mercredi 29 janvier 2020

   BONNE ANNEE MACON 2020 ECOLES.jpg

  • JPO2020 LYCEE LAMARTINE MACON.jpg
  • COLLECTE SAPINS 2020 MBA 225 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg
  • DECATHLON MACON TROCATHLON 2019223 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX PRO 2020.jpg

Le 24 septembre dernier la CGT a annoncé qu’elle allait consulter l’ensemble de ses adhérents du groupe afin de se positionner sur la signature ou pas de l’accord proposé par la direction concernant le Plan de Départ Volontaire. Toute cette période a donc été mise à profit par notre organisation pour recueillir démocratiquement et sans contestation possible cet avis. Pour se positionner chacun de nos adhérents a reçu le texte intégral de l’accord et/ou une présentation synthétique des mesures. Dans la plupart des sites des Assemblées Générales de syndiqués ont été tenues pour répondre aux questions.

C’est donc en toute connaissance de cause que nos adhérents ont majoritairement décidé que la CGT ne signerait pas cet accord. Les syndiqués CGT :

- Refusent les suppressions d’emplois, destinées à attirer les investisseurs étrangers,
- Exigent qu’enfin la stratégie industrielle du gouvernement soit dévoilée, tant pour le Groupe que pour la filière,
- Exigent des garanties sur l’emploi et la pérennité industrielle des sites

 

Supprimer 4000 emplois, c’est NON !

La CGT se bat contre la suppression de tout emploi. De nombreuses mobilisations et actions ont eu lieu depuis les annonces, avec comme point d’orgue l’action nationale du 15 SEPTEMBRE. Pour la CGT comment valider alors un tel accord, qui a comme objectif principal de donner un blanc-seing à la direction et au gouvernement afin de leur permettre la destruction d’emplois chez AREVA, dans la filière et sur les territoires ?

La Presse, pourtant toujours critique, à l’égard de la CGT ne s’y est pas trompée titrant au lendemain de la signature de l’accord « Feu vert syndical à la suppression de 4000 emplois »

 

La stratégie industrielle, toujours absente ou volontairement dissimulée ?

Pour donner de la perspective aux salariés restant dans le groupe AREVA, il est indispensable que soit déployée une stratégie ambitieuse de développement industrielle pour une filière électronucléaire française et pour le groupe AREVA. Or rien n’a été annoncé pour le devenir d’AREVA, certes l’ETAT va recapitaliser.

Mais quand ? Pour quel montant ? A quelles fins/orientations ?

 

Et pour ceux qui restent ?

La CGT a demandé systématiquement que soient abordés en parallèle l’avenir et le devenir des salariés qui resteraient dans le groupe AREVA.

La Direction est restée silencieuse et ne cache pas son intention de poursuivre ses attaques les acquis sociaux (accord d’entreprise, mutuelle, etc.) et sur le temps de travail.
Sur les conditions de travail, déjà dégradées, se pose la question de faire les mêmes tâches avec moins de personnel. S’ajoute une perte de compétence pouvant remettre en cause sureté et sécurité des installations.
Supprimer des emplois accentuera les difficultés là où elles existent (délais, qualité), et en créera là où il n y en a pas.
Pour la CGT, gouvernement et direction du groupe créent les conditions d’un affaiblissement généralisé de l’outil industriel avec comme principale conséquence une accélération de la délocalisation des productions.

 

Partir plus tôt, mais sans garantie

Certes des salariés vont pouvoir partir plus tôt mais sans réelle garantie de rémunération en cas de changement de loi sur les retraites. Dernier exemple en date, l’accord du 16 octobre dernier sur les retraites complémentaires, validé par le MEDEF et certaines organisations syndicales, et dont s’est félicité le gouvernement entraînera des décotes dès lors que vous partez en retraite avant 63 ans. A ceux qui pourraient nous reprocher d’être opposé à des départs en retraite anticipée, la CGT a toujours combattu l’allongement de durée de cotisations et n’a jamais signé un accord dans ce sens.

 

En conclusion

Bien que non signataire, la CGT sera présente aux cotés des salariés qui auraient besoin d’explications.
Plus que jamais la lutte pour la pérennité industrielle de nos établissements et de la filière nucléaire française doit demeurer notre priorité.

 Ça vient d'arriver !

ÉCONOMIE : La technologie plasma s'envole avec Tekna (Mâcon)

visite 2020 Tekna Maire Macon (26).JPG
L'usine Tekna, leader mondial des poudres mettalliques (allaiges de titane, aluminium et nickel) pour les secteurs aéronautique, automobile et médical, investit 15 millions d'€ pour son développement. Le maire et ses adjoints ont visité l'usine ce mardi, usine installée depuis 2012 à la cité de l'entreprise.

MUNICIPALES 2020 - Charnay : Christine Robin dévoile sa liste Tous pour Charnay

TOUS POUR CHARNAY 28JAN2020223 - 1.jpg
C’est au café de la gare que Christine Robin a donné rendez-vous aux Charnaysiennes et Charnaysiens ce mardi soir pour présenter la liste qu’elle va conduire aux prochaines élections municipales. Découvrez tous les noms de la liste.

MÂCON : Les funérailles du paritarisme mises en scènent par le SNU-ipp71

CAPD MARDI MOI MACON FONCTION PUBLIQUE - 5.jpg
Le 1er syndicat des enseignants du 1er degré, le SNU-ipp71, avait donné rendez-vous ce mardi midi devant le siège de l'Académie, à la cité administrative de Mâcon, pour une cérémonie un peu particulière. C'est un "mardi noir pour la fonction publique" ont estimé les manifestants.

