samedi 23 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

EnqueTCovid2021.jpg

macon-infos est allé à la rencontre des Mâconnaises et des Mâconnais en ce début d'année afin de recueillir leurs sentiments sur ce sujet d'actualité ô combien brûlant.

 

Les personnes qui ont pris part à ces entretiens ont été questionnées sur le parking du carrefour market lundi après-midi et sur le marché des Gautriats tôt ce matin.

Cinq questions étaient posées :

1/ Que pensez-vous des mesures gouvernementales pour lutter contre le covid-19 (couvre-feu, reconfinement, fermeture des restaurants, des bars, des théâtres, des cinémas etc.) ?

2/ Connaissez-vous des personnes qui ont attrapé le covid ? Comment ont-elles réagi physiquement ?

3/ Vous ferez-vous vacciner contre le Covid-19 ? Pourquoi ?

4/ Le variant anglais vous fait-il peur ?

5/ Un voeux pour 2021 ?

 

Si vous aussi vous souhaitez vous exprimer, vous le pouvez en répondant à ces 5 questions et envoyez vos réponses (pas de limite de taille dans la réponse) à maconinfosrb@gmail.com. Précisez votre prénom, votre âge, votre profession et votre commune de résidence.

 

EnquetCovid2021 (1).JPG


Jim, 50 ans, pilote dans l'aviation civile

« 1) Le gouvernement fait face à une situation inédite. Je pense que les mesures ont été réfléchies. Il essaie d'apporter un équilibre. Pour le couvre-feu à 18 heures, c'est sans doute parce que la situation est très compliquée. Il est évident que l'on ne peut pas comparer. Et puis comparaison n'est pas raison. En revanche, là où je suis très critique, c'est sur les vaccins.

2) Dans ma famille, nous sommes cinq. Trois ont eu le covid, une forme bénigne, ma fille de 16 ans, mon fils et moi même. Nous n'avons pas eu de complication.

3) Oui, moi, je me ferai vacciner. Le vaccin est vraiment important. Plus vite nous serons vaccinés, plus vite notre vie reprendra son cours normal. Que l'on arrête de polémiquer sur les gens qui ne veulent pas se faire vacciner et que l'on pense déjà aux gens qui eux, le souhaitent. Le vaccin représente actuellement la seule solution pour reprendre une vie normale.

4) Non, pas d'inquiétude ou de peur vis à vis du variant anglais. On dit qu'il est plus contagieux mais pas plus dangereux. La question est, ces variants vont-ils emmener plus de gens en réanimation ?

5) Que 2021 nous permette de reprendre une vie normale le plus vite possible. »

 

Amandine, 36 ans, employée en usine

« 1) Les mesures ne sont pas assez importantes. Il faudrait repasser en confinement et vacciner un maximum.

2) Non, je ne connais personne qui a été touché, (3) mais je pense en effet que le vaccin est la meilleure solution pour arriver à éradiquer l'épidémie. Je me ferai vacciner, (4) même si le variant anglais ne me fait pas peur.

5) Mon voeux est évidemment que la situation aille mieux. Que l'on puisse reprendre une vie sociale un peu normale. »

 

EnquetCovid2021 (2).JPG

Didier, 53 ans, aide-soignant

« 1) Ce n'est pas appliqué comme il faut. On peut faire plus. Je travaille dans le médico-social et nous ne sommes pas inclus dans le Ségur de la santé. Nous n'avons n'a pas eu les primes comme les autres, ce n'est pas normal. 

2) On a eu pas mal d'agents atteints. Deux sont même en arrêt de travail longue durée. Desrésidents ont été infectés. Il y a eu un décès.

3) Le vaccin, pas pour moi, je suis anti. (4) Pourtant, c'est vrai, le variant anglais fait peur, car il se propage plus vite. Mais c'est aux gens de faire attention. Ils font n'importe quoi.

5) Nous pouvons avoir des vœux, ce n'est pas nous qui décidons de ce qui va se passer. Si j'en avais un, ce serait que ça aille mieux, bien sûr. Mais comme c'est parti, ça n'ira pas mieux. Moi, je vous dis qu'on est parti encore pour au moins une année. »

 

René, 72 ans, retraité

« 1) Peut-on en prendre d'autres, meilleures ? J'entends des gens prendre des tas de conseils mais qui ne les pratiquent pas eux mêmes. Pour l'instant, je m'en satisfais.

