samedi 23 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

CBBS basket landes 2511 33.jpg

Le match vu par le speaker, la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

 

Huis-clos

En droit, cela signifie ‘’Décision de la cour de ne pas admettre le public à l'audience’’. Pour les philosophes, c’est une pièce de théâtre de Jean-Paul Sartre (Préfecture : Le Mans), écrite en 1943, et jouée en 1944. Et pour les supporters du Cbbs, c’est suivre son équipe préférée devant son écran, et son plateau télé. Et pour ceux qui ne font pas partie des trois, le huis-clos signifie ‘’porte fermée’’.

Le terme huis apportant ensuite les mots huisseries ou huissiers. Les huisseries te ferment dans ta maison, alors que l’huissier est plutôt là pour te mettre dehors de ta maison. Ah !! Paradoxe, quand tu nous tiens. On peut aussi préciser que, pour les ornithologues (ou drôles d’oiseaux), la chouette chuinte, le hibou bubulle, la buse miaule, et le milan huit. Certainement dû au fait que dès qu’il parle trop, sa femme lui dit ‘’ la ferme !!’’.

Bref, tout ça pour dire que la nouveauté de ce championnat est de jouer devant des gradins vides, sans public. Impression bizarre, à laquelle il va falloir malheureusement s’habituer durant les prochaines semaines.

 

Thierry hasard du calendrier

Deux dates à retenir en cette année gâchée par la Covid 19. 7 mars 2020 et 25 novembre 2020. 261 jours nous séparent du dernier match à domicile de la saison dernière, et du premier match à domicile de cette nouvelle saison. 261 longues journées sans que les Pinkies puissent jouer devant leur public. 261 longues journées durant lesquelles bien des choses se sont passées. 261 longues journées durant lesquelles l’équipe des Pinkies a été remaniée à 60%.

Et le 7 mars dernier, le Cosec recevait déjà Basket Landes pour son dernier match. Rencontre qui s’était soldée sur le score de 69-74. 5 petits points d’écart pour une fin de saison chaotique, et dont le grand vainqueur du championnat fut le coronavirus.

 

Basket Landes

L’équipe de Mont de Marsan et son emblématique capitaine, Céline ‘’Caps’’ Dumerc. Prononcez bien Dumerque, sinon les statisticiennes du club Charnaysien vous engueulent facilement. Céline Dumerc, toujours souriante, sympa et dispo pour une photo ou un autographe. Céline Dumerc dont il semblerait que c’est la dernière saison. Céline Dumerc et son impressionnant palmarès national et international. Basket Landes, et sa première place au championnat avec 6 victoires pour autant de défaites, mais qui s’est fait peur la semaine dernière en ne gagnant que de six points contre Saint-Amand.

 

Le match

Pas de parrains de matchs présents, mais une pensée pour Joker et C’Pro, deux partenaires qui auraient dû lancer le ballon. Pas de présentation d’équipes jeunes. Ce sera donc une soirée light et soft. Coup d’envoi sifflé. Et paf, en moins de vingt secondes, la montoise Miranda Ayim va marquer un 3 points. Aïe ! La Pinkie Vionise Pierre Louis réduit l’écart dans la foulée. Basket Landes remet 4 points d’affilée, avant que Prescillia Lezin ne propulse un trois points. Pauline et Gabby du Cbbs remettent les compteurs à zéro (9-9).

Puis se passent trois minutes pendant lesquelles les charnaysiennes essayent mais ratent (qui se dilatent).Les montoises profitent de ce petit manque de réussite, sous la houlette de Katherine Plouffe. La canadienne, et sa sœur jumelle Michelle qui évolue à l’Asvel, ont débuté leurs carrières sportives par le plongeon de haut vol, avant de redescendre essuyer les parquets de basket. Petite, la paire de jumelles jouait facilement à plouf-plouf, ce sera toi… vous connaissez la suite. Du coup le score passe à 9-20 sans coup férir.

Promise Amukamara calme un moment le tableau d’affichage montois. Sixtine Macquet marque 4 points du côté des Pinkies. Céline Dumerc en profite pour balancer un 3 points. Fin du premier ¼ temps sur le score de 17-32. A moins 15, les souvenirs contre Bourges et Lyon refont surface. Allez allez on ne lâche rien.

 

Second ¼ temps de la première mi-temps

Vionise qui sera intraitable (comme le traiteur) ce soir marque six points d’affilée. Basket Landes est toujours devant. Jessica Mavambou, une des néo-Pinkies propulse en missile sol-panier qui ajoute trois points dans l’escarcelle charnaysienne.

