jeudi 16 juillet 2020
  • MACON PREND SES QUARTIERS ETE 20203 - 1.jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

CMCHARNAYSEPT2015.jpg

La gestion du centre de loisirs

Jean-Luc Ragnard a présenté le deuxième point qui concernait la mise en place du centre de loisirs pour remplacer l'amicale laïque, une décision qu'il a fallu prendre en urgence pour accueillir les enfants le mercredi dès la rentrée scolaire. La proposition retenue par la mairie a été celle de la Fédération Léo Lagrange, qui aura la gestion de ce centre les mercredis, petites et grandes vacances. Les locaux, l'entretien et les fluides sont à la charge de la commune.

Une participation financière de 29 000€ pour la commune qui a été votée mais a suscité quelques remarques. Laurent Voisin s'est en effet étonne de la hauteur de la participation alors que pour l'amicale laïque était de 12 000€. Il demandait aussi un droit de regard tous les 6 mois sur ce centre. Christine Vouillon demandait que l'on appuie une demande de transfert de cette compétence à la CAMVAL (qui a la compétence Petite Enfance) et qu'on puisse faire payer un tarif différent pour les charnaysiens et les autres.

Jean-Luc Ragnard aura répondu par l'obligation de proposer un tarif unique pour bénéficier de l'aide de la CAF. Par ailleurs, la subvention permettra au centre de fonctionner normalement, « pas comme pour l'amicale laïque ». Ce montant est un montant maximum et peut baisser s'il y a un nombre suffisant d'enfants.

1 abstention, 5 contre. Jean-Louis Andres conclura "heureusement, les enfants auront leur centre de loisirs".

 

L'assinissement, encore et toujours...

Et l'assainissement, toujours sujet de discussion pour Laurent Voisin et de contentieux avec l'ancien maire Gérard Voisin. Après un exposé des conventions signées, des obligations et des conséquences de certaines conventions, du transfert de la compétence à la Camval qui ne ferait pas disparaître les problèmes liés à la convention, Jean-Louis Andrès a rappelé que si le sujet revient, c'est que la Cour Administrative d'Appel de Lyon va se prononcer ces jours-ci sur l'appel déposé par le plaignant.

"Je présente mes regrets », a-t-il dit, « à l'assemblée de devoir lui infliger ce soir encore et du seul fait de Monsieur Voisin des relents de la campagne électorale municipale que je pensais éteinte depuis mars 2014."

"J'attends sereinement de nouveaux rebondissements" a-t-il conclu (Une plainte aurait été introduite auprès de M. le juge d'Instruction).

 

Mise en conformité et accessibilité

Le point concernant l'agenda de mise en œuvre d'accessibilité à déposer à la préfecture permettra à la commune de disposer de 3 ans pour la mise en conformité. Les travaux restant à faire portent sur un montant de 60 000€ à réaliser en 2016 et 2017.

 

Finances

Conformément à leur précédente opposition, le groupe d'opposition votera contre la décision modificative au budget principal. Sur la décision modificative nécessaire au budget annexe assainissement, Patrick Buhot souhaitera s'abstenir.

 

Problèmes de conteneurs et pollution visuelle

Le problème des conteneurs a entraîné une discussion sur la situation de la Ville de Charnay, où l'on trouve des conteneurs enterrés à des endroits et d'autres non. La convention avec la CAMVAL concerne des conteneurs à l'ancienne gare. Jean-Louis Andrès a informé qu'il a proposé un programme de conteneurs enterrés et a rappelé qu'il a pris un décret permettant de verbaliser les personnes qui déposent des détritus en dehors des conteneurs.

Autre problème soulevé dans ce conseil, la pollution visuelle. Un cirque était notamment dans le viseur avec les panneaux publicitaires qui ont envahi la ville. Un autre arrêté sera certaienement pris pour verbaliser les poseurs d'affiches et de panneaux. Un problème que la ville de Charnay traite déjà en procédant à l'enlèvement de tout ce qui est pollution visuelle.

 

Un nouveau nom pour un rond point

Le dernier point concernait la dénomination du giratoire au carrefour de la route des Allogneraies et de la route de Davayé (rond point de l'avion). Appelé officiellement aujourd'hui Rond Point du Caron, ce giratoire portera désormais le nom de "carrefour Marius Lacrouze".

Questions diverses

En fin de conseil, le maire Jean-Louis Andrès informait de la décision qu'il a prise de recruter un second policier municipal, un recrutement immédiat pour sécuriser la ville de Charnay. Autre information délivrée, l'attribution d'une médaille de la ville Jacqueline Mugnier en souvenir de son implication dans la commune.

