samedi 23 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

COVID19_71.jpg

 

Communiqué de l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté du 30 octobre 2020 :

 

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE :

Réussir ensemble le confinement

 

L’aggravation brutale de l’épidémie ces derniers jours, particulièrement dans notre région, a déjà un impact majeur sur notre système hospitalier avec un rythme d’entrées qui augmente tous les jours et s’annonce encore plus fort dans les 15 prochains jours que lors de la première vague. Il était donc indispensable de prendre des mesures de « freinage d’urgence » pour protéger la population, avec la mise en place du confinement qui vise à diminuer considérablement les interactions sociales et à ralentir l’épidémie. La réussite des mesures mises en place suppose que chacun en soit acteur en respectant les règles du confinement et les gestes barrières dans la vie quotidienne.

Les indicateurs de suivi de l’épidémie sont particulièrement alarmants dans notre pays et en particulier dans notre région : la vitesse à laquelle la situation se dégrade a justifié l’instauration d’une mesure de confinement qui doit permettre de ralentir l’épidémie. Le taux d’incidence en Bourgogne-Franche-Comté s’élève désormais à plus de 400 pour 100 000 habitants (600 dans le Jura et en Saône-et-Loire), il a ainsi doublé en 8 jours. De manière préoccupante, le taux d’incidence se situe à un niveau encore plus élevé chez les personnes âgées de plus de 65 ans, celles-là mêmes qui sont les plus fragiles et susceptibles de développer des formes graves de la maladie. Parallèlement, on assiste à une augmentation très sensible du taux de positivité des tests, à 20 % aujourd’hui contre 13 % la semaine dernière.

Notre système de santé en tension

Cette situation a un impact majeur sur notre système hospitalier, qui connait un afflux massif de malades avec actuellement près de 100 entrées par jour dont 15 en réanimation. Ce matin, 848 patients étaient hospitalisés dans les hôpitaux de la région, dont 109 en réanimation. Les patients qui entreront à l’hôpital dans les 15 prochains jours sont des personnes déjà contaminées, il faut donc s’attendre à un afflux considérable de malades d’ici la mi-novembre.

L’engagement des établissements de santé est total. Ceux-ci ont mis en place les dispositifs nécessaires pour redéployer les moyens humains en services de médecine et de réanimation et assurer la prise en charge du grand nombre de patients gravement atteints de la Covid-19 amenés à être hospitalisés dans les jours qui viennent : activation des plans blancs, déprogrammation des activités non urgentes ou n’étant pas de nature à provoquer des pertes de chance pour les patients. Tous les établissements sanitaires sont également appelés à la solidarité pour accueillir des patients transférés depuis des établissements de la région particulièrement en tension. Déjà à ce jour, une trentaine de patients ont été transférés, notamment depuis des établissements du sud du Jura et du sud de la Saône-et-Loire, qui sont les plus fortement touchés.

La mobilisation est forte également du côté des professionnels de santé de ville qui assurent la prise en charge actuellement de la plupart des patients dès leur diagnostic et, le cas échéant, à la sortie de leur hospitalisation.

Tenir ensemble pour vaincre l’épidémie

Dans ces conditions particulièrement préoccupantes, il était devenu indispensable de mettre en place des mesures d’urgence pour limiter drastiquement les interactions sociales et stopper l’épidémie. Pour « tenir ensemble » et pour que les mesures de confinement produisent leurs effets le plus vite possible, il est indispensable que chacun y contribue activement, d’abord en respectant strictement les règles du confinement, ensuite en pratiquant scrupuleusement les gestes barrières dans la vie quotidienne, au travail, dans les magasins, à la sortie des écoles, etc... C’est la meilleure manière de venir en aide aux soignants qui sont engagés à nouveau dans un combat difficile contre l’épidémie.

 

coronavirus-l-ars-de-bourgogne-franche-comte-appelle-a-reussir-ensemble-le-confinement-278508.jpg

coronavirus-l-ars-de-bourgogne-franche-comte-appelle-a-reussir-ensemble-le-confinement-480487.jpg

UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE : Vincent Thomas demande « le retour de tous les étudiants en présentiel »

UBFC2 - 1.jpg
À Lyon, des étudiants ont manifesté ce jeudi pour demander le retour en présentiel.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région lance une nouvelle offre de formation pour les personnes très éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région inaugure la mise en service des stations hydrogène dans 5 lycées, une 1ère en France

HYDROGENE LYCEES BFC.jpg
Les établissements participeront à former des techniciens, des monteurs et des maintenanciers de la filière hydrogène.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Vaccination contre le Covid : La campagne s’accélère dans tous les départements

En plus des établissements d’hébergement pour personnes âgées, la campagne de vaccination contre la COVID-19 se déploie dans 11 premiers centres de vaccination en Bourgogne-Franche-Comté. En Saône-et-Loire, Chalon accueille le premier centre.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Les incidences du Covid-19 sur l'éducation et la formation

18530_1_full.jpg
Pour délivrer des préconisations, le CESER de Bourgogne-Franche-Comté a recueilli les témoignages de divers professionnels et apprenants d'organismes et établissements d’éducation, d’enseignement et de formation.

COVID-19 : « C'est en Bourgogne - Franche-Comté que le système hospitalier est le plus sollicité de France ! », s'inquiéte le préfet de région

Préfet Bourgogne 3012.jpg
Actualisé : vidéo en bas de page. Le directeur de l'ARS est également intervenu au cours d'un point presse cet après-midi.

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : « L’épidémie poursuit sa progression » alerte l'ARS

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Le covid-19 exerce toujours une « très forte pression sur le système hospitalier » précise-t'elle dans son communiqué du jour.

MISS FRANCE 2021 - Lou-Anne Lorphelin : « Beaucoup de fierté et une pointe de déception »

MISS FRANCE lou anne lorphelin 1.jpg
De retour chez elle pour les fêtes de fin d’année et récupérer de ses émotions, la Charnaysienne revient pour macon-infos sur son aventure, son résultat, ses moments inoubliables et nous parle de ses projets et de ses envies.

PRIX RÉGIONAL DES MÉTIERS D’ART 2020 : Le lauréat est un Saône-et-Loirien

ARTISAN D'ART LAUREAT 2020 4.JPG
Artisan spécialisé en ébénisterie et restauration de meubles, installé à Bissey-sous-Cruchaud depuis 1985, Antonin Bouchard a séduit le jury avec son œuvre, la couronne de lumière pour l’atelier de Léonard de Vinci au château du Clos Lucé à Amboise.