mercredi 20 février 2019

GILBERTPAYET.jpg

Suite aux nombreux feux de voitures constatés dans les quartiers de Mâcon ces 15 derniers jours, nous avons joint ce vendredi soir le préfet Gilbert Payet, qui a bien voulu répondre à nos questions.

 

M. le préfet, nous avons l'impression que ce type d'incendies se multiplient ces derniers jours. Quelle est la situation précise ?

La situation est celle-ci : nous avons relevé 24 véhicules incendiés dont 14 deux roues depuis le début du mois d'octobre. En effet, il y a une recrudescence de ce genre de faits qui correspond en gros à ce qui se passe habituellement sur une période de 6 mois à Mâcon.

Pour le reste, les feux de poubelles et autres incendies de ce genre restent un phénomène limité.

 

Qu'ont entrepris les services de l'Etat face à cela ?

Une descente de police a eu lieu aux Saugeraies au cours de la 2ième semaine d'octobre pour dissuader quelques esprits mal intentionnés, une descente qui a permis de saisir du cannabis et des armes de poings.

Par ailleurs, 3 mineurs ont été interpellés pour vol de scooter tout récemment, un individu, majeur celui-ci, a été mis en examen. Les liens de ces personnes avec les faits constatés ne sont pas encore établis, mais les enquêtes de police progressent.

Les effectifs de police sont renforcés. Sachez qu'en temps normal, en période calmee, un équipage de police est mobilisé la nuit. Ces derniers jours, ce sont 3 équipages qui sont mobilisés.

 

Quelle explication donnez-vous à cette recrudescence d'incendies ?

J'ai moi-même circulé dans les quartiers de Mâcon jeudi soir entre 21h et 00h00. Je n'ai pas assisté à de quelconques affrontements. Il semble que la plupart de ces destructions par le feu soit le fait d'individus isolés, qui agiraient parfois par mimétisme. Deux véhicules ont été incendiés à La Chanaye, après notre passage.

Entre autres explication, un stade a changé d'affectation récemment. D'abord dédié au foot, il a été récemment affecté au rugby, ce qui aurait déplu à quelques uns, manifestant leur désapprobation.

Au delà de cela, il faut laisser faire le travail d'enquête pour faire toute la lumière sur ces agissements.

 

Qu'est-il prévu pour les prochains jours ?

Je rencontre le maire de Mâcon dès la semaine prochaine pour entreprendre un travail de prévention. Sinon, les policiers restent mobilisés. Ils reçoivent déjà des renforts de Chalon.

Recueilli par Rodolphe Bretin

(photo d'archives)

MÂCON-LOCHÉ : Suicide sur les voies du TGV

L'accident est survenu ce début d'après-midi sur les voies de la ligne TGV, allant de Mâcon à Lyon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Contrôlé deux fois en une semaine au volant alors qu’il n’avait pas le permis

TGI_MACON.jpg
A 64 ans, Patrick est bien connu des services de police : 24 mentions au casier judiciaire !

TRIBUNAL DE MÂCON : Fou de jalousie, il frappe, insulte et crache sur tout ce qui passe

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Kevin C., 31 ans, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences commis le 10 décembre à Mâcon.

PONT-DE-VEYLE : Une maison en feu dans la grande rue

Feu_habitation_Pdv_161218 (5).jpg
ACTUALISÉ LUNDI 14H : Un appel urgent à une aide vestimentaire est lancé.

MÂCON : Une blessée grave dans une collision avec délit de fuite

ACCIDENT MACON RUE BIGONNET 0912 - 5.jpg
ACTUALISÉ : Un appel à témoins est lancé.

SAÔNE-ET-LOIRE : 3 morts dans un crash d'avion près de Charolles

Crash avion.jpg
Après des recherches par hélicoptère, l'avion a été localisé vers 14h dans le bois de Beaubery. Les trois occupants, pilote et passagers, sont morts carbonisés. ACTUALISÉ : Le procureur Eric Jaillet, qui s'est rendu place, a donné les 1eres informations en milieu d'après-midi.

TRIBUNAL DE MÂCON – Violences conjugales : jusqu'à la plaie et l'hématome au visage

VIOLENCE CONJUGALE MACON.jpg
Elle était là, assise en face de la juge, le visage marqué par les blessures. Son homme était à quelques mètres, dans le box des accusés, escortés par les gendarmes. Le couple s'est battu dans la nuit de mercredi à jeudi...

CHARNAY : Ivre au volant, il provoque un accident et fait 2 blessés

ALCOOL AUVOLANT A CHARNAY.jpg
ACTUALISÉ : Le verdict du tribunal de Mâcon

MÂCON : Embardées sur la route, sous l'emprise de la drogue et de l'alcool, et plus encore...

C'est au volant, peu après 21h, et pourtant interdit de séjour en Saône-et-Loire (sauf pour travailler) que Frédéric, 47 ans, commet cet acte délictueux ce dimanche soir place Gardon. ACTUALISÉ : La juge a décidé de son incarcération.

TRIBUNAL DE MÂCON : Ivre au volant, il avait percuté la voiture des gendarmes

TGI_MACON.jpg
Les faits se sont déroulés samedi à 00h40 à Tournus.