 

Le maire Jean-Louis Andrès a accueilli en début de séance Gaël Tremeau, qui prend dans le conseil municipal la place de Frédéric Breuil, démissionnaire.

Une minute de silence a ensuite été demandée en mémoire de Jacqueline Mugnier, ancienne conseillère municipale, décédée cet été.

Le conseil a démarré avec une question concernant les ressources humaines et la modification du tableau des effectifs, qui a suscité une réflexion sur le remplacement d'un salarié en catégorie A en catégorie B : conserver les hauts niveaux a été demandé par le groupe Bien vivre à Charnay.

 

Danièle Vadot

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : « On a vu ce soir un monde qu’on n’a pas envie de voir ! » a attaqué Patrick Monin

Le maire d’Azé en avait gros sur le coeur ce soir. Il a exprimé, en toute fin de conseil, sa déception avec des propos sans détour. « Je suis un progressiste, je n’ai pas de leçon à recevoir de vous » a répondu Jean-Patrick Courtois. La passe d’armes en détail.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Jean-Patrick Courtois réélu à la présidence de l'Agglomération

JEAN PATRICK COURTOIS PRESIDENT MBA2020 - 1.jpg
Le conseil a procédé ce soir à l'élection du président et des vice-présidents, au Spot. A voir : les noms et les attributions des 15 vice-présidents et vice-présidentes.

CHÂNES : L'association Top dance rend hommage à son président défunt

TOP DANCE CHANE PRESIDENT CHRISTIAN PERRIN - 1.jpg
L'association vous donne rendez-vous fin août. Chronique d'une petite association en milieu rural qui a vécu une année bien compliquée.

MACON - 14 juillet : La fête nationale célébrée sans faste cette année

fête nationale 2020 Mâcon.jpg
Une cérémonie au monument aux morts du square de la Paix a remplacé ce jour le traditionnel défilé militaire et le feu d’artifices.

SOLIDARITÉ : La Fondation groupe EDF lance son Fonds de Solidarité Covid-19

Il est doté d’un million d’euros « pour soutenir les plus démunis, pour favoriser le retour à l’école et à l’emploi mais aussi participer à un nouveau modèle de société plus durable et solidaire. » Les associations peuvent déposer une demande.

BOURGOGNE : Une rave party s'est installée dans la Nièvre

RAVE BOURGOGNE.jpg
La Préfecture de la Nièvre parle de 5 000 teufeurs. L'hélicoptère de la Gendarmerie Nationale a été engagé.

RÉGION : La commission permanente affecte 102 millions d'euros en Bourgogne-Franche-Comté

Le détail des subventions accordées par secteur par le Conseil régional

Covid-19 - aide et soins à domicile : Le Réseau APA dresse son bilan en Saône-et-Loire

L’ASSAD de Mâcon, l’ASSAD Val-de-Saône et Domisol ont fait face à la crise du COVID et reprennent progressivement leur rythme de croisière. Membres du Réseau APA, ces trois associations à but non lucratif d’aide et de soins à domicile ont unis leurs forces pour tenir au mieux la première ligne.

MÂCON : À la rencontre d'Antoine Poirier, guide œnotouristique

APoirier (3).jpg
Antoine Poirier, originaire de la côte chalonnaise, est guide œnotouristique. L'année dernière, il a créé sa société spécialisée dans les visites du Beaujolais et du Mâconnais à la découverte du vignoble. Témoignage.

PRISSE - Théâtre : "Un malade imaginaire !", d'après Molière, le 17 juillet

Moliere 1.jpeg
Molière prend un coup de jeune ! Un spectacle à ne pas manquer, proposé par la MJC de l'Héritan et l'Atelier Théâtre Adulte de Prissé.

COVID-19 : Le virus circule toujours en Saône-et-Loire

Covid190001.jpg
14 personnes toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

BOURGOGNE : Les vignes n’attendent plus que leurs vendangeurs !

Il est temps de postuler. Pôle emploi vous dit comment.

SAONE-ET-LOIRE : Le conseil départemental attribuera une prime covid aux « aides à domicile » à la fin de l’année

Le Département va se substituer à l’Etat pour que les « aides à domicile » ne soient pas les oubliés !

ROMANÈCHE-THORINS - Touroparc zoo : Julien, Ludovic et Christophe, trois soigneurs animaliers passionnés !

Soigneur.jpg
macon-infos est allé à la rencontre de trois soigneurs animaliers du zoo Touroparc pour en savoir plus sur leur métier et partager leur quotidien. Une immersion au cœur de cette belle et intéressante profession. Reportage.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : 143 personnes testées positives depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 08 juillet - Les chiffres covid du jour. Toujours 19 personnes hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire