jeudi 4 mars 2021
  • VACCISERVICE MBA - 1.jpg
  • JPO Lamartine 2021 MACON_280x410.jpg
  • EPINOCHES MACON SENIORS - 1.jpg

Mâcon, la belle sinistrée

Le maire et les élus de la majorité sont extrêmement satisfaits de leur gestion de la ville.
Ils énumèrent toutes les réalisations remarquables dans l’édition de « Mâcon, notre ville » de novembre 2020. Ils travaillent pour « le Mâcon des générations futures » !
Sans fausse modestie !

L’arsenal mis en œuvre est d’ailleurs sidérant.

Environnement :
Les traitements des parcs sont à base de produits écologiques, la chimie est bannie mais…c’est obligatoire. Quel exploit !
L’éco-pâturage se développe : 20 moutons à l’arboretum de Flacé et 5 au parcours PAPA.
Il ne manque plus que « l’onde pure, un loup qui cherche aventure » et le tableau sera idyllique.
Mais, rien sur l’artificialisation des sols tant pour les places que pour des zones maraîchères autour de la ville qui pourraient servir de jardins bio pour les écoles, l’hôpital…
Cette vision de la cité est très datée. Dans de nombreuses villes les maires et les équipes élues ont compris que l’avenir n’était plus au bétonnage et à l’asphaltage, ni à la destruction des arbres.
La nature est indispensable à la vie des citoyens, les fleurs ne suffisent pas.

Centre-ville :
La réalité est plus difficile à cacher lorsque l’on évoque les commerces. « Le centre-ville continue d’attirer de nombreux commerçants ». Il est impossible d’adhérer à de telles affirmations, il suffit de déambuler dans les rues pour constater le nombre de magasins vides.
Les halles, véritable gouffre financier, en ont perdu une lettre, tout part en lambeaux.

Les jeux olympiques 2024 :
« Mâcon, base arrière de différentes délégations »
Là aussi, nous pouvons nous demander si les élus de la majorité sont conscients de leur manque de réalisme et de connaissance des besoins des citoyens. Des équipements sportifs très élaborés, très coûteux et très éloignés de la ville ne seront pas utiles à la pratique ordinaire du sport par tous.
Il serait plus judicieux de développer des structures sportives de moindre importance dans les quartiers, utilisables par tous en mettant à disposition des animateurs compétents.

Mais rien n’est trop beau ni trop cher pour les sportifs de haut niveau et l’affichage de Monsieur le Maire.
« Nous allons continuer d’aménager les sites sélectionnés en créant par exemple une salle de cryothérapie au centre omnisport. »
Combien de mâconnais y auront accès ?
Un programme qui jette un froid.

 

REFONDATIONS 71

 

 

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON - Budget : « Alors, Mâcon la ville aimée ?... les Mâconnais ont besoin de preuves »

Eve Comtet-Sorabella, cheffe de file du groupe Mâcon citoyens, a largement critiqué les orientations budgétaires lundi soir après la présentation du rapport d'orientation budgétaire. « Quand les villes socialistes et communistes font ce que nous faisons, c'est bien, pas quand c'est une ville de droite... » a répondu le Maire.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Enjeux agricoles et industriels : Marie-Guite Dufay exhorte Emmanuel Macron à agir enfin !

La Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a profité du déplacement du président de la République ce mardi 23 février à Étaules (21), pour interpeller Emmanuel Macron sur plusieurs dossiers d’une importance capitale pour le territoire.

COVID-19 - Vaccination : Ça bloque à Paris et dans les ARS, et ça met en colère André Accary

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Le président du Département de Saône-et-Loire s'est fendu d'une lettre au président de la République pour rappeler que le Département est prêt depuis un moment, contrairement à l'ARS... A lire ici.

COVID-19 - Pr Luc Montagnier : « Il y a eu aussi, en partie, fabrication du virus »

DR MONTAGNER - 1.jpg
Mais « sans mauvaise intention », précise-t'il... VIH, covid-19, science, vaccin, prévention et thérapie, autisme, Fourtillan, Bill Gates... le professeur Luc Montagner, prix Nobel de médecine, a affirmé ses positions sur France Soir il y a trois jours. Étonnant, détonant et très éclairant !

FORMATION : À Mâcon, Roxana Maracineanu évoque la création d'un Bac Pro des métiers du sport

ROXANA MARACINEAU MACON 17DEC2020 BACPRO - 1.jpg
La ministre l'a présenté comme « une révolution pour la filière ».