samedi 23 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png

Tous les chiffres de la semaine en région

 

Communiqué de l'ARS du 20 novembre :

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
Agir ensemble pour amplifier la lente décroissance de l’épidémie


L’ARS renouvelle son message de prudence et de mobilisation collective aux habitants de Bourgogne-Franche-Comté où la deuxième vague continue d’exercer une forte pression sur le système de soins.

La Bourgogne-Franche-Comté reste la deuxième région de métropole la plus touchée par la deuxième vague de l’épidémie de COVID-19.

Comme en Auvergne-Rhône-Alpes, le taux d’incidence observé sur la dernière période de 7 jours est très largement supérieur à la moyenne nationale pour s’établir autour de 330 pour 100 000 habitants en population générale, soit près de 7 fois le seuil d’alerte de 50/ 100 000 habitants.

Ce taux est encore supérieur pour les plus de 65 ans, les plus exposés à des formes sévères de la maladie (voir tableau ci-dessous).

Sous l’effet des mesures de couvre-feu puis de confinement, cette incidence amorce cependant une lente décrue, après un pic observé le 5 novembre.

Le taux de positivité des tests est également en recul mais reste élevé à plus de 18%, montrant l’intérêt collectif à continuer d’agir dans le respect des règles de prévention pour inscrire le recul de la circulation du virus dans la durée.





Une pression toujours forte sur le système de soins

Depuis le début de l’épidémie, plus de 10 000 personnes ont été hospitalisées pour une forme grave de COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté.

La pression sur le système de soins reste considérable. Le pic des entrées à l’hôpital a été observé dans la région autour du 9 novembre (avec 180 entrées), le plus grand nombre de personnes hospitalisées étant enregistré le 16 novembre avec près de 1 860 personnes prises en charge, soit presque 500 de plus qu’au pic de la première vague (1 380 personnes hospitalisées).

Le flux des hospitalisations est toujours à un haut niveau (près de 100 entrées par jour, plus de 15 en moyenne par jour, en réanimation) et les établissements de santé de la région vont être confrontés à plusieurs semaines encore difficiles.

L’ensemble des mesures visant à éviter toute saturation des services hospitaliers restent actives, comme les transferts de patients, au nombre de 200 à ce jour depuis le mois d’octobre.

De nouveaux transferts hors de la région ont été effectués cette semaine (5 patients de Besançon transportés hier et aujourd’hui vers des établissements de santé du Grand-Est).

Cette deuxième vague épidémique se mesure malheureusement également en termes de mortalité.

1 677 décès sont à déplorer en établissements de santé ce 20 novembre, soit 176 de plus en une semaine ; 947 en établissements médico-sociaux d’après les données épidémiologiques de Santé publique France (112 de plus en une semaine).

Alors que les efforts de chacun commencent à porter leurs fruits, continuons à freiner ensemble la circulation du virus par le respect des gestes barrières et des mesures de confinement.

 

UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE : Vincent Thomas demande « le retour de tous les étudiants en présentiel »

UBFC2 - 1.jpg
À Lyon, des étudiants ont manifesté ce jeudi pour demander le retour en présentiel.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région lance une nouvelle offre de formation pour les personnes très éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région inaugure la mise en service des stations hydrogène dans 5 lycées, une 1ère en France

HYDROGENE LYCEES BFC.jpg
Les établissements participeront à former des techniciens, des monteurs et des maintenanciers de la filière hydrogène.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Vaccination contre le Covid : La campagne s’accélère dans tous les départements

En plus des établissements d’hébergement pour personnes âgées, la campagne de vaccination contre la COVID-19 se déploie dans 11 premiers centres de vaccination en Bourgogne-Franche-Comté. En Saône-et-Loire, Chalon accueille le premier centre.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Les incidences du Covid-19 sur l'éducation et la formation

18530_1_full.jpg
Pour délivrer des préconisations, le CESER de Bourgogne-Franche-Comté a recueilli les témoignages de divers professionnels et apprenants d'organismes et établissements d’éducation, d’enseignement et de formation.

COVID-19 : « C'est en Bourgogne - Franche-Comté que le système hospitalier est le plus sollicité de France ! », s'inquiéte le préfet de région

Préfet Bourgogne 3012.jpg
Actualisé : vidéo en bas de page. Le directeur de l'ARS est également intervenu au cours d'un point presse cet après-midi.

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : « L’épidémie poursuit sa progression » alerte l'ARS

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Le covid-19 exerce toujours une « très forte pression sur le système hospitalier » précise-t'elle dans son communiqué du jour.

MISS FRANCE 2021 - Lou-Anne Lorphelin : « Beaucoup de fierté et une pointe de déception »

MISS FRANCE lou anne lorphelin 1.jpg
De retour chez elle pour les fêtes de fin d’année et récupérer de ses émotions, la Charnaysienne revient pour macon-infos sur son aventure, son résultat, ses moments inoubliables et nous parle de ses projets et de ses envies.

PRIX RÉGIONAL DES MÉTIERS D’ART 2020 : Le lauréat est un Saône-et-Loirien

ARTISAN D'ART LAUREAT 2020 4.JPG
Artisan spécialisé en ébénisterie et restauration de meubles, installé à Bissey-sous-Cruchaud depuis 1985, Antonin Bouchard a séduit le jury avec son œuvre, la couronne de lumière pour l’atelier de Léonard de Vinci au château du Clos Lucé à Amboise.