jeudi 4 mars 2021
  • VACCISERVICE MBA - 1.jpg
  • JPO Lamartine 2021 MACON_280x410.jpg
  • EPINOCHES MACON SENIORS - 1.jpg

Le syndicat signale quatre classes fermées pour covid dans le département, plusieurs enseignants positifs et une vie scolaire impactée.

 

Communiqué

Nous apprenons ce matin par les médias que le ministre Blanquer a décidé de permettre aux parents de ne passcolariser leurs enfants les jeudi 17 et vendredi 18 décembre afin de « limiter les interactions sociales avant lesfêtes ».

Une nouvelle fois nous dénonçons ce mode de communication qui nie tout dialogue social au sein du ministère del’Éducation nationale, mais aussi qui est une marque d’irrespect supplémentaire à l’égard des personnels. Ceux-ciont en effet déjà préparé leurs séquences de travail ou mis en place localement des moments plus festifs pour lesplus jeunes.

Alors que depuis le début de la crise sanitaire, nous ne cessons de condamner les volte-faces, les décisions précipitées, les ordres et contre-ordres qui obligent les collègues à s’adapter en permanence, le ministre poursuit cette gouvernance méprisante à l’égard des personnels de l’Éducation nationale. Encore une fois, les directions d'établissement et les personnels et les familles se réorganisent dans l'urgence. Nous aimeroins que le ministère fasse preuve de la même célérité lorsqu’il s’agit de protéger les personnelsvulnérables ou de suspendre le jour de carence en cas de maladie...

Cette mesure est par ailleurs inégalitaire puisqu’elle permet à certain·es élèves de s’isoler mais pas aux enfants dont les parents n’ont pas d’autre choix que de travailler ou se trouvant sans solution de garde.

Si le gouvernement considère comme important d’éviter le brassage des élèves (notons que celui des personnels nel’émeut pas...), il avait le choix d’allonger les vacances, mais pour cela il aurait alors fallu l’anticiper et ajouter exceptionnellement deux jours de congés payés.

Enfin, une telle décision questionne l’efficacité du protocole sanitaire instauré au printemps et réévalué à la rentrée. En effet, appliquer une telle préconisation c’est reconnaitre de fait que les mesures imposées (masques, distanciation physique, lavage des mains, limitation des brassages...) ne sont pas suffisantes pour empêcher lacirculation du virus dans le système scolaire et la multiplication des cas contacts et des malades.

Si certain·es spécialistes du Conseil scientifique l’ont reconnu ces derniers jours, c’est bien la première fois que le ministère reconnait sa défaillance en la matière alors qu’il annonce fièrement depuis des semaines que le virus est sous contrôle...

Dans notre département, alors que la communication de la rectrice de l'académie de Dijon se veut toujours rassurante, les personnels et les familes ont pu constater la recrudescence de l'épidémie : deux classes sont fermées au lycée Mathias de Chalon sur Saône et plusieurs enseignants sont positifs (pourtant aucun n'est officiellement cas-concat), une classe est fermée au collège Copernic de St Vallier, une autre à Marcigny, la "vie-scolaire" du Lycée Niepce-Balleure de Chalon est impactée...

Au ministre donc d’en tirer les conclusions dès maintenant et de proposer des mesures afin d’assurer la sécuritédes personnels et des élèves.

La CGT Educ'action 71

 

 

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON - Budget : « Alors, Mâcon la ville aimée ?... les Mâconnais ont besoin de preuves »

Eve Comtet-Sorabella, cheffe de file du groupe Mâcon citoyens, a largement critiqué les orientations budgétaires lundi soir après la présentation du rapport d'orientation budgétaire. « Quand les villes socialistes et communistes font ce que nous faisons, c'est bien, pas quand c'est une ville de droite... » a répondu le Maire.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Enjeux agricoles et industriels : Marie-Guite Dufay exhorte Emmanuel Macron à agir enfin !

La Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a profité du déplacement du président de la République ce mardi 23 février à Étaules (21), pour interpeller Emmanuel Macron sur plusieurs dossiers d’une importance capitale pour le territoire.

COVID-19 - Vaccination : Ça bloque à Paris et dans les ARS, et ça met en colère André Accary

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Le président du Département de Saône-et-Loire s'est fendu d'une lettre au président de la République pour rappeler que le Département est prêt depuis un moment, contrairement à l'ARS... A lire ici.

COVID-19 - Pr Luc Montagnier : « Il y a eu aussi, en partie, fabrication du virus »

DR MONTAGNER - 1.jpg
Mais « sans mauvaise intention », précise-t'il... VIH, covid-19, science, vaccin, prévention et thérapie, autisme, Fourtillan, Bill Gates... le professeur Luc Montagner, prix Nobel de médecine, a affirmé ses positions sur France Soir il y a trois jours. Étonnant, détonant et très éclairant !

FORMATION : À Mâcon, Roxana Maracineanu évoque la création d'un Bac Pro des métiers du sport

ROXANA MARACINEAU MACON 17DEC2020 BACPRO - 1.jpg
La ministre l'a présenté comme « une révolution pour la filière ».