jeudi 4 mars 2021
  • VACCISERVICE MBA - 1.jpg
  • JPO Lamartine 2021 MACON_280x410.jpg
  • EPINOCHES MACON SENIORS - 1.jpg

La réaction du PCF cu Mâconnais suite aux violences urbaines du week end à Mâcon.

 

De nombreux quartiers de Macon ont connu, ces derniers jours, des scènes de violence inadmissibles. Il n’est pas acceptable qu’une école puisse être endommagée, que des voitures soient vandalisées, des riverains inquiétés. Les responsables de ces actes, une trentaine de personnes, devront en répondre. 

Mais ne proposer que la répression comme solution, comme le fait M.Courtois, c’est se contenter de casser le thermomètre pour ne pas voir la maladie.

Le 13 novembre, 150 maires de toutes sensibilités politiques ont lancé un appel au secours pour les quartiers populaires au Président de la République. Le Maire de Macon n’est pas signataire. Pourtant les chiffres devraient l’alerter : dans ces quartiers où vit 1 mâconnais sur 5, le taux de chômage est de 20%, la moitié des habitants y vit avec moins de 950 euros par mois. 41% des jeunes de 15 à 29 ans sont sans emploi ou en rupture scolaire. Les associations et les services y sont en repli depuis  ces dernières années. La situation sanitaire n’a fait qu’aggraver la situation, de nombreuses personnes précaires ou intérimaires ont perdu leur emploi, le nombre de personnes ayant besoin d’aide alimentaire a doublé .

Depuis l’abandon en 2018, par le gouvernement, du plan Borloo pour les banlieues, les principales mesures mises en place proviennent d’élus qui agissent dans leur territoire, sans qu’il y ait de programme national volontariste... et chez nous il ne se passe rien !

Il est urgent de recréer du lien social, de remettre des services dans ces quartiers : centre de santé et de prévention, commerce de proximité, activités culturelles et éducatives, renforcement des associations sportives et culturelles. 

Il est urgent de désenclaver ces quartiers et les ouvrir sur la ville en créant, par exemple, de nouveaux itinéraires pour la navette gratuite.

Il est urgent de construire un avenir avec et pour tous ces jeunes désoeuvrés et d’avoir confiance en leurs compétences.

La Section du Mâconnais du PCF

 

 

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON - Budget : « Alors, Mâcon la ville aimée ?... les Mâconnais ont besoin de preuves »

Eve Comtet-Sorabella, cheffe de file du groupe Mâcon citoyens, a largement critiqué les orientations budgétaires lundi soir après la présentation du rapport d'orientation budgétaire. « Quand les villes socialistes et communistes font ce que nous faisons, c'est bien, pas quand c'est une ville de droite... » a répondu le Maire.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Enjeux agricoles et industriels : Marie-Guite Dufay exhorte Emmanuel Macron à agir enfin !

La Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a profité du déplacement du président de la République ce mardi 23 février à Étaules (21), pour interpeller Emmanuel Macron sur plusieurs dossiers d’une importance capitale pour le territoire.

COVID-19 - Vaccination : Ça bloque à Paris et dans les ARS, et ça met en colère André Accary

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Le président du Département de Saône-et-Loire s'est fendu d'une lettre au président de la République pour rappeler que le Département est prêt depuis un moment, contrairement à l'ARS... A lire ici.

COVID-19 - Pr Luc Montagnier : « Il y a eu aussi, en partie, fabrication du virus »

DR MONTAGNER - 1.jpg
Mais « sans mauvaise intention », précise-t'il... VIH, covid-19, science, vaccin, prévention et thérapie, autisme, Fourtillan, Bill Gates... le professeur Luc Montagner, prix Nobel de médecine, a affirmé ses positions sur France Soir il y a trois jours. Étonnant, détonant et très éclairant !

FORMATION : À Mâcon, Roxana Maracineanu évoque la création d'un Bac Pro des métiers du sport

ROXANA MARACINEAU MACON 17DEC2020 BACPRO - 1.jpg
La ministre l'a présenté comme « une révolution pour la filière ».