Mais les mangeuses de foie gras veillent au grain comme un suisse sur sa banque. Le score oscille toujours entre 13 et 15 points d’écart. Suivent trois minutes où plus rien ne rentre des deux côtés. Puis Vionise, Promise et Gabby, avec un joli 3 points entretiennent le suspens. Le gong de la première mi-temps sonne sur le score de 38-49. A -11 points, tout redevient possible.

On profite de ces quinze minutes de repos pour avoir une pensée pour Jacques Secrétin, Christophe Dominici, et Diego Maradona partis tous les trois au paradis des sportifs en ce milieu de semaine.

 

Premier ¼ temps de la seconde mi-temps

Il se passe quasi cinq minutes pendant lesquelles Basket Landes ne marque rien. Quand je dis rien, c’est rien. Que dalle, nib, peau de balle, quetchi. Pas une miette. Les Pinkies ont érigé un mur digne de celui de Berlin en 1961. Il ne manquait que les barbelés. Vionise en profite pour accentuer son festival de points. Pauline Lithard marque à 3 points, et ramène le score à – 4 devant des landaises médusées (45-49). Ça réchauffe le Cosec vide de monde. J’imagine les supporters de Charnay exulter devant leurs écrans. Bordel d’ambiance qui manque dans ce Cosec.

Ça court dans tous les coins (coins). Une vraie corrida. Mathilde Domenger stoppe l’hémorragie montoise en tirant à 2 points. Les fans de vachettes piquées au vif par ces banderilles Pinkiesques, reprennent du poil de la bête en moins de temps qu’il n’en faut à un employé des pompes funèbres pour faire une période d’essai. Et en profitent pour repartir à + 11 points. Biiippp. Le buzzer buzze sur le score de 49-60. Encore un effort les filles.

 

Et enfin, second ¼ temps de la deuxième mi-temps

D’entrée, les charnaysiennes reprennent le jeu en main, et enquillent un 8-0 aux joueuses de Basket Landes, qui encore une fois sont sonnées devant une telle détermination. Vionise enquille les paniers comme d’autres enfilent des perles. (57-60) puis (57-62). 7’40 à jouer, et l’étau se resserre, comme à la banque. Le retour sur le parquet de Katherine Plouffe se solde par quatre points de suite. Pas une équipe ne lâche la rampe. Vionise encore moins. Encore cinq minutes pendant lesquelles les coéquipières de ‘’Caps’’ ne marquent plus rien.

Promise en profite pour marquer un panier plus un lancer franc. Le score s’égalise à 66-66. Il commence à faire chaud dans cette salle où les supporters manquent forcément, afin de pousser leur équipe. Reste 2’30 à jouer. Vionise rate ou marque 1 lancer sur deux. (67-66), mais réagit de suite en mettant un panier (69-66).

Il reste moins de 120 secondes à jouer dans ce match où désormais tout est possible pour les grandes girls en rose. Mais Ayim et Gaye ont un sursaut, et marquent trois points. Le Cbbs a le ballon de la gagne en main, mais le perd. Il reste une minute, Aby Gaye ne tremble pas et réussit ses deux lancers-francs. Miranda Ayim marque les deux derniers points de la rencontre. Score final 69-72. De bon augure pour samedi prochain.

Réception des mangeuses de fricadelle de Saint Amand ce soir à 20h00 au Cosec de Charnay. Et pour la suite du calendrier, on attend encore un peu.

Duel des scoreuses : Mikayla 3, Jessica 3, Prescillia 3, Promise 10, Pauline 9, Sixtine 4, Vionise 27, Gabby 10, Coralie pour le Cbbs.

Gaye 8, Domenger 10, Dumerc 3, Vukosavljevic 11, Sida Abega 2, Ayim 20, Plouffe 10, Paget 6, Chery 2 pour Basket Landes.

Plus d’infos sur le site Cbbs.fr et les réseaux sociaux

Rémy MATHURIAU

 

 


BASKET : C'est Nantes qui a perdu ! La digue, la digue, c'est Nantes qui a perdu sur un air bien connu

Charnay_vs_Nantes_16012021_0020.jpg
Le match vu par speaker. La chronique de Rémy Mathuriau à dévorer d'un bloc.

BASKET (LFB) : Charnay, la rage de vaincre !

