mardi 23 avril 2019

METSOCGT.jpg

 

Le syndicat indique que l'un d'entre eux a tenté de se suicider ce mercredi. ACTUALISÉ : La CGT a souhaité, à la mi-journée, préciser les choses auprès de la presse.

 

Communiqué

 

Depuis le début de l’année la CGT dénonce les pressions et les harcèlements effectués sur les salariés.

Ce mercredi 23 septembre 2015 l’entreprise METSO, qui dans la presse se prévôt comme l’entreprise sociale de MACON et plus précisément la DRH a fait prendre au harcèlement une nouvelle tournure.

En effet, l’un de nos collègues qui ne voulait pas marcher dans le chantage de la direction sur le sujet d’une rupture conventionnelle, a tenté de mettre fin à ses jours à l’intérieur de l’usine en montant sur un pont roulant situé à une dizaine de mètres du sol.

Ce geste traduit le malaise d’un grand nombre de salariés qui s’interrogent sur le devenir de leur usine.

Nombreux sont nos collègues qui depuis quelques temps ont dû démissionner de leurs poste afin d’éviter le harcèlement.

Il serait temps que la direction ouvre les yeux et arrête les pressions envers ses salariés sous peine de voir ce geste se reproduire et avoir des conséquences plus graves.

Un rassemblement des salariés est prévu le jeudi 24 septembre pour manifester leurs mécontentements.

Les élus CGT

 

 

Jointe par macon-infos, la directrice des ressources humaines n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet, indiquant qu'un CHSCT extraordinaire (Comité d'hygiène, de Sécurité et des Conditions de travail) se tiendrait mercredi prochain au sujet de cet acte. Elle a néanmoins fait part de son étonnement quant à la communication de la CGT sur le sujet compte tenu de la tenue de ce CHSCT extra-ordinaire. "Le salarié en question avait prévenu la police avant de faire son geste" s'est-elle également étonnée.

La CGT a décidé de se rassembler à la mi-journée pour évoquer l'acte de leur collègue hier.

 

 

ACTUALISÉ : Le salarié qui a tenté de mettre fin à ses jours en montant sur un pont roulant à 10 mètres de haut a été transporté à l'hôpital de Mâcon et a pu rapidement rentrer chez lui. "Les collègues ont tenté de le raisonner et ont appelé les secours. Personne ne sait comment il a pu monter sur ce pont.

Il était arrêté depuis plusieurs semaines suite à un accident du travail. La direction des ressources humaines a voulu reclasser cet arrêt en arrêt maladie, ce qui a sans doute provoqué cet acte de désespoir. Il y a maintenant plusieurs mois que les rapports entre la direction et les salariés sont très dégradés. Pour la CGT, cet acte a été la goutte d'eau de trop."

THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.

MÂCON-LOCHÉ : Suicide sur les voies du TGV

L'accident est survenu ce début d'après-midi sur les voies de la ligne TGV, allant de Mâcon à Lyon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Contrôlé deux fois en une semaine au volant alors qu’il n’avait pas le permis

TGI_MACON.jpg
A 64 ans, Patrick est bien connu des services de police : 24 mentions au casier judiciaire !

TRIBUNAL DE MÂCON : Fou de jalousie, il frappe, insulte et crache sur tout ce qui passe

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Kevin C., 31 ans, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences commis le 10 décembre à Mâcon.