lundi 22 avril 2019

BRIGITTEMAITRE4.jpg

 

Une cardiologue mâconnaise engagée dans l'ONG Médecins du monde (seule Française) revient de l'île greque de Lesbos, à côté de la Turquie, et témoigne de ce qu'elle y a vu sur la situation des migrants.

 

Le discours est humanitaire bien sûr, mais aussi politique pour cette femme qui est partie au Tchad, en Afrique du Sud, au Mozambic, au Rwanda, en Palestine et au Mali, dans tous ces pays qui ont connu les horreurs de la guerre. Discours politique, forcément, car la situation interpelle directement le politique : des guerres qui conduisent des milliers de personnes à fuir pour chercher asil politique, et des traitements de ces populations différents. « Guerre, harcèlement politique, menace permanente pour des gens qui ont vu parfois leur famille entière mourir sous leurs yeux. Ces gens fuient l'horreur, la peur et la mort. (…) Et la France qui a perdu ses valeurs. Elle ne fait plus beaucoup rêver, les migrants demandent d'abord à rejoindre l'Allemagne et les pays scandinaves, la Hollande. »

Plus qu'un sentiment, c'est du vu et du vécu que cette cardiologue mâconnaise nous rapporte de cette île greque toute proche de la Turquie où tous les migrants convergent pour se rendre en Europe du Nord. Île où elle vient de passer 5 semaines en action humanitaire avec Médecins de Monde auprès des migrants qui affluent massivement de Syrie, d'Afghanistan, de Somalie et du Mali. « Ils fuient la guerre. Ils n'ont plus rien, leur vie se résume au seul sac à dos qu'ils prennent pour partir. »

Discours politique, comment pourrait-il en être autrement ?... « un autre monde est possible ! L'accueil est une richesse » revendique-t-elle en insistant sur le rôle majeur du maire de Mytilene, commune de l'île de Lesbos, maire qui a travaillé sur les conditions d'accueil des migrants. « A Mytilene, un ancien terrain d'auto-école a été réquisitionné pour eux, où ont été installés douches et sanitaires. Le maire fait un travail exemplaire en mobilisant les bus, l'hôpital, et même la population, qui nourrit les migrants. »

« Oui, l'accueil est une richesse pour ces gens qui n'ont pas le choix. Nous ne l'avons pas non plus si nous suivons nos valeurs. »

 

Pas tous logés à la même enseigne

 

Et d'alerter également sur la situation des non-Syriens : « Le gouvernement grec aide en priorité les Syriens, qui sont de culture proche de la notre. Ces gens avaient souvent de bonnes situations professionnelles, sont des intellectuels, ont plus d'argent que les autres. Mais attention à la discrimination. Les conditions de migration des non-Syriens sont différentes. Ils restent plus longtemps sur des terrains plus loin de la ville de Mytilene, plus loin des centres commerciaux, et obtiennent des papiers en 15 jours ou 3 semaines quand les Syriens les obtiennent en 48h. »

Une différence de traitement qui inquiète Brigitte Maitre : « On ne peut pas discrimer les gens comme ça dans de telles situations. Heureusement que la population de Mytilene est solidaire. 1 000 repas par jour sont servis grâce à elle sur les centres de Kara Tepe et Moria. Mais beacoup de non-Syriens se trouvent à 12km de la ville et n'ont qu'un repas par jour. Ils ne disposent que de 15 douches et 10 toilettes pour 3 000 personnes  Ils subissent l'humiliation de la saleté et agravent leur handicap. »

 

Une situation inédite en Grêce

 

L'ensemble des migrants dispose en effet de 4 lieux d'accueil : deux camps (Kara tepe et Moria), le stade et le port. Seul le port n'a pas été aménagé, pour permettre la navigation. Pour autant, près de 5 000 Syriens affluent en ce moment. « Ça déborde » alerte la cardiologue. « D'autant plus que ce sont 20 000 réfugiés qui s'installent au port de Lesbos, une île qui compte 85 000 habitants. Vous imagez ce que doivent gérer les élus... quand je suis arrivée au début, début août, c'était 1 500 à 2 000 personnes par jour qui affluaient. Début septembre, ce sont 4 000 perosnnes par jour quand je suis partie de là bas ! C'est inédit sur les îles greques. La solution est de faciliter la migration en la rendant légale, accorder les mêmes droits à tous, et éradiquer les guerres. On peut tous être migrant un jour ! »

