dimanche 28 février 2021
  • VACCISERVICE MBA - 1.jpg
  • JPO Lamartine 2021 MACON_280x410.jpg
  • EPINOCHES MACON SENIORS - 1.jpg

HARCELEMENT RUE FEMMES SOLIDAIRES - 1.jpg

 

A l’approche de la Journée Internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre prochain, les Femmes Solidaires de Mâcon ont publié la semaine dernière un article sur le harcèlement que subissent les femmes en télétravail.

Il s’agissait de montrer que, même en ces temps de crise sanitaire, les violences faites aux femmes ne se réduisent pas, mais qu’au contraire elles s’amplifient : on sait aujourd’hui, par exemple, que les violences conjugales contre les femmes ont augmenté pendant le premier confinement, et que de nouvelles formes de violences se développent : les faits de harcèlement moral contre les femmes se sont sensiblement multipliés à distance.

Cette semaine, les Femmes Solidaires de Mâcon voudraient signaler que le confinement, loin d’arrêter le harcèlement de rue, renforce l'insécurité des femmes dans l’espace public.

Nombreuses sont celles qui témoignent de l’augmentation des attitudes agressives. Elles subissent davantage de commentaires déplacés, d’insultes ou d’attouchements. Comme si, en raison de la situation actuelle, ces violences étaient légitimées et facilitées. Facilitées, parce que les transports en commun sont désertés, qu’il y a moins de monde dans la rue donc moins de témoins et de personnes éventuellement capables d’intervenir, et aucun lieu ouvert pour se réfugier. L’anthropologue Chris Blache explique que la période de confinement offre « un précipité de ce qu'on connaît d'habitude en matière de domination des hommes dans l'espace public ». Il est en effet plus facile de jouer au chat et à la souris dans des espaces désertés.

Légitimées, parce que la période de confinement offre un sentiment d’« impunité/immunité » aux hommes qui auraient besoin de se défouler et donc de passer leurs nerfs sur les femmes. Face à ce phénomène, la secrétaire d’Etat à l’égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, a même jugé utile de souligner, en avril dernier, que le harcèlement de rue restait « évidemment interdit pendant le confinement » !

Les Femmes Solidaires de Mâcon rappellent que pour distinguer la séduction du harcèlement, il faut prendre en compte la notion de consentement. Sans consentement, on bascule dans le harcèlement. Or, depuis 2018, le droit pénal reconnaît le harcèlement de rue comme nuisible et donc comme une nouvelle infraction, passible d’amende. Veillons à ce que cet acquis soit respecté.

 

SAÔNE-ET-LOIRE : Sept médecins spécialistes déjà recrutés par le Département, une antenne renforcée à Pierreclos

SANTE centre de sante departemental 2 phase 2.jpg
André Accary a accueilli ce mardi matin son homologue de l’Yonne, Patrick Gendraud, pour une présentation du centre de santé départemental. L’occasion aussi de faire un point sur les objectifs, réalisés et à venir, dans le domaine de la santé…

REGION DE MÂCON : Ciel jaune et sable partout ce matin...

SABLE SAHARA MACON - 1.jpg
A voir aussi, notre prise de vue vidéo à St-Amour. Actualisé : Les photos de Sandrine, à Senozan et les photos de David, à Charnay. Actualisé à 12h35 : les photos de Michel à Mâcon et à Oran (Algérie) !

EDITO : Contre le covid, le vaccin, c'est bien, le traitement c'est bien aussi

Ne donnons pas à nos enfants une raison de plus de nous haïr dans 10 ans ou 15 ans.

VINS DU MÂCONNAIS : Une femme à la présidence de l'Union des producteurs de Pouilly-Fuissé, une première !

CheveauPdte2021 (3).JPG
Aurélie Cheveau a reçu ce vendredi la visite et les félicitations du président du Conseil départemental André Accary et de son vice-président en charge de l'agriculture Frédéric Brochot. L'ODG a été créée en 1929 et n'avait encore connu aucune femme à la présidence !

RÉGION DE MÂCON : Le député Benjamin Dirx à l’heure du premier bilan de mandat

voeux Benjamin Dirx 2021 (12).JPG
Le député du Mâconnais présente ses vœux aux habitants et profite de l'occasion pour faire un premier bilan de mandat, ainsi qu'un point sur l'actualité du territoire et nationale, entre crise sanitaire et plan de relance…

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Retour de la truite dans la Denante, des efforts enfin récompensés

DENANTE DAVAYE.jpg
Une pêche électrique avait été réalisée en octobre 2020 pour estimer l'état du cours d'eau.