MÂCON : L’histoire de la danse baroque racontée au musée des Ursulines

MACON conf massin 2.JPG
Le musée des Ursulines s’est associé au prochain spectacle de danse qui aura lieu sur la scène du théâtre de Mâcon en proposant une conférence de Béatrice Massin, chorégraphe, sur la danse baroque.

SAINT-VINCENT TOURNANTE : La 76ème édition, à la hauteur de toutes les attentes

Saint vincent tournante 2020.jpg
Plus de 80 000 personnes ont déambulé les 25 et 26 janvier dans les rues de la Capitale des Grands Crus, Gevrey-Chambertin, décorée aux couleurs des arômes du vin, thème de ce millésime 2020 réussi.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de demandeurs d'emploi en baisse au 4ème trimestre 2019

La DIRECCTE et Pôle emploi publient ce jour une note conjointe sur l'emploi au 4ème trimestre 2019.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : La salle des sports est opérationnelle !

INAUGURATION SALLE DES SPORTS _ LA CHAPELLE12.JPG
Habitant.e.s de la commune, associations sportives, élu.e.s sont venu.e.s inaugurer la nouvelle salle des sports, construite près du collège Condorcet, ce samedi matin.

MACON : 200 artistes amateurs sur scène pour un Requiem à couper le souffle !

CANTORIA MACON 012020 - 26.jpg
Ce dimanche, La Cantoria de Mâcon, le Chœur Crescendo de Bron et l’Orchestre symphonique de Lyon sous la direction de Clément Mépas, ont investi la scène du théâtre de Mâcon pour un concert exceptionnel.

MÂCON : Rendez-vous pour la Nuit des idées jeudi soir à la MJC de l'Héritan

Et deux autres rendez-vous cette semaine à la MJC.

RUGBY (fédérale 1) - AS Mâcon vs RC Massy : Les Mâconnais ont livré un sacré beau combat

ASMACON VS RCMASSY 012020 - 6.jpg
Certes, le score est ce qu'il est, une défaite. Mais cette fois, avec la manière... face à cette grosse cylindrée qu'est le RC Massy, comptant d'anciens du Top 14 dans l'effectif, les Mâconnais se sont inclinés d'un tout petit point et de fort belle manière en effet, passant à 2 points de l'exploit.

CINEMA : Michel Hazanavicius, réalisateur oscarisé, est passé par Mâcon

HAZANAVICIUS CINEMARIVAUX MACON LE PRINCE OUBLIE - 1.jpg
Le Cinémarivaux proposait en avant-première la projection du film Le Prince oublié, avec Omar Sy, ce samedi 25 janvier.

MUNICIPALES 2020 - Laurent Voisin : « Notre liste Charnay au coeur a envie de servir la ville »

Laurent_Voisin_réunion_travail_25012020_0002.jpg
Ce samedi, à l’issue d’une réunion de travail avec ses colistiers, Laurent Voisin, tête de liste “Charnay au Cœur” a organisé une conférence de presse pour présenter sa liste et son programme.

MACON : Opération portes ouvertes pour les BTS du lycée Lamartine

Lycée_Lamartine_portes ouvertes BTS_25012020_0005.jpg
Alors que les élèves de terminale commencent à faire leurs choix d’orientation sur Parcoursup, le lycée Lamartine a ouvert ses portes ce samedi pour présenter ses sections BTS aux futurs bacheliers.

Voeux de Benjamin Dirx : « Nous commençons à voir les fruits de la politique menée par la majorité »

VOEUX 20202 BENJAMIN DIRX 2 - 6.jpg
Le député de la circonscription recevait ce vendredi soir les représentants.es des institutions et les élus.es au sein de l’Académie des arts et des sciences pour présenter ses voeux. Il est revenu sur cette année 2019 très mouvementée.

MÂCON : Plus de 300 personnes à la manifestation contre le projet de réforme des retraites

Manifjan.jpg
Forte mobilisation dans les rues de Mâcon ce vendredi pour dénoncer la retraite à points.

COLLEGE SAINT-EXUPERY : Un forum des métiers pour les élèves de troisième

forum métiers collège Saint Exupéry 2020.jpg
Une soixantaine de stands accueillaient aujourd‘hui les 177 élèves de troisième avec des professionnels issus de divers domaines d’activité mais également représentant quelques établissements d’enseignement et d’apprentissage du département.

COLLEGE BREART : Rencontre avec l’artiste Ted Nomad

Snapchat-1128294992.jpg
Les élèves qui suivent le projet contre le racisme "Joséphine Baker", dans le cadre de l'option Littérature et Société ont reçu la visite de Ted Nomad, « street artiste » mâconnais et ancien élève de Bréart.

MÂCON : Piquet de grève ce matin devant la caisse primaire d'assurance maladie

PiquetGreV (1).JPG
À l'appel de l'intersyndicale, une dizaine de personnes a bravé le froid glacial ce vendredi matin devant la CPAM de Mâcon pour dénoncer le projet de réforme des retraites par points.

ART DE VIVRE : Le Salon Essentiel se tient tout le week end à Bourg-en-Bresse

SALON ESSENTIEL BOURG 20201 - 1.jpg
Publi-information - Tout le programme de ces trois jours à découvrir

MACON - Réforme des retraites : Les enseignants mobilisés, la nuit !

action protest enseignants Macon (32).JPG
Plusieurs dizaines enseignants d’écoles, collèges et lycées du département se sont réunis ce soir au collège Saint-Exupéry pour une occupation symbolique de l’établissement, et une partie y passera la nuit.