 

Un prix de traversée scandaleux

 

Il ne fait pas bon être migrant dans ce bas monde, c'est bien le moins que l'on puisse dire. Encore moins non-Syriens, on vient de le voir. Un chiffre éveille la colère (chiffre communiqué par Brigitte Maitre) : 1 200€ pour traverser la mer et rejoindre l'Europe du Nord. En soi, le chiffre ne dit rien. Mais quand la cardiologue de Médecin du monde développe, l'on comprend l'ignominie : « En temps normal, pour un non-migrant, la travervée, c'est 30€. Les passeurs profitent de la situation. » Scandale ? Brigitte Maitre relativise : « Les passeurs sont la conséquence de l'installabilité qui règne en Syrie. Ce qu'il faut, c'est éradiquer les guerres. » Idéaliste.

 

Des pathologies en nombre

 

Côtés pathologies, les Médecins de l'ONG sur place (ils sont 4, avec 3 infirmiers et 3 interprètes) sont servis : blessures de guerre, plaies infectées, éclats d'obus, la cardiologue a vu aussi une famille victime d'armes chimiques, brûlures du soleil, marche sur les oursins, rupture de soins pour les malades du coeur, déhydratation, mauvaise hygiène etc. A tout cela, il faut faire face, avec les moyens du bord, sauver des vies autant que possible.

L'appel est lancé aux associations mâconnaises pour envoyer du matériel qui améliorera les conditions de vie des ces milliers de migrants.

 

Rodolphe Bretin

 Ça vient d'arriver !

RUGBY - Score flash : L'AS Mâcon était en déplacement à Grasse

On connaît les adversaires de Mâcon en 8èmes de finale.

NATATION : Mâcon Natation apprend à des jeunes le "plaisir de savoir nager"

SAVOIR NAGER _ MACON NATATION1.jpg
A l’initiative de la Ville de Mâcon, Mâcon Natation organise, en collaboration avec l’Education Nationale, le Commissariat à l’Egalité des territoires, la Caisse d’Allocations Familiales et Mâconnais Beaujolais Agglomération, l’apprentissage de la natation pour des groupes de jeunes de CM2 ne sachant pas nager.

SOLUTRÉ - Musée de Préhistoire : Énigmes au Jardin botanique, sur la trace des dinosaures…

MUSEE PREHISTOIRE _ CHASSE AUX OEUFS1.jpg
Tandis qu'une chasse aux oeufs de… dinosaures se déroulait sur les sentiers du jardin botanique, en ce dimanche de Pâques, à l'entrée du musée, le jeune Antoine Köhler présentait et dédicaçait son livre, Antoine sur la trace des dinosaures.

FOOTBALL : Un match nul et vierge entre l’UFM et Chalon

FOOTBALL ufm chalon 16.JPG
L’UF Mâconnais recevait Chalon en match en retard de Régional 1 et les Mâconnais, en difficulté pendant une bonne partie de la rencontre, s’en sortent plutôt bien avec un match nul 0-0.

SANCÉ : Vacances aux couleurs tropicales pour les enfants du CLEM

CLEM SANCE _ VACANCES TROPICALES3.jpg
Vingt-huit enfants ont embarqué direction les Tropiques pour ces vacances de printemps au centre de loisirs, organisées par la mairie et le CLEM de Sancé.

TOUR DE SAÔNE-ET-LOIRE - 2e étape : Jérémy Cabot remporte le maillot jaune à Cluny

TOUR DE SAONE ET LOIRE _ CLUNY_25.jpg
Le coureur du SCO Dijon (Sprinter Club Olympique) s’est imposé comme leader, ce samedi, lors de la 2e étape de la course entre Ouroux-sur-Saône et Cluny. Retour en images.

VINS DE BOURGOGNE : Les Vins Mâcon s'affirment comme vins engagés

UPVM2019 - 2.jpg
L’Union des Producteurs de Vins Mâcon tenait jeudi 18 avril à la maison des vins de Bourgogne à Mâcon son assemblée générale.

