visite maire Mâcon épicerie sociale.jpg

Le maire de Mâcon, Jean Patrick Courtois rendait visite cet après-midi aux bénévoles de l’unité locale de la Croix rouge qui font fonctionner l’épicerie sociale.

 

Une quinzaine de familles font leurs courses tous les jours à la structure située rue Bel-Air. Les bénéficiaires s’y rendre uniquement sur rendez-vous, envoyés par le Centre Communal d’Action Sociale.

« Avec la crise sanitaire, il y a des personnes qui sont tellement dans le besoin qu’elles n’ont même pas le peu d’argent qu'il faut pour acheter à l’épicerie sociale (10% du prix de base) et se dirigent vers les Restos du cœur » explique Delphine, l’unique salariée de l’épicerie.

Des familles qui ne remplissent pas les critères d'accès à l’épicerie sociale sont aidées par la Croix rouge avec des colis alimentaires dits de dépannage. Une trentaine de personnes sans domicile fixe sont aussi aidées via les maraudes dans les rues de Mâcon.

 

epicerie sociale Mâcon (14).JPG

« C’est toujours la Croix rouge qui répond aux sollicitations de la préfecture, des communes ou de l’agence régionale de santé pour faire des livraisons chez des malades de covid isolés et qui ne peuvent pas se déplacer » précise Jacqueline, retraitée qui fait partie des bénévoles très actifs de l’organisation.

L’épicerie sociale de Mâcon est ouverte tous les mercredis, jeudis et vendredis de 9h à 12h et de 14h à 17h. La banque alimentaire est le principal fournisseur d’aliments (à prix cassés) complété par des achats dans des grandes surfaces avec lesquelles la Croix rouge a des conventions.

Des actions de ramassage sont organisées pendant les jours d’ouverture pour des divers aliments, dont certains sont proches de la date limite de consommation. Des produits sont également envoyés aux Restos du cœur.

 

epicerie sociale Mâcon (8).JPG

Jean-Patrick Courtois rendait visite ce matin également aux équipes du Secours populaire et des Restos du cœur : « Je souhaitais voir toutes ces structures pour savoir si la Ville peut les aider dans leur activité, et remercier les bénévoles. Car, les services de la Ville, qui sont en contact permanent avec les organisations caritatives, constatent, malheureusement, une augmentation de personnes en difficulté. »

Cristian Todea

 

 

epicerie sociale Mâcon (6).JPG

epicerie sociale Mâcon (10).JPG

epicerie sociale Mâcon (9).JPG

epicerie sociale Mâcon (11).JPG

epicerie sociale Mâcon (12).JPG

epicerie sociale Mâcon (13).JPG

epicerie sociale Mâcon (4).JPG

epicerie sociale Mâcon (15).JPG