mercredi 25 novembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • Pub Macon_infos coronavirus 270x410px.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

Communiqué :

#SauvonsNosCommerçants : produit classé non-essentiel,
mais si essentiel pour le commerçant qui en vit

Afin de sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics à la nécessité absolue de rouvrir les commerces de proximité le 1er décembre, comme l’a envisagé le Premier ministre, et plus idéalement le 27 novembre afin de sauver un week-end d’achats de Noël, la CPME et les fédérations professionnelles sectorielles les plus impactées* lancent une campagne de communication appelant à ne pas reporter une nouvelle fois cette réouverture.

« Déclinée en 6 visuels issus des univers de l’habillement, du jouet, de la décoration, de la bijouterie et des cosmétiques, explique Sébastien Mignot, Pdt Commerce Cpme71, cette campagne alerte sur le fait que la fermeture des commerces « non-essentiels » frappe de plein fouet les commerçants qui en vivent et qui n’ont pas de couverture chômage, se trouvant ainsi en grande difficulté. Elle invite également le public à effectuer ses achats par téléphone et sur Internet, auprès de leurs commerçants, dans l’immédiat.

Bien évidemment, il est inenvisageable de ne pas penser et d’inclure la « filière CHR », qui fait également l’effort de diversifier son activité en proposant notamment, pour les restaurateurs, des plats et menus à emporter. »
«Lancée aujourd'hui sur les réseaux sociaux et sur Internet par la CPME, précise-t-il, notre réseau d’unions territoriales et de fédérations professionnelles, cette campagne sera déclinée en affichettes apposées sur les commerces partout à travers la France. »

 
*FCA (Fédération du Commerce Coopératif et Associé) ; FCJPE (Fédération des Commerces spécialistes des Jouets et des Produits de l’Enfant) ; FECP (Fédération de l’Epicerie et du Commerce de Proximité) ; FFEF (Fédération Française de l’Equipement du Foyer) ; FNH (Fédération Nationale de l’Habillement) ; FNSCMF (Fédération Nationale des Marchés de France) ; France Active - FNEAPL (Fédération Nationale des Entreprises d’Activités Physiques, Loisirs) ;  UBH (Union de la Bijouterie Horlogerie) et l’USC (Union Sport et Cycle).
 
 

COVID-19 : Les étudiants infirmiers de Mâcon refusent de sacrifier leur formation sur l’autel des dysfonctionnements de l’hôpital

Mobilisés pour renforcer les équipes hospitalières dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de COVID-19, les étudiants de l’IFSI de Mâcon dénoncent les conditions de leur mobilisation et les conséquences sur leur formation.

LIVRE – Crise sanitaire : Sortie de « Quand la psychose fait dérailler le monde »

Ce n'est pas le livre d'un professeur de médecine mais d'un agrégé de philosophie et d'un journaliste, spécialistes de géopolitique, qui tirent leur légitimité de leur citoyenneté, mais également, s'agissant d'une crise sanitaire mondiale, de leur spécialité. Ils critiquent ouvertement et de manière très argumentée le reconfinement. Une autre voie est possible défendent-ils.

EDITO : C’est d’un « plan De Gaulle » dont la France a besoin aujourd’hui...

...pour Laisser les commerçants-es travailler et laisser nos gosses tranquilles !

CONSEIL REGIONAL : Gilles Platret portera la parole de l'opposition, à la place de François Sauvadet

Gilles Platret, maire de Chalon, est le candidat déclaré de la droite et du centre aux procahines élections régionales. Ça pourrait chauffer dans l'hémicycle régionale ce vendredi...

Loyers commerciaux : « Pour les bailleurs comme pour les preneurs, il est temps de passer aux actes »

Si les pouvoirs publics ont mis en place de nombreux dispositifs d’appui et de soutien aux entreprises, la question du paiement des loyers commerciaux reste « un trou dans la raquette » estime la CPME 71.