACON.jpg
Le 24 juillet dernier, les policiers interpellent un homme de 47 ans, à Sancé, suite à une plainte déposée dans la journée par son père.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un important dispositif de pompiers mobilisé après plusieurs départs de feux à Saint-Martin-sous-Montaigu

Incendie_StMartinsousMontaigu_InfoChalon_0001.jpg
Plus de 60 pompiers mobilisés au plus fort de la journée. Un drone engagé pour mieux diriger les équipes.

CHALON-SUR-SAÔNE : Une fusillade fait un mort et 2 blessées graves

10312_1_full.jpg
Les faits se sont déroulés sur le plateau Saint-Jean. L'auteur de l'assassinat se serait donné la mort. La femme de la victime et sa fille de 21 ans sont gravement blessées.

MÂCON : Pour un « regard en croix », une double fracture à la mâchoire !...

C'est ce qui est arrivé à un jeune livreur de pizzas le 21 mai dernier. « Son agresseur est revenu à la charge samedi, deux mois après » indique des membres de sa famille, qui alertent en même temps sur une montée de la violence à Mâcon cet été. Un phénomène confirmé par la police.

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12h

AGRESSION MACON SDF.jpg
L'individu a été présenté ce lundi devant le tribunal, en comparution immédiate.

MÂCON : Saisie record de résine de cannabis

SAISIE DROGUE 10KG MACON.jpg
La prise date du vendredi 10 juillet. C'est en milieu d'après-midi (15h40), dans le quartier des Saugeraies, qu'un deal est repéré par les policiers de la BAC.