2) Oui, je connais des personnes atteintes, elles essaient de survivre... (3) Pour ce qui me concerne, plutôt que de mourir, je préfère me faire vacciner. (4) Mais je n'ai pas peur du variant anglais plus que des autres. Je n'y connais rien.

5) Je fais le voeu d'une année normale tout simplement. »

 

 

EnquetCovid2021 (3).JPG

Difoul, 34 ans, demandeur d'emploi :

« 1) Le couvre feu ne sert pas vraiment à grand chose. Pour ceux qui travaillent, il est difficile de faire ses courses. (2) Je ne connais personne qui soit atteint par le covid. (3) Quant au vaccin, je pense que je me ferai vacciner, à 70%, (4) car le variant anglais fait peur, oui. (5) Un seul voeu pour cette année : la santé. »

 

EnquetCovid2021 (4).JPG

Jean-Pierre, 57 ans, cadre commercial

« 1) Je pense que les mesures sont adaptées au maximum à la situation. Il y a des solutions qui ne sont pas toujours faciles à trouver. Et il y a beaucoup d'inconnues.

2) Dans l'entreprise dans laquelle je travaille, nous avons plusieurs usines. Celle de Saint-Etienne a été principalement touchée. On a eu des cas contacts et de nombreuses personnes sont restées chez elles avec des arrêts de travail. Nous avons géré la situation en fonction de notre plan de situation de crise. C'est maintenant derrière nous et pour l'instant ça va.

3) Oui, je me ferai sûrement vacciner, mais pas tout de suite. Je vais attendre un peu pour voir le retour des premiers résultats de vaccination.

4) Le variant anglais me fait peur oui, parce qu'apparemment il est plus virulent. On s'aperçoit malheureusement qu'il est déjà en France. Mais tous les variants me font peur. Après ce covid-19, ce sera le covid 21, 22 avec toutes les incertitudes. On s'aperçoit aussi qu'il y a beaucoup de virus qui reviennent, comme la grippe aviaire. Tout ça n'est pas très rassurant.

5) Mon voeu pour cette année est que l'on passe vite à autre chose. Que l'on puisse revivre normalement au moins au 2ème semestre 2021. »

 

EnquetCovid2021 (5).JPG

Monique, 60 ans, travaille à l'hôpital

« 1) Elles ne sont pas suffisantes. Chacun doit y mettre du sien.

2) Dans mon entourage, personne n'a été atteint. Mais je connais des résidents qui ont été infectés par le covid-19 et qui ont très bien réagi. Ils ont été affaiblis mais s'en sont sortis.

3) Je ne me ferai pas vacciner tout de suite. J'attends qu'il y ait un peu plus de recul. (4) Le variant anglais ne me fait pas peur.

5) Je pense qu'on s'en sortira mais ça mettra du temps. Je fais le voeu que la vie revienne avec plein de gaieté, du soleil et la santé pour tout le monde. »

 

EnquetCovid2021 (6).JPG

Daniel, 75 ans, chef d'entreprise en retraite

« 1) Des mesures, oui, je trouve ça normal. Il faut tout faire pour enrayer ce virus. Pour arrêter ça, il faut être strict. Le gouvernement n'a jamais été strict ! On a plus de 60 000 morts !

2) De mon côté, pas de malades jusqu'à maintenant. (3) Oui, je pense que je vais me faire vacciner, (4) car le variant anglais me fait peur. Mais le covid simple aussi. On ne vit plus, c'est la galère.

5) Les Français sont des égoïstes, voilà le problème ! Et nous sommes gouvernés par des gens irresponsables. Ils ne prennent pas les bonnes mesures, il ne fallait pas traîner dès le départ, on n'en serait pas là ! Que l'on arrête ce covid avant la fin de l'année.  »

 

GautriatsCovid2021 (1).JPG

Noëlle, 64 ans, assistante maternelle en retraite

« 1) J'estime que les mesures prises ne sont pas mal, mais il y aurait quand même encore à faire. Certaines choses ne sont pas très claires. Pourquoi ouvrir les grandes surfaces et pas les restaurants ? Entre autres.

2) Dans mon entourage, j'en ai eu déjà à la première vague qui ont été très touchées. Ces personnes ont rattrapé le covid une autre fois. Mon petit fils de 8 ans a été infecté avec 40 de fièvre pendant 4 jours, et des maux de tête.

3) Je me ferai vacciner, oui, par précaution et pour être un peu en famille.

4) Ce variant anglais me fait peur, oui, surtout pour les enfants.