MACON : Les policiers rendent hommage à leurs collègues suicidés

rassemblement policiers Mâcon (8).JPG
De nombreux policiers du commissariat de Mâcon ont interrompu leur travail ce vendredi, avant midi, pour témoigner de leur solidarité à l'égard des familles en détresse.

LOGEMENT SOCIAL : MÂCONhabitat s'associe avec trois offices pour créer une SAC

MACON HABITAT SAC - 2.jpg
Dès 2018, Ardèche Habitat, Bourg Habitat, MACONhabitat et OPHEOR ont mené une réflexion conjointe autour des actions à mettre en œuvre pour répondre aux obligations de la future loi portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (loi ELAN) et préparer l’avenir de chacun des OPH.

ECONOMIE : Le cheval, un secteur d'activité qui se développe avec un cluster inter-régional RAA-BFC

CLUSTER EQUIN CAFE STARTUPS MACON4.jpg
Et la Saône-et-Loire (avec Mâcon-Chaintré et Cluny), comme 1er pilier de la région Bourgogne-Franche-Comté ! Explications.

MÂCON : Isabelle Féraud présente ses "Vibrations colorées" à la galerie Mary-Ann

MACON expo feraud 11.JPG
Jusqu’au 28 avril, la galerie Mary-Ann accueille l'exposition photo intitulée « Vibrations colorées », proposée par l’artiste, Isabelle Féraud.

CLUNY : Le camping Saint-Vital reprend du service !

CLUNY camping 6.jpg
Repris par la Ville, le camping a ouvert ses portes le 15 avril avec des nouveaux services et plusieurs rénovations.

MÂCON : La formation baby-sitting continue d’attirer les jeunes

formation baby-sitting.jpg
Mise en place chaque année par le Point Information Jeunesse de la mairie de Mâcon, la formation baby-sitting accueille cette semaine une dizaine de jeunes.

FEU VERT MÂCON - Roulez gagnant ! Jusqu'à 100€ offerts pour l'achat de pneus de grandes marques

100€ OFFERTS PNEU FEUVERT MACON6.jpg
Publi-information - A VOIR AUSSI, LE PACK BONNE ROUTE ET LE STUDIO FEU VERT...

BASKET : Entrepreneurs.ses, rendez-vous avec les Pinkies du CBBS jeudi soir

Rejoignez la belle aventure de ce club qui porte très haut les couleurs locales. Les Pinkies, 1ères de LF2, ont en effet une chance d'accéder au 1er échelon national et professionnel à l'issue des playoffs.

MÂCON : Soprano fait le plein au Spot

SOPRANO MACON 2019 SPOT.jpg
Les plus belles photos du concert avec macon-infos

MÂCON : La messe chrismale au lendemain de l'incendie de Notre-Dame de Paris

MESSE CHRISMALE MACON - 28.jpg
Une messe donnée par Monseigneur Rivière, évêques d'Autun.

GASTRONOMIE : La meilleure terrine mâconnaise est...

concours meilleure terrine Mâcon (37).JPG
La 1ère édition du concours de cuisine dédié à la terrine faite maison par les restaurateurs du centre-ville de Mâcon s'est déroulée ce mardi à l’hôtel de vill,e à l’initiative de l’association des commerçants du centre-ville, « Mâcon tendance ».

LYCEE LAMARTINE - Concours POTEs : Des lycéens engagés pour la transition énergétique

LYCEE LAMARTINE_ CONCOURS POTES9.JPG
Organisé par la Région Bourgogne-Franche-Conté, POTEs (Pionniers Ordinaires de la Transition Energétique) est un concours dans lequel les établissements participants doivent imaginer leur lycée de demain. Un lycée qui aurait réussi sa transition écologique, un lycée autonome... le lycée parfait !

LYCEE LAMARTINE : Des élèves de 1ère élaborent une exposition collective sur le quotidien de la 2de Guerre mondiale

LYCEE LAMARTINE _ EXPO ELEVES PREMIERE _ 02.jpg
La cohésion d’une classe, c’est comme la motivation : il s’agit d’une construction, entre différences et ressemblances. En travaillant autrement certains points particuliers du programme d’histoire de Première, deux classes du lycée Lamartine ont déroulé le fil conducteur qui lui a permis d’élaborer un projet commun.