CHARNAY REZE LFB BASKET 1701 - 1.jpg
Avec une équipe remaniée en profondeur depuis leur dernier match il y a près d’un mois, on espérait voir les Pinkies sous un nouveau jour face à Nantes-Rézé, une autre équipe du bas de tableau. On n’a pas été déçus !

BASKET (LFB) : Le retour de Mikaela Ruef au CBBS

BASKET Mikaela Ruef.jpg
La joueuse des States Gabby Greene blessée depuis quelques semaines, le Cbbs s'était mis en quête d'un remplaçante « joker médical » depuis quelques jours. Et c'est sur Mikaela Ruef que leur choix s'est porté.

BASKET (LFB) : Olivia Epoupa débarque à Charnay

BASKET epoupa charnay.jpg
Meneuse de l’Équipe de France Olivia Epoupa va poser ses baskets sur le parquet du Cbbs dans les prochains jours. Née à Paris il y a 26 ans, cette joueuse de 1,65 m a débuté sa carrière, comme beaucoup d’autres, au Centre Fédéral en 2009.

BASKET : Le CBBS se déplaçait à Landerneau

BASKET landerneau CBBS 1220.JPG
Le résumé de la rencontre et la réaction du coach Matthieu Chauvet.

CHARNAY : La ministre Roxana Maracineanu à la rencontre des Pinkies

CBBS maracineanu 7.JPG
La ministre des Sports Roxana Maracineanu a terminé sa journée dans le Mâconnais par un passage au Cosec de Charnay, où Jean-François Jaillet a saisi la balle au bond pour faire passer un message et l’interpeller sur la suppression des playdowns cette saison en LFB…

BASKET - CBBS vs Tarbes : Comme dit Jacques Dessange en portant la coupe à ses lèvres...

BASKET_cbbs_tarbes_coupe_JR_21.jpg
Le match vu par le "speaker", la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

BASKET - CBBS vs Saint-Amand : Contrairement aux vélos, les matchs s'enchaînent !

CHARNAY Basket 2911.jpg
Le match vu par le "speaker", la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

BASKET - CBBS vs Basket Landes : Ça m'en bouche un coin (coin)

CBBS basket landes 2511 33.jpg
Le match vu par le speaker, la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

BASKET (LFB) : Charnay y a cru jusqu'au bout…

CBBS basket landes 2511 9.jpg
Le CBBS recevait ce soir le leader Basket Landes pour son premier match de la saison à domicile.

BASKET (LFB) - Score flash : Lyon dévore Charnay toute crue

Le match se jouait ce soir à huis clos à Lyon.

BASKET (LFB) : 5 matchs pour le CBBS ce mois de novembre, dont 2 à domicile

Suite à la décision du Bureau Fédéral de la FFBB de maintenir la compétition en Ligue Féminine durant la période de confinement, un calendrier adapté aux contraintes des clubs LFB vient d’être dévoilé pour le mois de novembre.

BASKET (LFB) : La reprise du championnat retardée pour le CBBS ?

Des cas de covid à l'ASVEL laissent planer l'incertitude... Le président Jaillet (CBBS) explique la situation. ACTUALISÉ à 13h30 : Les 6 rencontres LFB du we sont reportées.

BASKET (ES Prissé-Mâcon - NM2) : Victoire pour la reprise des Tangos !

Basket Prissé 1209.jpg
Samedi soir, les Tangos jouaient leur match de reprise contre l'Éveil Récy Saint-Martin.

BASKET (LFB) - CBBS : Le calendrier de la saison est connu

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
La préparation va s'étaler sur la quasi totalité du mois de septembre pour les Charnaysiennes pro. 1ère journée de championnat le 26.

BASKET (LFB) : Retour sur le parquet pour le CBBS

CBBS reprise 2020 25.JPG
Les Pinkies ont repris l’entraînement ce lundi matin. Avec un groupe restreint, mais beaucoup d’enthousiasme… À l’aube d’une nouvelle saison et après des mois sans basket.

BASKET (LFB) : Jenny Fouasseau rejoint le CBBS

jenny fouasseau.jpg
ACTUALISE : Un coup de Jenny pour la saison 2020-2021 !

BASKET : Un doux rêve de coupe d’Europe pour le CBBS

CBBS 02072020 - 1.jpg
1er rendez-vous post-covid pour les partenaires du CBBS, conviés ce soir à Edenwall. Partenaires privés et institutionnels étaient présents en nombre. Didier Orset, vice-président, a évoqué une très belle perspective. A voir aussi, les photos de la soirée.