5) Mon voeu : qu'il y ait un miracle. Que ce soit une guérison. Ce serait pas mal que l'on trouve vraiment quelque chose de sérieux pour reprendre une vie normale. »

 

GautriatsCovid2021 (2).JPG

Anne-Marie, 69 ans, retraitée

« 1) On ne sait pas trop ce qu'on ferait à leur place. Les mesures nous perturbent un peu parce qu'elles ne sont pas très fixes. Mais on s'en accommode.

2) Je connais des personnes qui ont été malades oui, mais personne n'a été hospitalisée. Il s'agissait de personnes entre 40 et 60 ans. Elles ont été malades pendant 8 jours, sans gravité.

3) Sur le vaccin, j'étais très sceptique, mais j'en ai marre, donc je vais me faire vacciner. (4) Le variant anglais est inquiétant quand on voit la contagiosité.

5) Mon voeu, que l'on s'en sorte, que la vie reprenne normalement et que l'on puisse revoir notre famille et les amis. »

 

GautriatsCovid2021 (3).JPG

Samet, 40 ans, maraîcher

« 1) C'est bien mais il pourrait y en avoir un peu plus. Sur les marchés, par exemple, personne ne surveille le port du masque. J'ai refusé deux personnes sans masque ce matin.

2) J'ai connu deux personnes atteintes du virus. Elles pensent avoir été infectées sur les marchés et donc elle ne viennent plus... (3) Je me ferai vacciner, oui, pour nous et pour les autres. (4) Le variant anglais fait peur.

5) Mon voeu, qu'il n'y ait plus de covid et plus de guerres. »

 

GautriatsCovid2021 (4).JPG

Jacqueline, 78 ans, secrétaire médicale en retraite

« 1) On ne sait plus qui écouter. Moi, ça m'inquiète. Je vois mon médecin cet après-midi pour la vaccination...

2) J'ai connu des gens touchés dès la 1ère vague, des gens de mon immeuble, mari et femme ont été infectés. Cela ne s'est pas trop mal passé, ce n'était pas des cas graves.

3) Je me ferai vacciner, je pense oui, c'est une sécurité. D'autant que le variant anglais me fait peur, en effet.

5) Mon voeu, que les dirigeants fassent ce qu'ils ont à faire. Que l'on ait tous une bonne santé et que tout se passe bien. »

GautriatsCovid2021 (5).JPG

Isabelle, 47 ans, agricultrice

« 1) Je n'écoute plus rien, cela ne m'intéresse plus. J'en ai tellement marre que j'ai éteint les informations définitivement. Je n'aimerais pas être à leur place !

2) Oui, j'ai connu des gens touchés par le covid, mais pas de cas graves. Ces personnes se sont fait soigner, tout simplement. Je ne me ferai pas vacciner, je laisse la priorité aux anciens. Le variant ne me fait pas peur.

5) Mon voeu : que les gens soient heureux ! »

 Propos recueillis par M.A.

 

SAÔNE-ET-LOIRE : Le préfet envisage une reprises des rendez-vous pour la vaccination rapidement

voeux préfect 2021 (5).JPG
Covid, vaccination, sécurité publique et routière, agriculture, le préfet a balayé les grands dossiers qui vont l'occuper cette année au cours d'une conférence de presse de rentrée.

UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE : Vincent Thomas demande « le retour de tous les étudiants en présentiel »

UBFC2 - 1.jpg
À Lyon, des étudiants ont manifesté ce jeudi pour demander le retour en présentiel.

MÂCON : Coup de tonnerre à la MJC de l'Héritan

collage MJC héritan municipalisation.jpg
A lire aussi, la position du maire et la réaction de la présidente Françoise Riss suite au rassemblement de jeudi après-midi.

COVID-19 - Vaccination : 7 765 personnes vaccinées à ce jour en Saône-et-Loire

Tous les chiffres de la vaccination en Saône-et-Loire…

MÂCON : Marie-Roberte Chatelet, des obsèques à la mesure de son engagement

Marie-Roberte Chatelet (22).jpg
De nombreuses personnes ont accompagné Marie-Roberte Chatelet, femme engagée, bénévole associative, ancienne adjointe du maire de Mâcon pour son ultime voyage à la cathédrale Saint Vincent de Mâcon.

LUGNY : Les collégiens sensibilisés aux pratiques addictives

LUGNY action prevention gendarmes 2.jpg
La gendarmerie a mené une action de prévention ce jeudi…

EDUCATION POPULAIRE : La Fédération française des MJC a été mise en liquidation judiciaire

Conséquences à Mâcon, la MJC de l'Héritan n'a, pour l'heure, plus de directrice. Aucun impact en revanche pour les deux autres MJC.

