vendredi 15 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

UMIH LAISSEZ NOUS TRAVAILLER 2611.jpg

L'UMIH 71, organisation professionnelle, interpelle les conseillers départementaux et avance des revendications

 

Mesdames, Messieurs les Conseillers Départementaux,

Les annonces du Président Macron du 24 novembre résonnent comme un arrêt de mort pour notre profession.

Alors que le pays va retrouver son rythme de vie, de travail et de sortie presque comme avant, nos métiers sont les grands oubliés de cet étape du déconfinement.

Alors que l'on accorde aux commerces le droit de profiter de la fin d'année, synonyme de consommation pour rattrapper leur chiffre d'affaire on nous laisse sur la touche comme si nous n'étions pas dans la même difficulté financière!!!

On nous annonce, si tout va bien une possible réouverture au 20 janvier pour les restaurants en oubliant totalement les bars et les discothéques.

Grands oubliés également, les hotels qui eux n'étant pas frappés de fermeture administrative passent à côté des aides.

Des protocoles très stricts avaient été mis en place pour travailler, qui ont été scrupuleusement respectés dans la plupart de nos établissements.

Les aides accordées ont permis à certains de survivre mais aujourd'hui sont proches de la fermeture et avec cet échéancier, ne verront pas le printemps.

On nous a permis d'accéder au PGE qui est là pour nous permettre de payer les dettes que nous accumulons depuis mars dernier mais qu'il va falloir rembourser lorsque nous serons sortis la crise!!!

Nous ne sommes pas devins, mais il est facile d'écrire le scénario qui s'annonce d'ici là :

  • les Français vont :
    • se ruer dans les commerces
    • se réunir dans des lieux privés
    • voyager dans la France entière voir l'Europe
    • profiter des fêtes
    • oublier les gestes barrières car nombreux vont imaginer à partir du 28 novembre que nous sommes sortis de la crise sanitaire

 

Et donc le 20 janvier nous ne rouvriront pas car le virus se propagera de nouveau...

Dans notre département environ 1000 entreprises des CHR sont en danger et avec elles des milliers de salariés.

A l'échelon national, 220000 entreprises et 3 millions de salariés...

Si nous ne rouvrons pas ce sera une hécatombe de fermeture et de chomeurs que l'on peut évaluer au minimum à 30% !

Voici nos revendications que nous demandons de faire remonter à qui de droit :

  • Mise en place de l'aide de 20% sur le CA rétroactive depuis le début du reconfinement
  • Prise en charge des loyers
  • Prise en charge des congés payés de nos salariés
  • Faire pression auprès des assureurs  qui profitent de la situation pour abuser des exploitants
  • Considérer le PGE comme une aide non remboursable selon les cas

 

Symboliquement, nos établissements seront ouverts samedi 28 novembre pour marquer notre désaccord face aux décisions qui nous assomment.

A l'appel de notre organisation nationale, nous nous rassemblerons à Paris le 15 décembre.

Je me tiens à votre disposition pour nous entretenir sur cette situation dramatique qui nous touche.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région inaugure la mise en service des stations hydrogène dans 5 lycées, une 1ère en France

HYDROGENE LYCEES BFC.jpg
Les établissements participeront à former des techniciens, des monteurs et des maintenanciers de la filière hydrogène.

PHOTOS - Covid-19 : Le centre de vaccination à Mâcon, c'est ça

COM CENTRE VACCINATION MACON - 7.jpg
Rappelons que la vaccination se fait sur rendez-vous.

MÂCON - Lycée Lamartine : La crise sanitaire donne des idées écolo aux lycéens

gourde arbre lycée Lamartine Mâcon (64).JPG
Le Conseil de vie lycéenne de l'établissement s'est lancé le défi de vendre 200 gourdes recyclables aux lycéens pour financer la plantation d’arbres.

MÂCON - Lycée Lamartine : Un chèque de 1 500 € pour la petite Romy

don Romy lycée Lamartine.jpg
Les élèves du lycée ont remis ce jeudi le résultat de leur collecte à l’association qui œuvre pour la petite Romy, de Replonges, âgée de 5 ans et atteinte par une maladie neuro-atypique.

MÂCON - Covid-19 : Un centre de vaccination ouvert au centre omnisport à compter du 18 janvier

1ERS VACCINS COVID HOPITAL MACON - 2.jpg
10 centres de vaccinations seront ouvert en Saône-et-Loire. Actualisé : La préfecture lance un appel à volontaires pour les médecins et infirmiers qui souhaiteraient renforcer ces centres de vaccination.

MÂCON - Covid-19 : Confinement, couvre-feu, vaccination... Ils ont dit...

EnqueTCovid2021.jpg
macon-infos est allé à la rencontre des Mâconnaises et des Mâconnais en ce début d'année afin de recueillir leurs sentiments sur ce sujet d'actualité ô combien brûlant.

COVID-19 - Marie, infirmière : « Armons-nous donc de la richesse du “composer ensemble” ! »

mouth-guard-4929133_1920.jpg
Marie est infirmière libérale à Mâcon. Elle exerce depuis 17 ans. Malgré un quotidien bien occupé et souvent mouvementé, dédié au service à la personne et aux soins, elle a accepté de prendre de longues minutes pour livrer à macon-infos quelques réflexions. Entretien.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une armée de bons samaritains pour aider les pompiers et sauver des vies

bon samaritain convention SDIS 71.jpg
Le Service départemental d’incendie et de secours et le Fonds pour le développement du Bon Samaritain ont signé une convention ce lundi. Son objectif ? Intégrer un réseau de bénévoles formés aux gestes de premiers secours, les bons samaritains, dans le système actuel de gestion des urgences.

MÂCON : La Maison de bois scannée, pour la découvrir prochainement avec les doigts

maquette tactile maison de bois Mâcon .jpg
La façade de l’emblématique bâtiment datant du XVème siècle a été scannée et numérisée en 3D afin de réaliser une maquette tactile en bronze pour les personnes aveugles et malvoyantes.

La CGT 71 interpelle préfet et parlementaires : « Oui, les revendications des retraités pour leur pouvoir d’achat sont amplement justifiées »

L’Union Syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire s'est fendue d'une lettre ouverte envoyée au Préfet, député.e.s, sénateurs et sénatrices pour les interpeller sur une situation qui n'irait qu'en s'aggravant selon le syndicat. Pouvoir d'achat, 5ème branche, forfait patients urgences, taxe sur les mutuelles, covid-19, PLFSS, tout y est abordé.

FERMETURE DES RESTAURANTS ET DES BARS - Patrick Revoyre (UMIH 71) : « Arrêtons de faire de l’eau tiède ! »

REVOYRE.jpg
Jeudi soir, le Premier ministre a annoncé que les bars et les restaurants resteraient fermés au moins jusqu’à mi-février. Une décision qui n’a surpris personne, pas même les premiers intéressés. Rencontre avec Patrick Revoyre, président de l’UMIH71.

CHARNAY : Des contrôles menés conjointement par les policiers municipaux et nationaux

CHARNAY controles police 10.jpeg
Ce samedi en début d’après-midi, pendant une heure, policiers municipaux et nationaux ont veillé ensemble au respect des règles de conduite et de circulation à l’entrée de la Grande rue de la Coupée.