RUGBY ASM dijon 2020 32.jpg

 

Après l’équitation, l’escrime, la lutte, l’athlétisme et l’aviron, place au rugby ! Le complexe Champlevert vient en effet d’être retenu par le COJO de Paris comme base arrière pour le rugby à 7.

La Ville de Mâcon, qui avait déjà postulé pour être base arrière et camp d’entraînement d’une équipe pendant la Coupe du monde de rugby en 2023, a effet profité de l’occasion pour aménager son site pour recevoir du rugby à 7. Cela permettant d’obtenir un sport en plus lors de ces JO sans frais supplémentaires.

Le complexe de Champlevert pourra ainsi accueillir des délégations et des sportifs préparant les Jeux olympiques !

 

Photo d'accueil : photo d'archives