DAVAYÉ - Lycée Lucie Aubrac : Les élèves de Terminale du Bac général à la rencontre d’éleveurs du Clunysois

DAVAYE viste fermes clunysois 2.jpg
Deux éleveurs de Tramayes ont accueilli la classe de Terminale dans le cadre de l’enseignement de l’agroécologie dans leur ferme.

DAVAYÉ - Lycée Lucie Aubrac : Stop aux violences sexuelles, ne plus se taire !

SVS LYCEE DAVAYE - 2.jpg
Mardi 12 janvier, les élèves du club solidarité ont reçu la présidente et une bénévole de l’association départementale Stop aux Violences Sexuelles.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région lance une nouvelle offre de formation pour les personnes très éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

SANTÉ - Valérie Nadal (Sancé) : « L'hypnose permet de changer de regard sur son traumatisme »

Valérie Nadal.JPG
Valérie Nadal a exercé comme acupuncteur pendant plusieurs années. Avec la loi de 2012, réglementant l'acupuncture comme acte strictement médical, elle s'est reconvertie.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un bolide à 232 km/h sur l'autoroute !

FERRARI 71.jpg
Un record de vitesse stoppé par les gendarmes de l'escadron départemental de Sécuirté routière.

MÂCON : C’est parti pour la vaccination anti-Covid au centre Omnisport !

centre vaccination Mâcon janvier 2021.jpg
Le centre de vaccination mis en place au Centre omnisport a ouvert ses portes ce matin à 9 h, en présence des autorités. Les premières doses de vaccin Pfizer ont pu être injectées à des personnes qui les attendaient sans crainte, et même avec impatience.

MÂCON - Lycée René Cassin : Ils filment le métier qui leur plaît

FILM LYCEE RENE CASSIN MACON - 1.jpg
Pour un concours national présidé par Jean Réno !

MÂCON : Carole et Christophe veulent faire vivre l’esprit de la halle de marché avec biocoop

BIOCOOP MACON 2021 - 2.jpg
C’est un couple en reconversion qui s’apprête à ouvrir, jeudi prochain, un magasin biocoop à Mâcon, route de Lyon, en lieu et place de l’ancien magasin Aldi.

MÂCON : Lucie Perrin, étudiante, lance un tutorat virtuel pour aider les terminales dans leur orientation 

LPerrin (1).JPG
Lucie Perrin, une jeune étudiante de la région mâconnaise vient de développer un outil numérique de mise en relation entre jeunes étudiants et élèves de terminale du lycée Lamartine. Elle a été accueillie à l'hôtel de ville ce samedi, par Alexandre Vuillot, élu à l’innovation Jeunesse.

MÂCON : 150 personnes dans la rue contre le projet de loi « Sécurité globale »

manif Mâcon.jpg
Une marche « des libertés » était organisée en centre-ville de Mâcon ce samedi par une coalition d’associations, syndicats et partis politiques qui demandent au gouvernement le retrait du projet de loi dite « Sécurité globale ». Des dizaines de manifestations similaires ont eu lieu partout en France aujourd’hui.

SENNECÉ-LES-MÂCON : Une retraite bien méritée pour André Chambard, infirmier !

AChambard (1).JPG
Monsieur André Chambard va commencer une nouvelle vie. Le temps est, enfin, venu pour lui de profiter de ses proches et de ses loisirs...

JUSTICE : Un étudiant chalonnais, addict à la pédopornographie depuis l'âge de 13 ans, condamné

Il aurait eu accès, par accident, à la pornographie dès l'âge de 8 ans et à la pédopornographie, toujours par accident, dès l'âge de 13 ans. Cet étudiant de 24 ans, devenu addict, vient d'être condamné par la justice.

MACONNAIS SUD BOURGOGNE : La santé mentale, toujours un enjeu pour le PETR

session sensibilisation santé mentale 2021.jpg
Le Pôle d’équilibre territorial et rural Mâconnais Sud Bourgogne organisait ce vendredi matin à l’espace La Verchère de Charnay la troisième session de sensibilisation sur la santé mentale avec la participation de professionnels du social et du médico-social.

METEO : La Saône-et-Loire placée en vigilance orange Neige et verglas

ligne blanche.JPG
L'alerte est valable ce samedi à partir de 14h.