samedi 20 avril 2019

ALERTEBOMBE.jpg

ACTUALISÉ à 21h : Il s'agissait d'une fausse alerte à la bombe. Les voyageurs sont repartis après une attente d'environ 3 heures.

Gare de Mâcon Ville ce samedi en fin d'après-midi : deux colis suspects ont été repérés dans le TGV en provenance de Nice et à destination de Metz. L'accès à la gare est fermé et plusieurs dizaines de personnes attendent à l'extérieur.

19h30 : la brigade de déminage est attendue.
Les démineurs de Lyon sont intervenus. Les gens regagnent leur train. 400 à 500 personnes ont été évacuées.

 

Actualisé à 21h : La directrice de cabinet du préfet a confirmé ce soir à 20h30 la fausse alerte à la bombe. La brigade de déminage a ouvert les colis suspects dans lesquels rien de dangeureux ne se trouvait. Quelques minutes après l'intervention, les voyageurs regagnaient le train.

C'est une personne en gare à Lyon qui a téléphoné au 37 15 et donné l'alerte. Elle avait vu une personne rentrer et redescendre du train après avoir déposer les colis.

 

ALERTEBOMBE2.jpg

ALERTEBOMBE4.jpg

ALERTEBOMBE5.jpg

ALERTEBOMBE6.jpg

ALERTEBOMBE93.jpg

ALERTEBOMBE95.jpg

ALERTEBOMBE97.jpg

ALERTEBOMBE99.jpg

THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.

MÂCON-LOCHÉ : Suicide sur les voies du TGV

L'accident est survenu ce début d'après-midi sur les voies de la ligne TGV, allant de Mâcon à Lyon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Contrôlé deux fois en une semaine au volant alors qu’il n’avait pas le permis

TGI_MACON.jpg
A 64 ans, Patrick est bien connu des services de police : 24 mentions au casier judiciaire !

TRIBUNAL DE MÂCON : Fou de jalousie, il frappe, insulte et crache sur tout ce qui passe

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Kevin C., 31 ans, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences commis le 10 décembre à Mâcon.