Souvenez-vous, elle était encore autorisée le 12 novembre. La Fédération de Saône-et-Loire avait transmis un communiqué. Mais cette fois, c'est terminé ! Les foyers de contamination doivent être tellement nombreux cet automne au bord de l'eau... La Fédération exprime sa colère et son incompréhension.

 

Communiqué de la Fédération de pêche de Saône-et-Loire du 16.11

COLERE ET INCOMPREHENSION


Comme nous le redoutions lors notre précédent communiqué, le gouvernement a souhaité interdire totalement la pratique de la pêche à la ligne en cette période de confinement.
Par circulaire ministérielle, en date du 13 novembre 2020, Madame la ministre de la Transition écologique et Madame la Secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité ont demandé aux Préfets de suspendre la pêche de loisir.
L’instruction ministérielle indique qu’il n’est dorénavant plus possible de pêcher 1 heure dans un rayon de 1 km du domicile.

Cette tolérance ne permettait pas au plus grand nombre des pêcheurs de pratiquer leur loisir, mais elle garantissait à minima une certaine équité pour les personnes habitant non loin d’une rivière ou d’un plan d’eau.

Nous ne perdons pas de vue la gravité de la situation liée à la pandémie de COVID 19 et mesurons pleinement toute la difficulté de prendre des mesures adaptées, mais pourquoi autoriser la promenade en famille, le footing, le vélo et interdire dans le même champ d’application la pratique de la pêche ?

Nous ne sommes bien évidemment pas en accord avec les contraintes imposées aux pêcheurs. En ces temps de pandémie, la pêche au même titre que d’autres activités de nature devrait pouvoir être pratiquée dans le plus strict respect des gestes barrières.

Nous pensons aussi que l’accès restreint à la nature pendant ces périodes compliquées d’épidémie et de confinement est néfaste au moral et à la santé de tous. En mêmes circonstances, d’autres pays d’Europe poussent les gens à sortir, faire du sport sans limitation de distance et l’activité de pêche reste autorisée (Allemagne, Belgique, Angleterre, Pays-Bas,…).

Nous avions déjà sollicité députés et sénateurs du département pour faire entendre à nos dirigeants nationaux, nos revendications à pratiquer la pêche sans limitation de distance dans le respect des gestes barrières. Nous savons que nos demandes ont été transmises et qu’il a été demandé au Ministère de la Transition Écologique un peu de compréhension et de souplesse; malheureusement à ce jour sans succès.

Suite à cette soudaine et tardive prise de décision du Ministère de la Transition Écologique, nous sommes en attente de compléments d’informations de notre Préfecture du département. Cette instruction ministérielle étant officielle, il faut cependant considérer que la pêche de loisir est suspendue.

La marche de manœuvre est très étroite mais nous ferons notre possible pour que pêche de loisir et confinement puissent coexister le plus rapidement possible.
Tout l’équipe de la Fédération de pêche de Saône-et-Loire vous remercie pour votre compréhension.
Prenez soin de vous.