AmpereMBA1911.jpg

 

Compétente en matière de développement économique et d'aménagement de l'espace communautaire, la MBA a souhaité mener un projet de grande envergure afin de répondre aux attentes des entreprises, des usagers et des riverains de la rue Ampère.

Les enjeux de ce projet sont de taille : désenclaver et requalifier la Z.I. des Bruyères en créant une liaison entre les ZAC Europarc et Grand Sud, améliorer la qualité de vie dans le quartier La Chanaye-Résidence, fluidifier la circulation et optimiser la sécurité des habitants.

La MBA a réceptionné ce jeudi la fin des travaux d’aménagement en présence de son président Jean-Patrick Courtois, de Gérard Colon, Président de la SEMA, et des entreprises qui ont réalisé les travaux.

La requalification de la Z.I des Bruyères s'inscrit dans le cadre du projet de rénovation urbaine du quartier de la Chanaye, avec la création d'une liaison « économique » au travers de la ZI avec la ZAC Grand Sud, afin de délester les quartiers d'habitat du flux important de poids lourds généré par les entreprises sur le secteur.

Ce parc d'activités de 24,8 ha a un positionnement stratégique central dans la distribution des parcs industriels Sud entre la ZAC Europarc et la ZAC Grand Sud. Cette zone industrielle comptabilise plus de 500 emplois.

 

Un projet en trois phases :

Une 1ère phase déjà réalisée avec la création d'une voie de 260 mètres perpendiculaires à la rue André Derain sur la ZAC grand Sud.

Une 2ème phase qui a démarré en mai et s'achève aujourd'hui. Ces travaux correspondent à la restructuration de la rue Ampère et à la requalification des espaces publics de la ZI des Bruyères.

« C'était une attente de nombreux utilisateurs de la zone industrielle. Cela va permettre, dans l'avenir, d'avoir une liaison directement vers l'autoroute sans passer dans la zone résidentielle de La Chanaye », a précisé Gérard Colon.

Une voie mixte pour piéton et vélo de 3 mètres de large sur 500 mètres de long a été réalisée pour rejoindre, à terme, la voie verte de Charnay-les-Mâcon.

La voirie a été recalibrée à 6,5 m sur tout le linéaire. Des bennes de 6m2 ont été installées en parallèle. À l'instar de jardinières, elles permettent une végétalisation hors sol de la rue.

Un parking de 110 places a également été créé à l'attention de la société Itron, qui est sur Mâcon, le centre européen d'excellence des compteurs d'eau.

Une 3ème phase consistera à créer le tronçon manquant qui nécessitera la dépose de la voie ferrée traversant l'entreprise GDE et de la démolition du pont ferroviaire surplombant le chemin de l'aérodrome. Pour cela, MBA a entrepris des démarches depuis plusieurs mois avec SNCF réseau, propriétaire du domaine public ferroviaire. Le dossier de fermeture de cette voie vient d'être approuvé. L'Agglomération devrait pouvoir signer dans les prochains mois une convention de transfert de gestion avec la SNCF pour la réalisation de cet aménagement.

« C'est le deuxième tronçon d'une grande voie qui va desservir complètement le quartier de La Chanaye. Quand les trois tronçons seront finis, il n'y aura plus de camions en circulation à l'intérieur. C'est une grande sécurité pour la population, notamment pour les enfants, très nombreux. J'ai maintenant l'accord de la SNCF pour le déclassement. Nous attendons la convention financière qui devrait arriver dans les jours prochains. Ensuite la SEMA fera les travaux. L'ensemble de la voie devrait être faite dans le courant de l'année 2021 », a conclu Jean-Patrick Courtois.

Le coût des travaux

2,7 millions d'euros de travaux ont été engagés par la SEMA pour le compte de l'Agglomération, dans le cadre des concessions d'aménagement Europarc et Grand Sud. Ce projet bénéficie de financements européens (FEDER) et de la Région Bourgogne Franche Comté.

 M.A.

 

AmpereMBA1911 (3).JPG

Photos : M.A.

AmpereMBA1911 (11).JPG

AmpereMBA1911 (8).JPG

AmpereMBA1911 (1).JPG

Voie mixte

AmpereMBA1911 (12).JPG

Bennes jardinières

AmpereMBA1911 (6).JPG

Parking

AmpereMBA1911 (7).JPG

Rues Ampère & André Derain

AmpereMBA1911 (9).JPG