PHOTOS : Un léger manteau neigeux recouvre le Mâconnais

Neige_Charnay_DD_16012021_0010.jpg
Actualisé : les photos de Marie, à Charnay, au petit matin.

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Une nouvelle vision de l'aménagement du territoire en 2040 avec le PETR

ScotCharnay2021.jpg
Le PETR (Pôle d’Équilibre Territorial et Rural) Mâconnais Sud Bourgogne a tenu jeudi soir une réunion de pilotage sur le SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale), après plusieurs mois au ralenti en raison de l’épidémie de COVID et du report des élections municipales.

VIN DE BOURGOGNE - Julien Guillot : « Le Mâcon-Cruzille, un vin de paysage »

JULIEN GUILLOT MACON CRUZILLE - 1.jpg
L'interprofession des Vins de Bourgogne (BIVB) met à l'honneur cette semaine l'appellation Mâcon-Cruzille. L'occasion d'écouter un de ses fervents promoteurs, Julien Guillot, du Domaine des vignes du Maynes. Il dit sa vision de ce qu’il appelle « un vin de paysage, où le travail du vigneron est inhérent à celui de l'environnement qui l'entoure », et nous met le vin à la bouche...

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES - Émilie Quandalle (CGT Mâcon) : « Ce scrutin est essentiel pour faire entendre votre voix et défendre vos droits »

Les élections professionnelles dans les TPE pour élire vos représentants syndicaux auront lieu en mars et avril.

MATERNITÉ DE MÂCON : Les naissances toujours en baisse

naissance-de-bébé.jpg
Pour la première fois depuis 20 ans, le nombre de naissances à la maternité passe sous les 1 400.

MÂCONNAIS : Déplacement, visites et vœux du Préfet Julien Charles en soutien aux agents du Département !

Tournée du préfet MACON 3112 (7).jpg
Il était attendu jeudi 31 décembre 2020 ! Suivant la coutume, le Préfet de Saône-et-Loire Julien Charles s'est rendu dans les locaux de différents services de sécurité, de secours et de permanence du département pour apporter son soutien aux professionnels mobilisés pendant cette soirée du réveillon de la Saint-Sylvestre...

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Une plateforme de santé numérique et l'identité Sud Bourgogne renforcée à l'ordre du jour du PETR

PETR812 (10).JPG
Le Comité syndical du Pôle d'Équilibre Territorial et Rural du Mâconnais Sud Bourgogne s'est tenu mardi soir à la Verchère.

EXPRESSION CITOYENNE : « Messieurs les gouvernants (...), c’est la solitude que vous imposez qui les emporte [nos aînés] »

Fabienne Michèle travaille dans l'Ain, à Bagé-le-Châtel. Sa maman est en EHPAD. Dans un texte adressé à macon-infos, elle a souhaité exprimer sa colère contre les meusres déshumanisantes que nos gouvernants prennent contre la propagation du covid. « Qui se souveint de nos aînés ? »...

Avec mobicoop, le covoiturage s'organise sur le campus de Davayé !

COVOITURE DAVAYE LYCEE LUCIE AUBRAC MOBICOOP - 1.jpg
C'est mieux que blablacar ! c'est sans commision ! Les jeunes ont de la suite dans les idées

RÉGION DE MÂCON - Maltraitance infantile : Des mots sur des maux avec Les Papillons

MALTRAITANCE les papillons.JPG
L’association a été créée l’an dernier pour libérer la parole des enfants victimes, le plus tôt. Pour cela, elle déploie ses ailes dans toute la France en installant des boites à lettres dans les écoles et les clubs sportifs. Dans le Mâconnais, les bénévoles sont les bienvenus… L'association a aussi sollicité les mairies de Crêches et La Chapelle.

MÂCON ET ALENTOURS : La Librairie du Cygne livre à domicile

La Librairie du Cygne se mobilise pendant la crise sanitaire en livrant des livres à domicile sur Mâcon et alentours. Plus de 2300 références disponibles dans 20 catégories différentes. C'est simple et rapide : Sélectionnez, recevez, lisez !